Auteur : Nicolas Bonnal

Essayiste et chroniqueur politique, Nicolas Bonnal est l’auteur d’une quinzaine de livres sur la politique, l’identité, l’initiation et le cinéma… Derniers livres parus aux Éditions Dualpha : Le paganisme au cinéma ; La chevalerie hyperboréenne ; le Graal et Donald Trump, le candidat du chaos. Il est le correspondant d'EuroLibertés en Espagne.
28 août 2020

De la mutation dangereuse de notre empire en camp de concentration électronique

Je serai bref, car il ne me semble pas nécessaire de s’étendre sur des données que tout le monde connaît maintenant. Mais il me semble nécessaire d’insister sur ce point : le système mue, comme un Alien de Ridley Scott, comme une bête monstrueuse, et il change de peau et de corps. Il mute et devient certainement plus dangereux. Tout le monde s’en rend compte, sauf […]

Partager :
26 juin 2020

2020 et le grand dressage maçonnique et planétaire

Je revoyais le film de Peter Bogdanovitch sur John Ford et je tombai sur cette juste observation de Spielberg : le cinéma de John Ford est un cinéma de rituel. Ayant écrit un livre sur le folklore au cinéma et un autre sur les westerns, je ne peux que souscrire à cette assertion (les bals, les chants irlandais, les marches militaires, la hiérarchie, la courtoisie, le […]

Partager :
8 septembre 2019

La présidence Macron et la déshérence du projet occidental

Philippe Grasset a eu le nez creux en relevant ce texte extraordinaire. Que se passe-t-il quand le représentant du système se met à parler juste, quand il nous coupe l’herbe sous le pied ? Car Emmanuel Macron peut désintégrer son opposition antisystème avec ce discours aux ambassadeurs qui succède à un faux G7-simulacre où Donald Trump s’est fait piéger comme un alevin.

Partager :
20 juillet 2019

Cousteau et Rebatet, prophètes en prison

En 1950 ; Pierre-Antoine Cousteau, le frère du commandant, et le critique musical Lucien Rebatet  discutent en prison. La prison purifie et ouvre l’esprit de ces deux extrémistes, et ils comprennent d’un coup, comme un Tocqueville ou un Guénon, notre (fin du) monde à venir.

Partager :
26 juin 2019

Ernst Jünger et le syndrome du Titanic

Le système occidental use de la peur pour se maintenir. Terrorisme, chiites, climat, racisme, fascisme, Chine, sexisme, Poutine, ce qu’on voudra, tout justifie son agenda. Nous sommes ainsi soumis à un feu croisé d’affolements divers : Troisième Guerre mondiale, faillite du système, acheter de l’or, fin des religions, culture Illuminati, disparition des libertés, de l’eau, de l’air, du reste… On en deviendrait drôle ! Cela n’empêche pas de […]

Partager :
2 mai 2019

Les grands écrivains face à ce grand incendie eschatologique

L’incendie de Notre Dame de Paris : on ne va pas commenter cet événement ; alors on va citer nos classiques. Commençons par Tacite et l’incendie du Capitole : « Ici l’on doute si ce furent les assiégeants ou les assiégés qui allumèrent l’incendie : l’opinion la plus commune est que les assiégés mirent le feu à ces édifices, pour repousser ceux qui montaient ou qui étaient en haut. La […]

Partager :
1 mai 2019

Macron et le couronnement de la génération Mitterrand

Certains s’énervent après Emmanuel Macron, il n’y a pas de quoi. De toute manière si le système le remplace, on aura pire après (c’est le syndrome de Denys de Syracuse étudié ici). Personne ne veut de révolution parce que tout le monde a de quoi manger, cliquer et regarder la télé. Le système c’est nous, c’est tout.

Partager :
20 avril 2019

Francis Parker Yockey et la machine américaine à uniformiser

René Girard a parlé de l’Amérique comme puissance mimétique. En effet, beaucoup veulent devenir américains, y compris quand il s’agit de payer des études à quarante mille euros par an, des opérations à 200 000 euros, devenir obèse et même abruti par la consommation de médias et d’opiacés…

Partager :
9 avril 2019

Juan Branco et nos oligarchies derrière Macron

Sur Macron on a déjà tout dit, alors on va se répéter. Juan Branco, universitaire, journaliste et militant politique proche de La France Insoumise et de l’extrême gauche, a bien retracé – comme Aude Lancelin dans son Putsch du CAC 40 (https://audelancelin.com) – les turpitudes qui ont mené notre petit homme aux manettes. Et ça donne en conclusion : « Le lecteur suspicieux demandera à cet instant : […]

Partager :