Du Grand Bazar au Grand Remplacement

"Il ne faut pas se payer de mots !"

Une extrĂȘme prudence toute naturelle, quelque peu renforcĂ©e par la frĂ©quentation du « mainstream » mĂ©diatique (j’adore utiliser ce terme, il vous classe un homme) m’inclinerait Ă  ne pas frĂ©quenter des individus douteux comme par exemple Finkielkraut, Houellebecq ou encore Zemmour... Lire la suite

Lorsque histoire et vérité se font la gueule


"Le bon peuple se moque comme d’une guigne de la vĂ©ritĂ© historique"

Si toute vĂ©ritĂ© n’est pas toujours bonne Ă  dire, elle est le plus souvent difficile Ă  entendre. C’est sans doute ce qui explique la relĂ©gation des pages les moins glorieuses de notre histoire dans les enfers des bibliothĂšques universitaires. Il en est ainsi par exemple pour celle... Lire la suite

Le temps ne fait rien à l’affaire


"Passer pour un idiot aux yeux d’un imbĂ©cile est une voluptĂ© de fin gourmet
"

« Le temps ne fait rien Ă  l’affaire » : c’est ce qu’affirmait en 1961 ce cher Brassens lorsqu’il honorait les cons d’une maniĂšre toute personnelle, cons caduques ou cons dĂ©butants, petits cons de la derniĂšre averse, vieux cons des neiges d’antan. Depuis rien n’a vraiment changĂ© m... Lire la suite

Une spĂ©cialitĂ© europĂ©enne frelatĂ©e : le saucisson de l’écologie

"L’écologisme rĂ©vĂ©lĂ© aux nuls"

Les rebonds capricieux d’une carriĂšre professionnelle m’ont conduit voici des lustres Ă  rejoindre un club patronal aprĂšs avoir gardĂ© les buts d’une entreprise industrielle française face aux dĂ©ferlantes incessantes des attaquants de l’intersyndicale « Toujours plus ». (suite&hel... Lire la suite

17 octobre 1961 – 17 octobre 2017 : une instrumentalisation

"D’un devoir de mĂ©moire incertain Ă  un devoir de VĂ©ritĂ© interdit"

  Les derniĂšres annĂ©es du XXe siĂšcle et les premiĂšres du XXIe voient les hommes politiques et les mĂ©dias dĂ©velopper quelques idĂ©es-forces dont le seul objet est d’éluder des difficultĂ©s nĂ©es d’une dĂ©colonisation calamiteuse qu’aucun gouvernement de la Ve RĂ©publique n’a pu... Lire la suite

Photo des joueuses du PAVVB heureuses.

Connaissez-vous Venelles ? En France ?

"Le multilinguisme pour faciliter la réalité du sport français"

  Vous commencez Ă  me pratiquer, non ? Vous n’ignorez certainement pas mon addiction aux articles survitaminĂ©s du journal L’Équipe. Il faut vous dire que mon pĂšre, quelque peu pervers j’en conviens, s’en est servi pour m’apprendre Ă  lire. Bref, certains boivent, d’autres ... Lire la suite

L’Opinion publique, si vous saviez ce que j’en pense


"Quand la majorité des journalistes ressemblent à la majorité des hommes politiques
"

En parcourant tout Ă  fait incidemment Le Figaro, je dĂ©couvre que, selon un sondage, 64 % des Français se disent favorables Ă  la procrĂ©ation mĂ©dicalement assistĂ©e. Je n’irai pas jusqu’à dire que cela me fait un bel utĂ©rus, mais une belle jambe certainement (encore que, de mon pass... Lire la suite

Humeurs vagabondes

"Les contrariĂ©tĂ©s donnent de l’humeur, et l’humeur multiplie les contrariĂ©tĂ©s"

« Paris, Gare de Lyon, ciel bleu et gris d’un jour sans nom, c’est Paris, Paris couleur d’encre, au mois de septembre  » C’est ce que nous susurrait l’élĂ©gant Jean-Claude Pascal au dĂ©but des annĂ©es soixante alors que notre sociĂ©tĂ© dĂ©senchantĂ©e glissait doucettement vers les pa... Lire la suite

Apports du christianisme à l’Europe en marche

"Les racines chrĂ©tiennes de l’Europe, c’est quoi ça ?"

En ces heureux temps oĂč l’horizon d’un monde unifiĂ©, habitĂ© par une humanitĂ© fraternelle, n’a jamais Ă©tĂ© aussi proche, comment se rĂ©fĂ©rer encore Ă  des cultures et croyances anciennes et Ă  leurs pesanteurs ? Ces vieilles lunes ne pourraient qu’entraver cet Ă©lan irrĂ©sistible qui no... Lire la suite