Étiquette : élection présidentielle

1 mai 2017

VU au PINATELescope

En attendant la suite ,merci de tranférer à vos amis qui transfèreront…etc.etc.   Et double merci à ceux qui n’inétrompreront la chaine d’humour solidaire ,qui a permis au PINATELescope  d’en être à 60 000 lecteurs . Rappelons,pour les nouveaux venus qu’on peut y accéder à tout moment en cliquant sur le lien ci-dessous .Qu’on peut le recevoir automatiquement  en s’abonnant  (C’est grartuit)et , revenant au menu […]

Partager :
30 avril 2017

Cumul de changement politique

  Les projecteurs médiatiques étant braqués sur les deux finalistes de l’élection présidentielle, peu de commentateurs se projettent encore dans l’après-8 Mai, soit sur les élections législatives qui s’ensuivront et verront un réel bouleversement du paysage politique, bien davantage peut-être que le remplacement de locataire à l’Élysée si cela devait être l’héritier politique de l’actuel.

Partager :
27 avril 2017

À toute chose, malheur est bon : le fait Macron

  Attention ! Cet article présuppose une hypothèse que l’auteur fait sienne. En effet, il y est prôné la clarté en matière politique, à savoir que la droite comme la gauche ou le centre doivent mériter leur nom : une droite réellement de droite, une gauche réellement de gauche, un centre réellement centriste. Et les moutons seront bien gardés…

Partager :
24 avril 2017

Oser un pronostic pour le second tour

  Je sais l’impertinence à effectuer un pronostic quant au second tour de l’élection présidentielle de 2017 alors même que nous ne connaissons les résultats du premier que depuis quelques heures. Un pronostic n’est nullement un sondage. Là où le premier est rationnel, le second est volatil. Je sais aussi, bien entendu, qu’une autre campagne s’ouvre, au sein de laquelle le débat final, le face […]

Partager :
24 mars 2017

Vers un plébiscite pour les socialistes aux présidentielles

  Par Nicolas Boileau. Je me demande si on ne va pas vers un deuxième tour Macron-Hamon ou même Macron-Macron. Et puisqu’on nous disait que Hollande faisait 4 % de satisfaits et que les insatisfaits étaient si insatisfaits et si nombreux qu’il ne s’est pas représenté, je me demande alors une autre chose : pourquoi nos bons sondés plébiscitent-ils les candidatures socialistes ?

Partager :
21 mars 2017

Au-delà de la présidentielle…

Quel que soit l’élu du mois de mai prochain, quelles que soient les forces sociales ou les officines idéologiques victorieuses, l’élection présidentielle a montré un mauvais visage et a pris une mauvaise tournure quant aux échéances qui attendent la France.

Partager :