Andrea Kotarac.

L’ancien Insoumis AndrĂ©a Kotarac assistant d’un dĂ©putĂ© RN

"Recomposition du paysage politique français"

par Franck Deletraz. A peine revenu de son voyage de Syrie en compagnie des eurodĂ©putĂ©s RN Thierry Mariani, Nicolas Bay et Virginie Joron, l’ancien Insoumis AndrĂ©a Kotarac, qui avait suscitĂ© un vĂ©ritable tollĂ© mĂ©diatique en ralliant la liste de Jordan Bardella Ă  la veille des ... Lire la suite

La Pologne et la Hongrie.

Brùves d’Europe

"Union européenne, Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, Hollande, Italie, Pologne, Russie, Suè"

Union européenne. Les anciens ministres Pascal Canfin et Nathalie Loiseau présideront respectivement la commission Environnement, Santé publique et Sécurité alimentaire, et la sous-commission Sécurité et Défense au Parlement europĂ©en. (suite…)... Lire la suite

Ainsi parle un Président

"Un Président, pas un banquier"

  Le 4 juillet c’est le jour de la fĂȘte nationale amĂ©ricaine! Au-delĂ  des feux d’artifice et des fanfares, il y avait une nouveautĂ© cette annĂ©e: un dĂ©filĂ© militaire Ă  Washington DC ! Le prĂ©sident Donald Trump voulait Ă  tout prix « son » dĂ©filĂ© – surtout aprĂšs avoir vu les... Lire la suite

François de Rugy est-il le « François Pignon » d’Emmanuel Macron ?

"Dßners de cons !"

« Les repas fastueux aux frais de la RĂ©publique servis par François de Rugy seront peut-ĂȘtre le scandale de trop  » Entretien avec Philippe Randa, directeur du site de la rĂ©information europĂ©enne EuroLibertĂ©s. (Propos recueillis par Guirec SĂšvres pour le site SynthĂšse natio... Lire la suite

Sauvage un jour, sauvage toujours


"On ne doit jamais battre une femme – mĂȘme avec une fleur"

Parmi les monstruositĂ©s dont l’HumanitĂ© est capable, les violences faites aux femmes – et accessoirement aux hommes, mĂȘme si l’on veut bien croire qu’elles soient moins nombreuses – par leurs conjoint(es) sont certes des plus rĂ©voltantes. Qui le nierait ? (suite…)... Lire la suite

alstom

Otage des États-Unis

"Chronique hebdomadaire du Village planétaire"

L’annonce a saisi d’effroi et de colĂšre les habitants de Belfort, ce 28 mai 2019. General Electric supprimera bientĂŽt 1 050 emplois sur les sites de Belfort, de Bourgogne et de Boulogne-Billancourt, principalement dans le secteur des turbines Ă  gaz. Sur les 4 000 salariĂ©s belfort... Lire la suite