Il n’est jamais trop tard pour apprendre…

"… même lorsqu’on est Président de la République !"

À l’occasion du 75e anniversaire du débarquement de Provence, le Président de la République a tenu à honorer, à juste titre, les combattants venus d’Afrique qui y participèrent. Nul ne saurait contester par exemple le rôle tenu par les hommes du 6e Régiment de Tirailleurs Sénégal... Lire la suite

Ils n’en mouraient pas tous, mais tous étaient frappés

"Quand Bernard-Henry Lévy affirme que « populisme » est un « sale mot »…"

Lorsque, au sortir de mon adolescence, j’avais découvert à la lecture d’Hôtel du Nord que son auteur, Eugène Dabit, était le premier lauréat du roman populiste, je m’étais posé la question de savoir quels pouvaient bien être les critères retenus pour postuler à un tel titre. (su... Lire la suite

Arrêt sur image ou le cinéma au secours d’un forçat de la plume

"L’aventure, c’est l’aventure"

M’infliger une chronique hebdomadaire ! À mon âge et, qui plus est, en période estivale ! Faut-il que je sois consciencieux. La canicule n’étant pas leur meilleure alliée, je me résous à ménager les quelques cellules grises en état qui me restent. Pour ce faire, je vais puiser... Lire la suite

Les tribulations d’une communauté de moines cévenols

"… ou quand des écologistes inconséquents emmêlent l’écosystème"

Des moines en plein pays des camisards, mais vous n’y pensez pas ! Et pourtant, mes aînés peuplaient ses sommets avant même l’arrivée des premiers chrétiens, jusqu’au jour où, bien après les lois de 1905, chassés par la famine, ils s’exilèrent en Espagne et dans ce qui était enco... Lire la suite

Faudrait savoir !

"Du Moyen Âge à un âge très moyen ou les paradoxes de l’ignorance"

« On n’est plus au Moyen Âge, Dieu merci » Que de fois entendons-nous cette exclamation dans ces débats de société à la faveur desquels certains prétendent accélérer le progrès déjà en marche. Et à juger des branlements du chef approbatifs d’animateurs le plus souvent complice... Lire la suite

À l’écoute de Stendhal

"La vraie patrie est celle où l’on rencontre des gens qui vous ressemblent"

Toutes choses égales par ailleurs, j’ai toujours préféré Henri Beyle à Stendhal son double. Allez donc savoir pourquoi. Peut-être parce que le premier était plus sincère et plus émouvant que le second, un tantinet prétentieux, soucieux de paraître autrement qu’il n’était, et surt... Lire la suite

Mort aux vaches

"Billet de très mauvaise humeur"

J’ai déjà renoncé au tabac dès ma vie intra-utérine et, depuis ma venue au monde, je n’ai guère fumé que du saumon. Pour des raisons de diététique sportive, alors qu’au comptoir du Soufflot, mes camarades s’envoyaient des demis sans faux-col je me contentais d’un soutien-gorge... Lire la suite

Michel Serres, un infatigable sherpa de l’Europe en marche

"La pile machin ne s’use que si l’on s’en Serres !"

Il est rare que la disparition d’un écrivain suscite pareille unanimité. Des plus influents représentants de l’État, aux Français les plus moyens, Michel Serres incarnait un optimisme inoxydable, permettant à l’insomniaque, tordu par l’angoisse des lendemains incertains, de retro... Lire la suite