Étiquette : Européïstes

7 mai 2020

Si l’Allemagne n’alimente plus la BCE, l’Euro est mort

 Communiqué du député européen Jean-François Jalkh, député français au Parlement européen, membre du Groupe ID sur la décision de la Cour constitutionnelle allemande Le retour de la souveraineté des justices nationales à l’égard de la cour de justice de l’Union européenne ? Le contexte Le 5 mai 2020, la Cour constitutionnelle allemande lance, par son arrêt du même jour, un pavé dans la mare. En effet, […]

Partager :
18 février 2020

Une société au rabais

  Depuis de très longs mois certains « Gilets Jaunes », ayant une activité professionnelle, crient leur exaspération d’être ignorés par un gouvernement sourd à leurs revendications et au fait que leur « fin de mois » commence le 15. J’évoque ici une majorité de ceux qui manifestaient leur colère dans les premières semaines d’un mouvement qui concernait bien sûr aussi une grande partie du peuple français, mouvement récupéré […]

Partager :
12 août 2019

Mettre l’Union européenne à l’heure suisse

Ancien directeur de La Tribune de Genève et député à l’assemblée cantonale de Genève, d’abord sous l’étiquette démocrate-chrétienne, puis comme indépendant, le Russo-Suisse Guy Mettan vient de signer un essai qui mécontentera les européistes « bruxellobéats » et agacera les souverainistes nationaux, Le continent perdu. Plaidoyer pour une Europe démocratique et souveraine (les Éditions des Syrtes, 2019, 266 p., 19 €).

Partager :
26 décembre 2018

Des commissaires européens grassement payés

par Olivier Malentraide. Le 13 décembre, le Parlement européen votait à 368 voix pour, 15 voix contre et 135 abstentions une résolution condamnant la Commission européenne dirigée par Jean-Claude Juncker et demandant la démission du secrétaire général de la Commission, l’Allemand Martin Selmayr. La manière dont le Luxembourgeois Juncker avait fait nommer son chef de cabinet en février dernier avait fait scandale, et même des médias très européistes avaient évoqué […]

Partager :
8 juin 2018

Gouvernement socialiste otage de l’extrême gauche en Espagne

par Olivier Bault. Le gouvernement minoritaire de Mariano Rajoy remplacé par le gouvernement ultra-minoritaire de Pedro Sánchez, ce n’est pas une bonne nouvelle pour l’Espagne. Et cela même si Mariano Rajoy a présidé à la transformation d’un Parti populaire (PP) libéral conservateur en parti libéral-libertaire, s’imaginant pouvoir ainsi s’étendre vers le centre. Avec les affaires de corruption qui minent le parti de Rajoy comme celui de Sánchez, […]

Partager :
7 janvier 2018

Élections européennes : vers un retour au scrutin national

Les élections européennes ont connu différents formes de scrutin depuis 2004, les citoyens étaient notamment, lors des dernières élections,  appelés à voter au sein de 8 grandes régions.  Le gouvernement vient de signifier sa volonté de revenir à la formule précédente de scrutin basée sur des listes nationales. Une projet de loi va être proposé prochainement.

Partager :
1 décembre 2017

En Autriche et en Italie, l’alliance des droites se concrétise

par Olivier Bault. Les négociations pour former un gouvernement réunissant le centre-droit (ÖVP) et la droite nationale (FPÖ) semblent sur la bonne voie en Autriche. Les sondages publiés le week-end dernier montrent que les électeurs autrichiens voteraient de la même manière si c’était à refaire aujourd’hui, et les deux tiers d’entre eux souhaitent une telle coalition ÖVP-FPÖ sous la direction de Sebastian Kurz. La gauche et […]

Partager :
29 septembre 2017

La justice européenne a choisi le camp du « remplacisme global »

Que pouvaient sérieusement attendre la Hongrie et la Slovaquie en saisissant la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) contre le mécanisme dit de relocalisation par quotas des demandeurs d’asile, que la novlangue médiatique actuelle appelle les « migrants » ? La réponse a été donnée par la CJUE elle-même, qui a purement et simplement rejeté les requêtes des deux États membres du Groupe de Višegrad.

Partager :
1 mai 2017

Européisme béat

Annie Lacroix-Riz* répondant à Jacques Attali qui, dans un entretien d’avril 2011, appuyait la perspective d’une « synarchie » européenne (qui existerait, donc ?) « transparente » – concepts strictement antagoniques, explique « qu’en 1922, une poignée de financiers français, souvent issus des grands “corps” de la haute fonction publique (inspection des Finances, Conseil d’État, Polytechnique), redonna vie à une société secrète fondée dans les années 1880 par le polytechnicien Saint Yves […]

Partager :