Souchien, rossard et
 du balai

"« DĂ©fendre son job, c’est pas un crime  »"

 France de ton malheur tu es cause en partie, Je t’en ai par mes vers mille fois avertie. Tu es marĂątre aux tiens, et mĂšre aux Ă©trangers. Car la plus grande part des Ă©trangers obtiennent Les biens, qui Ă  tes fils, justement appartiennent. Mon ami Momo, dĂ©veloppeur de start-u... Lire la suite

L’Europe, c’est l’AlgĂ©rie des annĂ©es 50 !

"Comme des relents de Bataille d’Alger dans les arriùre-cuisines de l’Europe"

La montĂ©e de l’islamisme Ă  travers l’Europe ne laisse pas inertes les services de police des diffĂ©rents États qui la dĂ©composent. Contrairement Ă  ce que peuvent penser certains de nos concitoyens, ils sont parfaitement informĂ©s de ce qui se trame un peu partout. Les fiches alimen... Lire la suite

Des authentiques méfaits de la colonisation

"Ce fardeau de l’homme blanc"

En ces temps troublĂ©s oĂč la repentance est Ă©rigĂ©e au rang de vertu par les uns, de thĂ©rapie par les autres, il est bon d’en rechercher les origines. Ce que l’on appela longtemps l’Afrique noire française constitue le champ d’investigation le mieux adaptĂ© Ă  cette analyse. (suite&... Lire la suite

Harkis fidĂšles en 1960.

Les tribulations d’un jeune idĂ©aliste avec les harkis

"La gloire des armes : une maßtresse bien capricieuse"

 S’il est un ouvrage traitant de la guerre d’AlgĂ©rie qu’il convient de distinguer pour son originalitĂ© c’est bien celui de Paul Margolis. Avec cette simplicitĂ©, cette sincĂ©ritĂ© qui caractĂ©risent les gens sans complexes, il nous narre ce que furent ses tribulations de jeune homme ... Lire la suite

Comment se croire capable de transformer l’essence mĂȘme de l’Homme


"Cette propension qu’ont nos contemporains Ă  confondre progrĂšs et nouveauté !"

Il est vrai, j’ose l’avouer, chez Hugo je n’ai jamais aimĂ© l’homme. Pourquoi ? Je doute plus que jamais de son honnĂȘtetĂ© intellectuelle et de la pertinence de la plupart de ses sentences. Ainsi lorsqu’il affirme que le ProgrĂšs est « la marche du mal au bien, de l’injuste au juste... Lire la suite

Les leçons du procÚs de Jawad Bendaoud

"Une espĂšce dĂ©voyĂ©e d’agent immobilier, en quelque sorte
"

Le 12 janvier 1998, lors de ses vƓux Ă  la presse, Jean-Pierre ChevĂšnement, alors ministre de l’IntĂ©rieur, Ă©voque les jeunes dĂ©linquants des banlieues en utilisant le mot presque sylvestre de « sauvageon ». Sauvageons, comme ces arbustes qui poussent n’importent oĂč et qu’il convie... Lire la suite

Des « fake news » au « fuck you ! »

"Une confusion phonétique auditive révélatrice ?"

Les instances européennes et les gouvernements nationaux dont, paraßt-il, elles émanent, semblent désemparés devant le flot de ces « fake news » (en français dans le texte), que déversent sur notre ancien monde des réseaux sociaux manipulés par une coalition de complotistes et de... Lire la suite