Philippe de Villiers sur les traces de Georges-Marc Benamou

"Il se prend Ă  la fois pour Cadoudal et Jeanne d’Arc. Et s’il n’était qu’un Marcel Campion ?"

À Georges-Marc Benamou, ancien patron du mensuel Globe et Triboulet de la Mitterrandie finissante, « Tonton » (François Mitterrand), Ă  une question posĂ©e sur son parcours des plus sinueux durant la IIe Guerre mondiale, rĂ©pondit : « Jeune homme, vous ne savez pas de quoi vous parl... Lire la suite

Salut le guet-apens !

"Qu’allait faire Robert MĂ©nard dans cette galĂšre ?"

  Le maire de BĂ©ziers Robert MĂ©nard Ă©tait l’invitĂ© de Salut les Terriens, Ă©mission animĂ©e par Thierry Ardisson
 Il fut immĂ©diatement l’objet d’attaques haineuses et quitta le plateau quand on le compara Ă  « Adolf » en lui prĂ©disant la mĂȘme renommĂ©e
 Thierry Ardisson vo... Lire la suite

La victoire de Fillon et de l’amitiĂ© franco-russe

"Il nous dĂ©barrasse enfin de l’indĂ©logeable Sarkozy et vraisemblablement du dangereux agent JuppĂ©"

  Aux annĂ©es de tous les dangers succĂšde la revanche du peuple – français comme amĂ©ricain. François Fillon a Ă©tĂ© Premier ministre du peu regrettĂ© Sarkozy, mais ce n’est pas le problĂšme. Il peut mentir et nous manipuler, mais ce n’est pas le problĂšme. Il peut arriver au... Lire la suite

Ratopolis

"Le surnombre est un désordre"

  « Ratopolis » : j’aurais tendance Ă  appliquer ce terme Ă  notre sociĂ©tĂ©, tellement il me paraĂźt y avoir similitude entre notre personnel politique et les qualitĂ©s des rats d’égout. Mais en fait, le terme recouvre un simple constat biologique. Ainsi, nous le rapporte Jean... Lire la suite

Massacres des harkis en AlgĂ©rie : consĂ©quence d’une ignoble fĂ©lonie !

"Le bloc-note de Jean-Claude Rolinat"

  Le PrĂ©sident de la RĂ©publique, ex-Premier secrĂ©taire du Parti socialiste, locataire provisoire de l’ÉlysĂ©e jusqu’en mai 2017, vient de rendre un hommage solennel – comme par hasard Ă  quelques mois de l’élection prĂ©sidentielle ! – aux harkis. (suite…)... Lire la suite

Primaire à LR : le plus à droite d’entre eux

"Hervé Mariton, un pont entre les droites ?"

La primaire du parti Les RĂ©publicains n’est, rappelons-le, malgrĂ© la prĂ©sence du PCD (Parti chrĂ©tien-dĂ©mocrate) Ă  travers la prĂ©sence de son prĂ©sident, Jean-FrĂ©dĂ©ric Poisson, qu’une primaire d’un parti de droite. L’expression retenue par les mĂ©dias bienveillants de « primaire de ... Lire la suite