L’annĂ©e de maturité : bel esprit potache

" « Année de maturité », parodié en « année de maternité »"

  Le ministre de l’Éducation nationale et son mentor prĂ©sidentiel sont incontestablement douĂ©s pour la communication : la rĂ©forme du baccalaurĂ©at prĂ©sentĂ©e mercredi dernier Ă©tait un possible sujet risquĂ© pour le gouvernement et bingo ! cette nouvelle rĂ©forme porte – pour ... Lire la suite

Ferrette

Ferrette : l’institutrice enseigne aux migrants

"Les enfants du village sans Ă©cole depuis 5 semaines"

VoilĂ  une histoire inhabituelle. Ferrette est une commune du Sundgau (Sud de l’Alsace, Ă  la frontiĂšre suisse) de 683 habitants. Le village avait fait la une il y a un an, car c’était un des premiers villages en Alsace Ă  accueillir des migrants. Plus de 80 migrants, soit plus de 1... Lire la suite

ÉlĂ©ments 169

La nouvelle vague du conservatisme

"ÉlĂ©ments n°169 actuellement en kiosque"

Dossier : La nouvelle vague du conservatisme 20 pages d'analyses et d'enquĂȘtes sur les raisons du renouveau conservateur en France, avec FrĂ©dĂ©ric Rouvillois, auteur d'un dictionnaire du conservatisme, Alain de Benoist, Éric Zemmour et Mathieu Bock-CĂŽté  (suite…)... Lire la suite

Vincent Peillon et les heures les plus sombres de l’Europe

"Retour sur une polémique tellement révélatrice des heures les moins claires du monde médiatique"

Quoique ayant Ă©tĂ© ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon demeure manifestement un cancre doublĂ© d’un fayot, fut-il docteur en philosophie. InvitĂ© la semaine derniĂšre sur France 2, il commence par se plaindre du « traitement de faveur » que le service public rĂ©serverai... Lire la suite

Éducation : dĂ©sertion en rase campagne

"L’échouage ou les rĂ©cifs, c’est pour bientĂŽt
"

  Un rapport sĂ©natorial fait Ă©tat d’un fait que la ministre Najat Vallaud-Belkacem s’est bien gardĂ©e de diffuser : la dĂ©mission massive des candidats au poste d’instituteur et de professeur. Que sont donc devenus les avantages de la fonction publique ? Ils auraient pourta... Lire la suite

Cette gauche qui n’aime pas la libertĂ©

"Une explication d’ordre anthropologique"

On le sait, le comportement compulsif anti-libertĂ©s de la gauche a quelque chose de congĂ©nital, mais, cette fois, cela relĂšve de la haute trahison : Ă  la veille d’ĂȘtre Ă©cartĂ©e du Pouvoir, la gauche laisse des bombes Ă  retardement. C’est Ă  sa capacitĂ© Ă  les dĂ©samorcer, sans effet ... Lire la suite