De Gaulle face aux agressions de l’empire anglo-saxon

"Le mystÚre du déclin français sous nos républiques"

À la LibĂ©ration, le gĂ©nĂ©ral de Gaulle a fort Ă  faire avec nos alliĂ©s anglo-saxons (nos « fous alliĂ©s », pour certains). Dans le tome trois des MĂ©moires de guerre, qui reste le moins lu, on trouve cette jolie phrase digne de son style admirable, rarement poĂ©tique dans les mĂ©moires... Lire la suite

L’agonie d’un rĂ©gime

"La Ve République avait une certaine tenue lors des dix premiÚres années de son fonctionnement"

Durant les annĂ©es 1780 sq., l’on assista en France Ă  la dĂ©liquescence de l’État, mal administrĂ© par son chef, un excellent homme, cultivĂ©, pieux et bon, mais un ĂȘtre indĂ©cis, faible, vellĂ©itaire : Louis XVI, trop influencĂ© par une Ă©pouse idiote et inculte, futile et dĂ©pensiĂšre. L... Lire la suite

Vincent Peillon et les heures les plus sombres de l’Europe

"Retour sur une polémique tellement révélatrice des heures les moins claires du monde médiatique"

Quoique ayant Ă©tĂ© ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon demeure manifestement un cancre doublĂ© d’un fayot, fut-il docteur en philosophie. InvitĂ© la semaine derniĂšre sur France 2, il commence par se plaindre du « traitement de faveur » que le service public rĂ©serverai... Lire la suite

L’instinct de mort


"On peut craindre que l’histoire ne se rĂ©pĂšte"

  L’instinct de mort est le titre du livre autobiographique du criminel – libertaire Jacques Mesrine qui tentait d’y expliquer ses pulsions. Il fut abattu par des policiers qui exprimĂšrent leur instinct dĂ©fensif. Car il existe aussi, encore qu’un tribunal vienne de condam... Lire la suite

Stigmatiser l’habillement, c’est faire du « sans dents » Ă  l’envers !

"RĂ©ponse d’Olivier Pichon Ă  Nicolas Gauthier sur Philippe de Villiers"

Philippe de Villiers n’est pas un « jeune homme » et il sait se dĂ©fendre tout seul et n’a nul besoin de l’auteur de ces lignes. NĂ©anmoins, Nicolas Gauthier dans la position de Mitterrand pour donner des leçons est assez plaisant, toujours cette fascination pour le vieil archevĂȘqu... Lire la suite

Philippe de Villiers sur les traces de Georges-Marc Benamou

"Il se prend Ă  la fois pour Cadoudal et Jeanne d’Arc. Et s’il n’était qu’un Marcel Campion ?"

À Georges-Marc Benamou, ancien patron du mensuel Globe et Triboulet de la Mitterrandie finissante, « Tonton » (François Mitterrand), Ă  une question posĂ©e sur son parcours des plus sinueux durant la IIe Guerre mondiale, rĂ©pondit : « Jeune homme, vous ne savez pas de quoi vous parl... Lire la suite

Cette gauche qui n’aime pas la libertĂ©

"Une explication d’ordre anthropologique"

On le sait, le comportement compulsif anti-libertĂ©s de la gauche a quelque chose de congĂ©nital, mais, cette fois, cela relĂšve de la haute trahison : Ă  la veille d’ĂȘtre Ă©cartĂ©e du Pouvoir, la gauche laisse des bombes Ă  retardement. C’est Ă  sa capacitĂ© Ă  les dĂ©samorcer, sans effet ... Lire la suite