Petite guerre pour petits hommes (politiques)

"Le « cÎte à cÎte » désormais est devenu « face à face »"

Emmanuel Macron vient d’augmenter le nombre des soldats prĂ©sent au Sahel dans les opĂ©rations Barkhane de 4 500 soldats Ă  5 100, a annoncĂ© le 2 fĂ©vrier la ministre des armĂ©es Florence Parly. C’est lĂ  une erreur, la France doit quitter, au contraire, cette rĂ©gion oĂč le terrorism... Lire la suite

Barkhane : des drones de solution ?

"Sokolo, c’est aussi le Mali"

Vingt militaires maliens tués, trois autres enlevés le 26 janvier, aprÚs l'attaque djihadiste d'un camp de gendarmes à Sokolo dans le centre du Mali. Depuis plusieurs mois les attaques djihadistes se sont intensifiées autour de cette région, vaste étendue d'eau truffée d'ßlots... Lire la suite

Mali : ça suffit !

"« Ou vous reprenez vos clandestins, ou nous rapatrions nos troupes ! »"

Pour une fois, ma petite rubrique va commencer par un « coup de gueule » ! Oui, ça suffit ! Nos soldats meurent au Mali, pour le Mali, et nous n’avons en rĂ©ponse, qu’ingratitude. Assez ! Depuis le dĂ©but de l’opĂ©ration Barkhane qui a succĂ©dĂ© Ă  Serval pour stopper aux portes de Bam... Lire la suite

Pour un traitement inĂ©dit de l’insĂ©curitĂ© des quartiers

"Mais alors que faire quand on ne peut rien faire ?"

Comment rĂ©tablir l’ordre dans des quartiers ou la main d’un agent de l’État n’ose plus mettre le pied depuis des annĂ©es ? Comment Ă©viter que les voitures de police et les camions de pompiers se fassent caillasser avant d’ĂȘtre incendiĂ©s ? Comment Ă©viter « les tournantes » dans les... Lire la suite