« Au nom du peuple français ! »

"Oui, mais de quoi ou de qui s’agit-il ?"

Ă€ un adolescent qui dĂ©couvre qu’un jugement est rendu au nom du peuple français, j’explique l’origine de la formule et sa prĂ©sence, depuis 1848, sur le sceau officiel de la RĂ©publique, le très symbolique « Grand Sceau de France ». (suite…)... Lire la suite

Un éloge inattendu de la démocratie…

"… et surtout du suffrage universel"

Les non-initiés imaginent volontiers un lectorat du quotidien L’Équipe composé d’un ramassis d’« addicts » aux jeux du cirque, incapables de s’extraire des enceintes de ces arènes frelatées qui les rassemblent. C’est certainement vrai si je me réfère à mon passé douteux. J’ai... Lire la suite

Inattaquable

"Puisque c’est Boualem Sansal qui le dit…"

Quel honnĂŞte observateur pourrait nier que les dirigeants des États europĂ©ens utilisent aujourd’hui toutes les portes dĂ©robĂ©es pour Ă©viter de se retrouver face Ă  une rĂ©alitĂ© qui, de fait, les terrorise. (suite…)... Lire la suite

Heureux qui comme Manuel a fait un long voyage…

"Des esprits malveillants pourraient presque le qualifier de « Français de papier »"

« Laisse aller, c’est une Valls », pourrait-on avancer, pour expliquer la démarche du sémillant Manuel. N’est-il pas un maître de la contredanse ? Ses contre-pieds n’étonnent plus personne. Son dernier entrechat ne s’apparenterait-il pas plutôt à une rumba catalane de pure circon... Lire la suite

Les leçons d’un voyage au bout de l’enfer

"Pourvu qu’à votre Ode à la joie ne succède une Marche funèbre"

Alors que les diverses parties prenantes à une politique européenne migratoire commune, subissent plus qu’elles ne maîtrisent les vagues humaines qui s’échouent sur leurs rivages, elles feraient bien d’exhumer des cinémathèques, à la condition d’avoir osé le conserver, un film da... Lire la suite

Quel arabe enseigner dans les écoles françaises ?

"Cui bono ? Makache bono !"

J’ai eu le privilège de goûter à l’enseignement de la langue arabe au cours de ma scolarité constantinoise. Notre maître, un paternel pédagogue musulman, ne cessait d’enlever sa chéchia pour s’arracher les derniers cheveux qui lui restaient, devant les énormités proférées par ses... Lire la suite

À ses hommes célèbres, la bien-pensance reconnaissante !

"Certes, mais pas trop, car on ne sait jamais…"

 La rosse du « carpe diem » est proche des oies du Capitole (j’ai honte). Les gardes arc-en-ciel de la bien-pensance feraient bien de concentrer leur attention sur certaines de nos célébrités qui figurent encore dans les annuaires du politiquement correct. Ne voulant pas pour ... Lire la suite

Sur le chemin de l’école…

"Le destin inattendu de la chèvre de Monsieur Seguin"

Au cours de la dernière année scolaire, une maîtresse quelque peu inconsciente crut judicieux de faire appel à la chèvre de Monsieur Seguin pour aiguiser l’imagination de ses jeunes élèves et leur inspirer une suite à l’introduction du conte d’Alphonse Daudet. Le décor étant plan... Lire la suite

L’accord secret de Baden-Baden

"Français, Françaises, vous allez comprendre…"

Henri-Christian Giraud est un garçon opiniâtre. Après avoir traité des relations contre nature entre de Gaulle et Staline pendant la IIe Guerre Mondiale (De Gaulle et les communistes, paru chez Albin Michel en 1988 et 1989), il approfondit ses recherches à partir d’un événement a... Lire la suite

Les mauvaises fréquentations de Gérard Blain

"Du Beau Serge à Pierre et Djemila…"

VoilĂ  dĂ©jĂ  de belles annĂ©es, alors que j’évoquais avec un ami journaliste, les rares comĂ©diens qui s’étaient « mouillĂ©s » pour dĂ©fendre la cause de l’AlgĂ©rie française, j’eus la surprise de voir exhumer des oubliettes la belle gueule torturĂ©e de GĂ©rard Blain. (suite…)... Lire la suite