Étiquette : Fake news

10 mai 2020

De la “pandémie médiatique” : entretien avec François-Bernard Huyghe

FRANÇOIS-BERNARD HUYGHE VIENT DE PUBLIER EN MAI UNE NOUVELLE ÉDITION ACTUALISÉE DE SON OPUS FAKE NEWS (“MANIP, INFOX ET INFODÉMIE”) AUX ÉDITIONS VA PRESS. QUESTION : VOUS VENEZ DE PUBLIER UNE NOUVELLE ÉDITION DE FAKE NEWS, VERSION ENTIÈREMENT REMANIÉE DE VOTRE LIVRE SUR LES « INFOX ». IL Y A UNE TELLE ACTUALITÉ DU FAUX QU’IL FAILLE COMPLÉTER L’ÉDITION DE L’ANNÉE DERNIÈRE ? François-Bernard Huyghe : Il y a même urgence […]

Partager :
5 mai 2020

Demain ne sera plus comme avant

Avec le virus qui nous affecte et la crise qui nous infecte, une affirmation revient invariablement dans la bouche de nos hommes politiques et des experts en tout et n’importe quoi commentant l’actualité : « Demain ne sera plus comme avant. »

Partager :
28 avril 2020

L’idéal du journalisme

  Les mots magiques sont martelés sans cesse par les défenseurs de la grande presse officielle audiovisuelle : la « communication démocratique ». Comme si tout était dit avec l’adjectif « démocratique » qui revêt le rôle des journalistes d’une mission de vérité absolue. Il faut ajouter que la plus grande incantation des élites sur les mouvements populistes et l’avenir de l’Europe de l’UE, consiste à proclamer à jet continu […]

Partager :
27 avril 2020

En Hongrie, l’épidémie champ de bataille politique et médiatique

En Hongrie, comme nous l’avons exposé précédemment dans un dossier complet sur la situation de la presse, le pays est divisé en deux blocs qui s’opposent avec virulence. D’un côté le ban des « illibéraux » de Viktor Orbán, et de l’autre, la « coalition arc-en-ciel », réunissant les libéraux, les progressistes, les européistes et les populistes sans ligne du Jobbik. Derrière cette confrontation d’ordre politique, […]

Partager :
1 avril 2020

« fake news » made in Amazon

Amazon-ci, Amazon-ça… Incontournable Amazon, géant yankee de diffusion, d’abord de livres, puis de tout ce qui peut se vendre via internet. Tout, absolument tout… C’est dire si la pandémie coronavirienne doit être, objectivement, une aubaine pour cette société. À tel point que le 17 mars dernier, elle annonçait le recrutement de 100 000 personnes afin de faire face aux commandes en ligne.

Partager :
8 novembre 2019

La Commission européenne

Le 1er décembre, la nouvelle Commission européenne prendra ses fonctions après un retard dû à quelques atermoiements. Véritable patron opérationnel de l’Europe, la Commission est présidée par l’Allemande Ursula von der Leyen, féale d’Angela Merkel, qui succède au catastrophique et rigide Jean-Claude Juncker élu en 2014. Entre autres choses elle a promis l’établissement d’un droit d’asile européen. Ça commence bien.

Partager :
3 novembre 2019

Air du temps, sites anti-complotistes et sites anti-fakenews

LES INFOX SONT À LA MODE. ELLES ONT D’ABORD CONSTITUÉ UNE EXPLICATION DÉCULPABILISANTE POUR CERTAINES ÉLITES DEVANT DES ÉVÈNEMENTS INATTENDUS CONSIDÉRÉS COMME NÉGATIFS : ÉLECTION DE TRUMP, BREXIT, GOUVERNEMENT SALVINI-DI MAIO (LEGA/CINQ ÉTOILES) EN ITALIE. SI DE TELLES HORREURS ONT PU ARRIVER, CE N’EST PAS DE NOTRE FAUTE MAIS CELLE DES VILAINS POPULISTES QUI ONT MENTI (FAKE NEWS) AU PEUPLE, DISENT LES MÉDIAS DE GRAND CHEMIN. […]

Partager :
8 mars 2019

Que cent fleurs s’épanouissent !

En Chine, en 238 avant JC, le roi Cheng, de la principauté de Qin (prononcer « tchin » à l’origine du nom de la « Chine »), commençait une série d’annexions devant amener vers – 221 à la création du Premier Empire de Chine, mettant ainsi fin à la longue période précédente des Royaumes Combattants et à l’émiettement de la Chine pré-impériale.

Partager :
5 mars 2019

Réseaux sociaux

Parmi les milliers de phrases inouïes proférées par le pouvoir politico-médiatique à longueur de journée, la dernière entendue laisse également pantois. Elle vient de Madame Arlette Chabot, sur LCI, représentante éternelle, respectable et emblématique s’il en est de l’objectivité journalistique indépendante. Il s’agissait, encore, du rôle, tant décrié depuis peu après avoir été encensé, des réseaux sociaux. Les réseaux sociaux, dit-elle en substance, sont « admirables » […]

Partager :
15 février 2019

Docteur Mounir et Mister Love

Mounir Mahjoubi est d’abord le Monsieur « fake news » du gouvernement Philippe. Il est d’un des principaux artisans de la loi censée interdire « la manipulation de l’information » en période électorale. Le secrétaire d’État au Numérique est aussi le Monsieur « Smart city » (« Villes intelligentes »). Son terrain de jeu est, en effet, le monde des connexions et des interconnexions. (cliquez ici).

Partager :