10 juillet 2018

Chronique européenne

Par Richard Dessens

Que s’est-il passé en Europe un mois de juillet ? L’occasion de se rappeler ou de commémorer les évènements importants qui ont marqué l’Histoire de l’Europe, dans sa grandeur autant que dans ses crises et ses malheurs.

Les fêtes « nationales » tout d’abord :

Monténégro : 13 juillet, jour où le Monténégro a été reconnu comme État indépendant par le Congrès de Berlin en 1878. Le Monténégro est devenu indépendant après avoir été longtemps sous la domination de l’Empire ottoman.

France : 14 juillet (prise de la Bastille). C’est le 21 mai 1880 que le député Benjamin Raspail a déposé la loi faisant du 14 juillet une fête nationale annuelle.

Belgique : 21 juillet. Ce jour célèbre le serment du 21 juillet 1831 de Léopold Saxe-Cobourg-Gotha qui promit de rester fidèle à la Constitution. Indépendance de la Belgique séparée des Pays-Bas.

Le nom du mois de juillet vient du latin julius mensis en l’honneur de Jules César. Juillet était le 5e mois du calendrier romain et se nommait quintilis. L’année de la mort de Jules César, en 44 avant JC, Marc-Antoine fit remplacer ce nom par Julius en hommage au « conquérant des Gaules ».
Juillet a aussi vu défiler des évènements majeurs pour l’Europe :

1358 : 31 juillet, assassinat d’Étienne Marcel par les bourgeois de Paris. Prévôt des marchands de Paris il est à la tête, en 1357, du mouvement réformateur en faveur d’une monarchie contrôlée. Membre du Tiers-Etat, il affronte le pouvoir du Dauphin.

1380 : 13 juillet. Mort de Bertrand du Guesclin. Il a participé à de nombreuses batailles (guerre de Cent Ans, guerre de Succession de Bretagne, Première guerre civile de Castille) au service de la Navarre ainsi que de la France.

Bertrand du Guesclin.

Bertrand du Guesclin.

1532 : 23 juillet. Paix de Nuremberg, victoire pour les protestants du Saint Empire. Ces derniers, coalisés sous la ligue de Smalkalde, obtiennent de Charles Quint son accord de ne pas appliquer les décisions d’Augsbourg reprenant, ainsi, le droit de pratiquer leur culte (la « paix d’Augsbourg » confirmera en 1555 la paix de Nuremberg).

1535 : 6 juillet. Décapitation de Thomas More. Jugé coupable de trahison pour avoir désavoué le divorce du roi, puis en n’assistant pas au sacre d’Anne Boleyn comme reine d’Angleterre.

1569 : 1er juillet. Création de la république des Deux Nations, par la signature de l’Union perpétuelle de Lublin. Le royaume de Pologne et le Grand-duché de Lituanie ne forment plus qu’un seul État pendant deux cents ans. La Pologne annexe l’Ukraine à l’ouest du Dniepr. Siècles de gloire de la Pologne et de la Grande Lituanie.

1784 : 31 juillet. Décès de Denis Diderot, l’un des « pères » de l’Encyclopédie notamment.

1790 : 17 juillet. Décès d’Adam Smith, grand économiste et penseur du libéralisme (« la main invisible » de l’économie).

1793 : 17 juillet. Décapitation de Charlotte Corday pour tentative d’assassinat de Marat dans sa baignoire.

1830 : 5 juillet. Prise d’Alger. Début de la colonisation de l’Algérie.

1870 : 19 juillet. Début de la guerre entre la France et l’Allemagne unifiée. Deux mois plus tard ce sera la défaite de Sedan et la fin du Second Empire de Napoléon III.

1881 : 29 juillet. Grande loi fondatrice de la liberté de la presse en France.

1883 : 29 juillet. Naissance de Benito Mussolini.

1898 : 10 juillet. Crise de Fachoda entre la France et l’Angleterre dans l’avancée de leur colonisation de l’Afrique.

1904 : 7 juillet. Le Président du Conseil Émile Combes fait adopter une loi interdisant à toutes les congrégations religieuses d’enseigner. Près de 2 500 établissements religieux sont contraints de fermer.

1906 : 12 juillet. Réhabilitation du capitaine Dreyfus.

1909 : 31 juillet. Le président de la République Armand Fallières et le tsar de Russie Nicolas II, se rencontrent à Cherbourg afin de consolider l’alliance franco-russe, en vigueur depuis 1892.

1914 : 31 juillet. Assassinat de Jean Jaurès par un déséquilibré (Raoul Villain) au café du Croissant.

1918 : 17 juillet. Assassinat du tsar Nicolas II avec toute sa famille à Ekaterinbourg.

1921 : 28 juillet. Adolf Hitler prend la présidence du NSDAP.

1932 : 7 juillet. Salazar prend le pouvoir au Portugal (il le gardera jusqu’en 1968)

1936 : 18 juillet. Insurrection menée par le général Franco depuis le Maroc. Le mot d’ordre était « Sin novedad » pour déclencher une guerre civile en Espagne qui prendra fin le 1er avril 1939.

1945 : 17 juillet. Conférence de Postdam. La conférence annonce le début de la “dénazification”. Chaque puissance alliée aura sa zone d’occupation délimitée en Allemagne.

1987 : 1er juillet. Entrée en vigueur de l’Acte unique européen pour accélérer la mise en œuvre du marché intérieur.

Rendez-vous en août pour en connaître l’histoire et ses vicissitudes…

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer…
GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99