La haine molle…

"Pourquoi le Français préféra la république à la royauté"

Le Français a tout subi de la République : la révision de son histoire, le culte abrutissant de ses grands hommes (avenue Jaurès-Clemenceau-Ferry-Gambetta, etc.), le déclin économique, démographique, social (qui a préparé le « grand remplacement » qui n’existe pas – comme notre h... Lire la suite

Georges Clémenceau chez lui (portrait).

Clemenceau le Tigre (04)

"Vie, parcours, œuvre politique et intellectuelle de Clemenceau"

Dès janvier 1917, Charles Ier d’Autriche avait entamé des pourparlers de paix secrets avec Poincaré, qui se montre enthousiaste et prêt à faire des concessions (colonies et avantages commerciaux) à l’Allemagne. Clemenceau, jusqu’au-boutiste, souhaite la guerre à outrance et la de... Lire la suite

(Lloyd George, Vittorio Orlando, Georges Clemenceau, Woodrow Wilson).

Clemenceau le Tigre (03)

"Vie, parcours, œuvre politique et intellectuelle de Clemenceau"

  Profondément républicain mais impatient, Clemenceau est pressé que la République devienne réellement… une République. Il déclare et déplore plusieurs fois dans les années 1870 : « Le régime actuel consiste en une République nominale entourée d’institutions monarchiques ... Lire la suite

Georges Clemenceau.

Clemenceau le Tigre (02)

"Vie, parcours, œuvre politique et intellectuelle de Clemenceau"

Clemenceau était littéralement un enfant de 1789 et surtout un héritier de 1793. Au cours de sa longue carrière, Clemenceau eut des amitiés particulières dont certaines peuvent surprendre : « On peut s’étonner de cette amitié et de cette admiration, car Blanqui illustra l’éche... Lire la suite

Georges Clemenceau.

Clemenceau le Tigre (01)

"Vie, parcours, œuvre politique et intellectuelle de Clemenceau"

  « Clemenceau est l’homme aux quatre têtes, tour à tour ou tout à la fois le Tigre, le dreyfusard, le premier flic de France, le Père de la Victoire » (Michel Winock). Pour le centenaire de l’année 1917, les éditions Perrin ont publié en fin d’année dernière une magis... Lire la suite

Armand Barbès.

Armand Barbès, l’indigné permanent

"Bayard de la Démocratie, soldat de l’impossible, aventurier du devoir…"

Proudhon le nommait le Bayard de la Démocratie, Lamartine le soldat de l’impossible, Charles Hugo l’aventurier du devoir. Ce livre, sous-titré l’indigné permanent, raconte la vie d’Armand Barbès. Il est écrit par Paul Tirand. Celui-ci est également l’auteur de deux autres biog... Lire la suite

Notes sur la Présidentielle

"France profonde, on ne te changera plus"

  Fillon aura donc fait payer cher l’inactivité de sa femme. En bon bourgeois catho, il vole et se fait toujours prendre la main dans le sac. Alors il crie au secours et demande à son avocat de service de le protéger (revoyez l’Affaire Von Bülow pour comprendre). Le grand... Lire la suite