À prophùte, prophùte et demi

"De Gaulle : À nous deux l’Europe !"

Le 5 mars 1959, Charles De Gaulle confiait Ă  Alain Peyrefitte, son intime conviction concernant la politique Ă  mener en AlgĂ©rie : « Si nous faisions l’intĂ©gration, si tous les Arabes et les BerbĂšres d’AlgĂ©rie Ă©taient considĂ©rĂ©s comme Français, comment les empĂȘcherait-on de venir ... Lire la suite

Brexit : et alors ?

"L’Europe des patries, c’est d’abord le respect des identitĂ©s de chacun"

  Les Anglais ont toujours fait bande Ă  part, qu’ils soient dans ou Ă  l’extĂ©rieur de l’Europe. La perfide Albion a toujours eu pour constante, en matiĂšre de politique Ă©trangĂšre, d’empĂȘcher l’émergence d’une puissance continentale comme ce fut le cas avec la France ou l’Al... Lire la suite

SĂ©isme politique et business as usual

"La fin du sas d’entrĂ©e europĂ©en pour les capitaux amĂ©ricains ?"

Le vĂ©ritable sĂ©isme est politique, l’oligarchie europĂ©enne connaĂźt aujourd’hui son plus grand dĂ©saveu, on ne pourra pas dire qu’elle n’était pas prĂ©venue ! Mais, considĂ©rant les humeurs de la bourse (- 8 % sur le Footsie) et de la baisse de la livre, qui peut prĂ©tendre que ce son... Lire la suite

Brexit électoral, pas Brexit réel

"Et si les Ă©lecteurs allaient ĂȘtre une fois de plus les dindons de la farce ?"

Le « Brexit » n’a pas eu lieu. Ce titre peut surprendre alors que les rĂ©sultats du rĂ©fĂ©rendum sont connus. 52 % des Britanniques ont ainsi votĂ© en faveur d’un processus de dĂ©part de l’Union EuropĂ©enne. Mais dĂ©but de processus et rĂ©sultat du dit processus ne sont pas synonymes. Po... Lire la suite

Le porte avion américain de sa majesté prend le large

"La réaction de Jean-Claude Rolinat au Brexit"

  Le Royaume uni va-t-il devenir le 51e État des États-Unis avec le Canada –  la colonie de son ancienne colonie en quelque sorte –, chipant ce statut sous le nez de Porto Rico ? Membre de l’Union EuropĂ©enne, il l’était, avec des privilĂšges par rapport Ă  ses petits copain... Lire la suite

Vers un printemps des peuples européens ?

"La réaction de Aristide Leucate au Brexit"

  À l’évidence, une aube nouvelle s’est levĂ©e sur le Royaume-Uni – peut-ĂȘtre bientĂŽt dĂ©suni Ă  en juger par les vellĂ©itĂ©s Ă©cossaises et irlandaises de s’émanciper du frĂšre ennemi britannique, sans doute pour des motifs profondĂ©ment irrĂ©dentistes que spontanĂ©ment europhiles... Lire la suite

And the winner is
 Brexit !

"La réaction de Nicolas Gauthier au Brexit"

Eh bien voilĂ  nous y sommes. And the winner is
 Brexit ! Pourtant, le moins qu’on puisse prĂ©tendre est que les orgues de Staline mĂ©diatiques n’avaient pas chĂŽmĂ©. En cas de sortie de l’Union europĂ©enne, l’Angleterre Ă©tait promise Ă  la clochardisation, ce qui paraĂźt peut-ĂȘtre un br... Lire la suite

Les pseudo élites contre les peuples méprisés

"La réaction de Gérard Brazon au Brexit"

Les Britanniques ont gagnĂ©. Le Royaume-Uni retrouve son indĂ©pendance, sa libertĂ©. Nous pouvons constater devant la mine dĂ©confite de nos reprĂ©sentants des mĂ©dias d’Etat tels que France TĂ©lĂ©vision, TF1, AFP et autres BFMTV, RMC, I-TĂ©lĂ©, etc. que ces commentateurs sont des europĂ©is... Lire la suite

Roland HĂ©lie.

Pour une fois, les Anglais sont nos amis

"La réaction de Roland Hélie au Brexit"

La rĂ©action de Roland HĂ©lie, directeur de SynthĂšse nationale, au Brexit. Quelle belle matinĂ©e, hier vendredi, qui a si bien commencé ! Sur les ondes (sauf sur Radio LibertĂ©s, bien sĂ»r) l’ensemble des commentateurs s’étrangle, la haute-finance s’inquiĂšte et
 les droites nationa... Lire la suite