Étiquette : Valéry Giscard d’Estaing

18 avril 2020

Le signe indien du quinquennat

Expression d’origine anglaise, le « signe indien » désigne une malédiction, un maléfice, un mauvais sort que des chamanes amérindiens auraient jeté contre les colons européens au moment de la conquête de l’Ouest américain. Vaincu en 1811 par les Étatsuniens à la bataille de Tippecanoe, le chef shawnee Tecumseh, futur allié des Britanniques, aurait formulé une incantation hostile au président des États-Unis : chaque président élu une année […]

Partager :
3 décembre 2019

De Téhéran à Hong-Kong, deux facettes du totalitarisme

  En Iran, ça chauffe, c’est le moins que l’on puisse dire. Et il y aurait de quoi sourire si nous ne devions pas déplorer un nombre effarant de victimes, plus d’une grosse centaine d’après ce que nous en disent les rapports des Nations unies et les différentes associations de défense des droits de l’homme (dont nous savons pourtant qu’elles peuvent être, parfois, suspectes). Du […]

Partager :
22 novembre 2019

Pieds-noirs : les rapatriements en France. 1954-1962

« Ces populations qui arrivent sans rien, avec deux valises par personne – ce n’est pas une légende – s’intègreront pourtant dans des villes où les populations furent parfois – surtout au début – hostiles » (Propos recueillis par Fabrice Dutilleul). Comment et dans quelles conditions les rapatriés ont-ils fini par échouer massivement sur le littoral méditerranéen ? L’imprévoyance du gouvernement, la cécité de Robert Boulin, […]

Partager :
17 octobre 2019

Vers quelle Aurore ?

Le Pape Pie XI, dont la politique fut très contestable, avait eu cependant une vision funeste de l’avenir, ce qui lui avait fait déclarer : « Viendra le temps des crimes légitimés ; des crimes sans assassins, des effets sans cause ! » Nous en sommes là.

Partager :
21 avril 2019

Honni soit qui trop centriste

En Finlande, le parti des Vrais Finlandais – associé dans le gouvernement avec le Parti centriste – avait été un peu trop tôt enterré après la scission de ses cinq ministres des plus modérés et sa prise de contrôle par Jussi Halla-aho et une frange particulièrement radicale.

Partager :
15 mai 2018

Avec un pareil ami…

« Quand on a de tels amis, on n’a pas besoin d’ennemis. » Cette expression populaire correspond parfaitement au sujet traité par Éric Branca dans son nouvel ouvrage, L’ami américain. Washington contre de Gaulle 1940 – 1969 (Perrin, 2017, 381 p., 23 €).

Partager :
5 mars 2018

Ces invisibles qui nous gouvernent

« En revenant sur les “erreurs” historiques qui ont plongé à maintes reprises l’humanité dans l’horreur et le chaos, j’ai décidé de m’intéresser au fonctionnement des sociétés secrètes, depuis les civilisations sumériennes et égyptiennes jusqu’à celles créées au XXe siècle. » Entretien avec Hakam Guedira, auteur de Ces invisibles qui nous gouvernent (éditions Dualpha) (propos recueillis par Fabrice Dutilleul). Avez-vous rencontré des difficultés pour faire […]

Partager :
14 septembre 2017

1914-1918 : une période de fin de civilisation

  Je sais que la poésie n’est pas une expression partagée par beaucoup. Mais je voulais, en souvenir du 11 novembre prochain, dire ce que je ressens pour tous ces hommes blessés ou morts dans cette guerre que l’on peut dire civile aujourd’hui. Cette guerre de 1914-1918 fut surtout le début d’une période de fin de civilisation.

Partager :