Ça va, le diable ?

"Ça fait mal aux honnêtes gens et rire les malhonnêtes gens…"

En 1954, encore dans l’antichambre du succès, Jacques Brel imagine le Diable effectuant pour ce bas monde, ce que nos technocrates appelleront bientôt un audit. Rassuré sur la bonne tenue de son portefeuille de mauvaises actions et le respect des obligations de ses débiteurs, le ... Lire la suite

Haro sur le Fillon !

"Journalistes d’investigation, tous solidaires"

  De source bien informĂ©e (Docteur Aphrodite Trentetrois, chef du service de mĂ©decine du travail traitant du personnel de notre confrère Le Canard EnchaĂ®nĂ©), nous apprenons que bon nombre de ses collaborateurs sont frappĂ©s par cet impitoyable « burn-out » professionnel qu... Lire la suite

Mort d’un ambassadeur de France

"Son action sera bien plus profitable à ses pairs qu’à lui-même"

Le 3 mars 2017, nous apprenons le dĂ©cès de Raymond Kopa. L’information ne peut heurter que des crânes chenus qui, malgrĂ© les traquenards d’Alzheimer, se souviennent notamment de « l’ÉpopĂ©e des Bleus » en Suède lors de la Coupe du Monde de Football de 1958. (suite…)... Lire la suite

De la politesse

"« Un usage, hors d’usage ? »"

En des temps lointains, un certain Jean Giraudoux, mort en 1944 faut-il le préciser, émettait une remarque un tantinet pessimiste : « Les nations, comme les hommes, meurent d’imperceptibles impolitesses. C’est à leur façon d’éternuer ou d’éculer leurs talons que se reconnaissent ... Lire la suite

Du devoir de mémoire à l’exercice de repentance

"Nécessité électoraliste fait loi"

S’il est une épreuve à laquelle tout candidat à la présidence de la République doit se soumettre aujourd’hui, c’est bien celle du devoir de mémoire et de son exercice d’application subsidiaire, le pèlerinage de repentance à Alger. Le jeune Macron, élève appliqué, vient de s’y sou... Lire la suite

Petit précis d’art de la politique pour les nuls

"Au nom d’un prétendu progrès, que ne ferait-on pas ?"

Les déconvenues que connaît actuellement la France peuvent inciter certains de nos concitoyens à éprouver les picotements révélateurs d’une vocation politique. Il est vivement conseillé à ces audacieux de tout connaître des déconvenues auxquelles ils s’exposent. Ils ne sauraient ... Lire la suite

De Tamanrasset à Dunkerque…

"La machine à dézinguer le temps"

S’il est une tarte à la crème que les détracteurs de l’œuvre de la France en Algérie utilisent abondamment, c’est celle du « statut personnel » et d’un incertain « code de l’indigénat » (dont aucun exemplaire n’a, semble-t-il, jamais été édité) imposés aux populations musulmanes ... Lire la suite

Lumière ! S’il vous plaît…

"Et si nous éclairions cet obscurantisme qui nous menace ?"

L’épouse de mon parrain qui ne manquait pas d’arguments pour discréditer tout ce qui était antérieur à juillet 1789, adressait à ses opiniâtres contradicteurs un ultime missile pour disperser à jamais leurs cendres réactionnaires dans l’univers radieux des lendemains qui chantent... Lire la suite

Des printemps arabes aux hivers islamistes

"Finalement, c’est quoi la démocratie ?"

Comme chaque dimanche, deux paroissiennes, on ne peut plus vertueuses, échangeaient sur le parvis de l’église, d’intéressants points de vue sur l’état du monde en général et sur la hernie discale de Mademoiselle Lelonbecq en particulier, lorsque s’invitèrent curieusement dans le ... Lire la suite

La dernière traversée de l’État providence

"De « La croisière s’amuse » aux « Naufrageurs »"

La France est devenue un paquebot de croisière spécialisée dans le passager folâtre et contestataire. Plagiant Henri Rochefort, on peut affirmer qu’elle frise les soixante millions de sujets… sans compter les sujets de mécontentement. Mais ce constat, si solidement ancré, peut-il... Lire la suite