Le 1er dĂ©cembre, la nouvelle Commission europĂ©enne prendra ses fonctions aprĂšs un retard dĂ» Ă  quelques atermoiements. VĂ©ritable patron opĂ©rationnel de l’Europe, la Commission est prĂ©sidĂ©e par l’Allemande Ursula von der Leyen, fĂ©ale d’Angela Merkel, qui succĂšde au catastrophique et rigide Jean-Claude Juncker Ă©lu en 2014. Entre autres choses elle a promis l’établissement d’un droit d’asile europĂ©en. Ça commence bien.

Commission européenne

Commission européenne

Chacun des 26 Commissaires (27 avec le Royaume-Uni jusqu’au 31 janvier en principe
) a en charge un domaine d’intervention spĂ©cifique : Ă©conomie, budget, santĂ©, environnement, numĂ©rique etc
 correspondant Ă  des sortes de « ministĂšres ».

À cĂŽtĂ© de ces classiques, l’originalitĂ© inquiĂ©tante de l’UE ne laisse pas de surprendre lorsqu’on lit certains intitulĂ©s de domaines de compĂ©tences : « Protection de notre mode de vie europĂ©en » ; « DĂ©mocratie et dĂ©mographie » ; « Égalité » ; « Valeurs et transparence » ; « Innovation et jeunesse ».

Que recouvrent ces Commissaires sous des titres pour le moins curieux qui dĂ©jĂ  pourraient prĂȘter Ă  discussion et polĂ©mique tant le sens des mots est diffĂ©rent selon les idĂ©ologies qui les sous-tendent : pourquoi assimiler « valeurs » et « transparence » ? « DĂ©mocratie » et « dĂ©mographie » ? « Innovation » et « jeunesse » ?

Quant Ă  la « protection de notre mode de vie europĂ©en » tout est dans la dĂ©finition d’un « mode de vie europĂ©en » sur lequel les interprĂ©tations peuvent ĂȘtre radicalement opposĂ©es selon les « valeurs » de chacun : prĂ©servation des identitĂ©s europĂ©ennes ou mixitĂ© idĂ©ologisĂ©e ?

En tout cas l’ambiguĂŻtĂ© de ces Commissaires n’est certainement pas innocente et tend Ă  entretenir un trouble et des doubles lectures « attrape-tout » et manipulatrices en faisant croire ce qui n’est pas vrai pour de plus en plus d’EuropĂ©ens.

Qui sont donc ces Commissaires aux « valeurs » de l’UE, dont on ne peut qu’espĂ©rer qu’ils ne soient pas des commissaires politiques repeints par l’idĂ©ologie ultralibĂ©rale et mondialiste de l’UE ?

Margaritis Schinas (GrĂšce, Parti populaire europĂ©en) – Vice-prĂ©sident Ă  la « Protection de notre mode de vie europĂ©en ».

« Son action sera divisĂ©e en trois volets : un premier concernant l’éducation et l’intĂ©gration dans le marchĂ© du travail, un deuxiĂšme sur les migrations, et un troisiĂšme sur la sĂ©curitĂ©. Il aura, entre autres, la charge d’amĂ©liorer l’intĂ©gration des migrants et des rĂ©fugiĂ©s dans la sociĂ©tĂ©, de faciliter les migrations lĂ©gales dont a besoin le marchĂ© du travail, mais aussi de gĂ©rer les frontiĂšres extĂ©rieures, et de faire coopĂ©rer les États dans la lutte contre le terrorisme international et la sĂ©curitĂ© intĂ©rieure ». Cette feuille de route fait frĂ©mir et en dit long sur la conception de « protection de NOTRE mode de vie europĂ©en » qu’a l’UE. Ne s’agit-il pas d’instaurer en rĂ©alitĂ© un nouveau mode de vie alignĂ© sur les vellĂ©itĂ©s et les exigences des millions d’immigrĂ©s Ă  « intĂ©grer » selon leur propre mode de vie ? On remarquera que « gĂ©rer les frontiĂšres extĂ©rieures » est un Ă©lĂ©ment final et subsidiaire de la mission du Commissaire qui doit correspondre Ă  une meilleure fluiditĂ© des migrations probablement.

Dubravka Ć uica (Croatie, Parti populaire europĂ©en) – Vice-prĂ©sidente Ă  la DĂ©mocratie et Ă  la DĂ©mographie

« La commissaire croate sera chargĂ©e de rĂ©pondre aux dĂ©fis de la transition dĂ©mographique. Elle sera responsable de la mise en place de politiques Ă  destination de l’enfance et des droits de l’enfant, mais aussi Ă  destination des populations actives. Elle sera Ă©galement mandatĂ©e pour Ă©laborer une rĂ©ponse au dĂ©fi du vieillissement de la population. Sa mission pour la dĂ©mocratie passera notamment par l’organisation, avec le Parlement et le Conseil, d’une ConfĂ©rence sur le futur de l’Europe, annoncĂ©e pour 2020. Dubravka Ć uica aura notamment pour mission de mettre en place des moyens d’expression des citoyens ».

À cĂŽtĂ© de gĂ©nĂ©ralitĂ©s navrantes et de dĂ©clarations d’intentions creuses, on reconnaĂźt l’application de la mĂ©thode Macron : une confĂ©rence (!) sur le futur de l’Europe et d’hypothĂ©tiques moyens d’expression des citoyens ! Pour quoi faire lorsqu’on connaĂźt l’aversion des Ă©lites pour la dĂ©mocratie rĂ©elle ? Allons-y donc pour les dĂ©bats inutiles et dilatoires. La « transition dĂ©mographique », elle, doit sĂ»rement intĂ©grer l’afflux des populations extra-europĂ©ennes, remĂšde miracle, cure de jouvence, au vieillissement de la population europĂ©enne moribonde.

Helena Dalli (Malte, Parti socialiste europĂ©en) – Commissaire Ă  l’ÉgalitĂ©

Elle est notamment responsable Ă  Malte de nouvelles lois protĂ©geant les personnes transgenres et intersexes, et de la lĂ©galisation du mariage homosexuel en 2017. Son parcours montre quelle est sa conception trĂšs orientĂ©e de l’ « égalité ».

« Helena Dalli sera chargĂ©e de renforcer l’engagement europĂ©en pour l’inclusion et l’égalitĂ©, dans toutes ses composantes. Elle devra en particulier proposer une nouvelle lĂ©gislation contre les discriminations et faire progresser l’application de la Convention relative aux droits des personnes handicapĂ©es. Elle aura pour mission de lutter contre les violences de genre et de fournir une meilleure aide aux victimes ». SƓur jumelle de notre MarlĂšne Schiappa, elle incarne l’idĂ©ologie qui considĂšre l’interchangeabilitĂ© des hommes et des femmes, la suppression de toutes leurs diffĂ©rences et complĂ©mentaritĂ©s naturelles.

Son poste sera en outre placé sous la direction du vice-président pour « protéger notre mode de vie européen ». CQFD.

Věra JourovĂĄ (RĂ©publique tchĂšque, Parti de l’Alliance des libĂ©raux et des dĂ©mocrates pour l’Europe).

Vice-présidente aux Valeurs et à la Transparence.

Elle dirigera le groupe de commissaires concernĂ©s par « un nouvel Ă©lan pour la dĂ©mocratie europĂ©enne » (Ă  l’intĂ©rieur de l’UE, et non comme Dubravka Ć uica Ă  l’extĂ©rieur).

« Une premiĂšre partie de son travail consistera Ă  renforcer le systĂšme dĂ©mocratique europĂ©en, et notamment en favorisant l’émergence de listes transnationales lors des Ă©lections europĂ©ennes. Elle aura Ă©galement pour mission de protĂ©ger le processus dĂ©mocratique contre les interventions extĂ©rieures et les fausses informations. L’amĂ©lioration de la participation citoyenne sera aussi au cƓur de son mandat ». Les listes transnationales n’ont pas d’autres buts que de casser les populismes identitaires et de faire encore baisser la participation citoyenne, Ă  l’encontre de la suite de sa propre mission !

Cela renforcera certainement le systĂšme dĂ©mocratique europĂ©en Ă  ses yeux. On remarquera que les « interventions extĂ©rieures », c.-Ă -d. en principe le lobbying, sont curieusement jumelĂ©es avec les fake news dont l’obsession est la plus grande vertu en rĂ©alitĂ© anti-dĂ©mocratique dans l’UE. Quant Ă  la « transparence » annoncĂ©e, elle apparaĂźt de plus en plus opaque.

Un deuxiĂšme volet concernera « la protection de l’État de droit dans l’Union ». Ce volet permet de condamner Ă  intervalles rĂ©guliers les États politiquement incorrects de l’UE (Pologne, Hongrie etc). Un aspect important sera de permettre la ratification, par l’Union europĂ©enne, de la Convention europĂ©enne des droits de l’Homme (CEDH), Ă©tendard sacrĂ© des Ă©lites bien-pensantes. Věra JourovĂĄ sera enfin « chargĂ©e du dialogue avec les religions et les communautĂ©s », ce qui officialise donc le dĂ©veloppement et l’acceptation du communautarisme d’une part, et d’autre part, ouvre grande la porte Ă  l’Islam, car personne ne doute que le dialogue n’existe dĂ©jĂ  pas depuis longtemps avec les Églises chrĂ©tienne, orthodoxe ou le JudaĂŻsme.

Enfin, Mariya Gabriel, Commissaire bulgare Ă  l’innovation et Ă  la jeunesse. Elle a mis en Ɠuvre en 2018 un plan contre les « fake news », c’est-Ă -dire la tentative – dĂ©mocratique Ă©videmment – de censurer tous les opposants Ă  la philosophie et Ă  l’idĂ©ologie europĂ©istes dominantes et sacralisĂ©es. Avec elle la jeunesse pourra continuer Ă  ĂȘtre mise en coupe rĂ©glĂ©e europĂ©iste et Ă  l’abri d’informations contradictoires.

L’Union europĂ©enne est bien partie pour les cinq prochaines annĂ©es avec tous ces Commissaires Ă  la morale europĂ©enne correcte. Vivement le 1er dĂ©cembre ! L’immigration et les valeurs mondialistes n’ont pas de soucis Ă  se faire. Les peuples europĂ©ens, eux, peut-ĂȘtre. Mais s’en rendent-ils compte ?

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Richard Dessens

Enseignant pendant plusieurs annĂ©es dans une Ă©cole prĂ©paratoire aux concours d’entrĂ©e aux IEP et Écoles de journalisme, Richard Dessens crĂ©e et dirige parallĂšlement une troupe de thĂ©Ăątre dans la rĂ©gion de Montpellier. Docteur en droit, DEA de philosophie et licenciĂ© en histoire, il est l’auteur d’ouvrages de philosophie et d’histoire des idĂ©es politiques, de relations internationale. Il a entres autres livres publiĂ© aux Ă©ditions Dualpha "Henri Rochefort ou la vĂ©ritable libertĂ© de la presse", "La dĂ©mocratie interdite" et "Histoire et formation de la pensĂ©e politique".

Articles similaires