De gauche à droite : Matteo Renzi (Parti démocrate), Luigi Di Maio (Mouvement 5 étoiles), Silvio Berlusconi (Forza Italia), Matteo Salvini (Ligue du Nord)...

Italie, patrie de toutes les « combinazione » possibles


"Tout est possible : les raisons d’espĂ©rer !"

AprĂšs la proclamation des rĂ©sultats du scrutin du dimanche 4 mars 2018, les Italiens se sont rĂ©veillĂ©s sans majoritĂ© crĂ©dible « à portĂ©e de la main ». Grosso modo, il y a sur le « marché » politique trois blocs aux orientations, Ă  premiĂšre vue, difficilement compatibles. À premiĂš... Lire la suite

LĂ©gislatives mars 2018 en Italie.

Élections en Italie

"Nationaux-régionalistes : 70 % ; Euro-mondialistes : 30 %"

par Geri Fenrir Ça, c’est fait ! AprĂšs le Groupe de Visegrad, l’Autriche, la Grande-Bretagne
 l’Italie rejoint le camp des nationaux-rĂ©gionalistes et « eurosceptiques » pour le moins. Sans mĂȘme compter les scores de l’AfD en Allemagne, du Front National et autres mini-partis e... Lire la suite

Brèves d’Europe (05)

"Union européenne, Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie, GrĂšce"

Union européenne. La bagarre pour la succession de Jean-Claude Juncker, patron des commissaires européens, est grande ouverte, après la claque que la France, l’Allemagne et quelques autres ont infligée à la droite et à la gauche traditionnelles. Une liste de pressentis comm... Lire la suite