Catégorie : Histoire

18 juillet 2016

Quand l’Histoire repasse les plats

Le 7 janvier 1957 alors que le terrorisme ensanglante le territoire algérien et que les bombes explosent dans Alger, devant les insuffisances de moyens dont dispose la police, le général Massu, commandant la 10e division parachutiste, est placé à la tête des forces de l’armée et de la police à Alger.

Partager :
16 juillet 2016

Paroles de soldats

Depuis que j’avais quitté le service, je n’ouvrais plus un livre traitant de l’armée française contemporaine, persuadé de n’y trouver que du « militairement correct ». Quant à la « grande » presse elle ne s’intéressait brièvement au sujet que pour annoncer des pertes, et plus longuement pour se régaler des « scandales » (i.e. « abus sexuels » en Afrique subsaharienne).

Partager :
8 juillet 2016

Pascal Paoli, alibi des indépendantistes corses

Fils du patriote corse qui avait vaincu les Génois en 1734 et était devenu ministre des Finances du roi Théodore avant de finir ses jours exilé à Naples, Pascal Paoli (1725-1807) est officier de l’armée napolitaine quand, en 1755, les Corses, de nouveau révoltés contre la République de Gênes, l’appellent à leur tête.

Partager :
6 juillet 2016

Thomas Paine, un « citoyen d’honneur » haineux, intrigant et délateur

Né en Grande-Bretagne dans un foyer de corsetiers quakers, Thomas Paine (1737-1809) est matelot, fonctionnaire, révoqué à deux reprises en raison de son indiscipline et de ses indiscrétions, puis artisan, déclaré failli. Il rencontre Benjamin Franklin à Londres, en 1774, et passe en Pennsylvanie, où il entame une carrière de journaliste antiesclavagiste. En 1776, son livre antimonarchiste The Common Sense est un best-seller et devient […]

Partager :
2 juillet 2016

Jean Pache, le « Tartufe de la Révolution »

Fils d’un Suisse de la domesticité du maréchal Charles de La Croix de Castries, Jean, Nicolas Pache (1746-1823) se distingue très jeune par son intelligence et sa puissance de travail. C’est un fils d’immigré, naturalisé. En 1774, il rencontre le mathématicien Gaspard Monge, avec lequel il se lie d’une amitié durable.

Partager :
2 juillet 2016

À prophète, prophète et demi

Le 5 mars 1959, Charles De Gaulle confiait à Alain Peyrefitte, son intime conviction concernant la politique à mener en Algérie : « Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées. »

Partager :
27 juin 2016

Patton, le plus grand général de l’armée américaine

« Il fut le plus grand général de l’armée américaine lors du dernier conflit mondial… Son destin hors du commun, son anticonformisme, ses idées politiquement incorrects (euphémisme !) n’ont guère incité les éditeurs français à lui rendre le moindre hommage posthume qui gêne l’histoire officielle »   Entretien avec Philippe Randa, auteur de Patton, général audace (éditions Dualpha) (propos recueillis par Aliénor Marquet)   Pourquoi le […]

Partager :
27 juin 2016

18 juin… morne plaine européenne

Mémorable date de l’Histoire de l’Europe. Le 18 juin 1155, Frédéric Barberousse est couronné empereur du Saint Empire Romain Germanique. Le vieux rêve européen de la renovatio imperii de Rome avortera dans les tourmentes de l’émergence des États européens face une Église incapable finalement de maintenir l’idée d’une « République chrétienne européenne. »

Partager :
24 juin 2016

Jacques Necker, un gros banquier prétentieux

Fils d’avocat, Jacques Necker (1732-1804) devient en 1756 l’associé de la banque genevoise Vernet-Théllusson, chargé de la direction de son agence de Paris. Il épouse en 1764 une fille de pasteur, Suzanne Curchod, un bas-bleu qui passera sa vie dans l’admiration de son époux et fera de son salon une officine de propagande neckérienne. Leur fille unique, Germaine, passera à la postérité sous le nom […]

Partager :