Poilus 01

Blessé

"poÚme de Gérard Brazon"

RĂ©veillĂ© un matin triste aux couleurs d’hiver. Ne pouvant bouger. La bouche pleine de terre. Il connaissait trop bien ce profond silence. Effrayant. La peur le fige. Alors il pense. A celle qu’il a laissĂ©e. A ses enfants, sa vie !   A ses jambes si lourdes, et comme engourdi... Lire la suite

1914-1918 : une période de fin de civilisation

"La porte par laquelle ont fui les enseignements du passé "

  Je sais que la poĂ©sie n’est pas une expression partagĂ©e par beaucoup. Mais je voulais, en souvenir du 11 novembre prochain, dire ce que je ressens pour tous ces hommes blessĂ©s ou morts dans cette guerre que l’on peut dire civile aujourd’hui. Cette guerre de 1914-1918 fu... Lire la suite

La fin d’une Ripoublique ou la promesse d’un nouvel État ?

"Par le peuple, pour le peuple
 ou le néant"

La mochetĂ© morale de la campagne des prĂ©sidentielles (et ce sera pire lors des lĂ©gislatives suivantes) ne fait que rĂ©vĂ©ler la profondeur de notre dĂ©chĂ©ance : la Nation française, submergĂ©e d’inutiles alluvions d’origine extra-europĂ©enne, est aveulie, vulgaire, minable. (suite&he... Lire la suite

Clefs de langage de certains journalistes

"Elles servent Ă  discrĂ©diter tout ce qui n’est pas dans la droite ligne de la bien-pensance"

Le Figaro n’est plus un journal de droite. Ce n’est pas d’hier d’ailleurs. Il y a belle lurette que sa rĂ©daction a Ă©tĂ© contaminĂ©e par la bien-pensance. Serge Dassault, son propriĂ©taire, laisse faire. (suite…)... Lire la suite

Poilus Ă  Verdun.

Témoignage : Hommage à nos « Poilus »

"Efforçons-nous de sauvegarder les Ă©tats de conscience passĂ©s et les faits qui s’y trouvent associĂ©s"

Nos ĂȘtres chers disparus souvent dans des conditions atroces nous ont accompagnĂ©s, aimĂ©s, guidĂ©s, laissant leurs empreintes indĂ©lĂ©biles dans nos vies. Ils ont participĂ© Ă  la construction de ce que nous sommes devenus et nous ne pouvons pas ressentir, penser, Ă©voluer, sans qu’il y... Lire la suite

Des Morts pour la France aux morts pour rien

"Black M a fait de l'insulte à la nation son fonds de commerce
"

Ils sont morts pour rien, ces soldats qui ont consenti le sacrifice suprĂȘme ; la vie brisĂ©e des gueules cassĂ©es, le traumatisme des poilus survivants ont Ă©tĂ© vains. Ils reposent par centaines de milliers dans cette terre de Verdun, lĂ  oĂč ils ont brisĂ© les assauts allemands au pri... Lire la suite

1914-1918 Faits tetus Grande Guerre

1914-1918 : quand le passé explique le présent

"Entretien avec Louis-Christian Gautier"

« Le passĂ© explique le prĂ©sent. Ainsi, (en 1914), l’Europe Ă©tat alors au faĂźte de sa puissance. En s’entredĂ©chirant – et par deux fois, le premier conflit ayant gĂ©nĂ©rĂ© le second surtout via les diffĂ©rents « Diktats » imposĂ©s aux vaincus – on voit oĂč elle est aujourd’hui tom... Lire la suite