François de Rugy est-il le « François Pignon » d’Emmanuel Macron ?

"Dßners de cons !"

« Les repas fastueux aux frais de la RĂ©publique servis par François de Rugy seront peut-ĂȘtre le scandale de trop  » Entretien avec Philippe Randa, directeur du site de la rĂ©information europĂ©enne EuroLibertĂ©s. (Propos recueillis par Guirec SĂšvres pour le site SynthĂšse natio... Lire la suite

votations

L’illusion rĂ©fĂ©rendaire

"Chronique hebdomadaire du Village planétaire"

Depuis plus de six mois de contestation chaque samedi dans les rues et souvent sur les ronds-points, les « Gilets jaunes », par-delĂ  leur sympathique spontanĂ©itĂ© et leur hĂ©tĂ©rogĂ©nĂ©itĂ© socio-politique, se retrouvent sur une mĂȘme (et seule ?) revendication : le rĂ©fĂ©rendum d’initiat... Lire la suite

1er mai : les raisins de la colÚre

"Les raisins de la colÚre face à la stratégie du chaos"

L’idĂ©ologie macronienne provoque, sciemment, un climat de tension permanente pour s’imposer durablement dans l’esprit des Ă©lecteurs (appelĂ©s Ă  ĂȘtre de plus en plus minoritaires). Comme cela Ă©tait attendu par les services de police, la FĂȘte du travail a livrĂ© son dĂ©chaĂźnement d... Lire la suite

Nouvelle sociĂ©tĂ© – nouvelle criminalitĂ©

"La nature humaine reste invariable dans ses déviances, sa délinquance, sa criminalité"

« Il n’est rien de nouveau sous le soleil » murmurait, il y a vingt-trois siĂšcles, l’un des auteurs les plus profonds de la littĂ©rature mondiale, toutes Ă©poques confondues – car il Ă©tait l’un des plus lucides sur la nature humaine : l’EcclĂ©siaste (pour les initiĂ©s : le Qohelet). ... Lire la suite

Notre-Dame des Gilets Jaunes

"Le dĂ©laissement d’une partie du peuple français Ă  l’image de celui de notre patrimoine
"

Sans prĂ©juger aucunement des rĂ©sultats de l’enquĂȘte sur l’incendie de Notre-Dame, mĂȘme si l’on peut s’interroger sur la promptitude avec laquelle il a Ă©tĂ© annoncĂ© que c’était un accident, la question est comment se fait-il que l’État ait repoussĂ© les travaux de fond Ă  plus tard, ... Lire la suite

De l’utilisation scandaleuse des « forces de l’ordre »

"On assiste à la polka des éborgnés, des amputés, des contus, faute de pouvoir rejouer le Bal des pen"

Selon la dĂ©finition mĂȘme du Pacte social, l’État est le dĂ©positaire de la violence lĂ©gitime : celle qu’il est nĂ©cessaire d’employer pour neutraliser une crapule dangereuse (assassin, violeur ou auteur de brutalitĂ©s indues) et, bien sĂ»r, pour calmer des Ă©meutiers. (suite…)... Lire la suite

urne vote

Au-delĂ  du vote blanc, de l’abstention et de la nullitĂ© des suffrages

"Chronique hebdomadaire du Village planétaire"

Dans le cadre du fameux « Grand DĂ©bat national », vaste fumisterie propice Ă  tous les exercices d’enfumage et bel exemple de jacasseries dĂ©mocratiques futiles, les Français qui y participent suggĂšrent Ă  dĂ©faut du « rĂ©fĂ©rendum d’initiative citoyenne » une meilleure prise en compte... Lire la suite