Nos ancĂȘtres les Gaulois ?

"Abominable histoire de France n° 2"

L’expression « nos ancĂȘtres les Gaulois » dĂ©crit-elle une rĂ©alitĂ©, ou bien est-elle une simple façon de parler, un slogan, Ă  la maniĂšre du « Madame Bovary, c’est moi » de Flaubert, ou du « Ich bin ein Berliner » du prĂ©sident Kennedy ? (suite…)... Lire la suite

Nathan Bedford Forrest (Ă©ditions DĂ©terna)

Nathan Bedford Forrest ou la légende blanche du vieux Sud

"L’incarnation de l’AmĂ©ricain que dĂ©testent ou font semblant d’ignorer les bien-pensants"

Quel diable d’homme Ă©tait-il ? Nathan Bedford Forrest, car c’est de lui qu’il s’agit, est Ă  l’image de la terre qui le vit naĂźtre le 13 juillet 1821 Ă  Chapell Hill, dans le comtĂ© de Bedford, Tennessee, d’un pĂšre forgeron et d’une mĂšre qui ne mettra pas moins de onze enfants au mo... Lire la suite

Gaston CoutĂ© - ComplĂ©ments d’enquĂȘte (Ă©ditions Dualpha) .

Gaston Couté : un poĂšte qui n’a pas si mal tournĂ© que ça !

"Entretien avec Alain Renault, auteur de Gaston CoutĂ© - ComplĂ©ments d’enquĂȘte"

« Mises en musique, ses chansons ont fait l’objet de plus d’une centaine d’enregistrements dont certains trĂšs rĂ©cents et des « diseurs » et chanteurs continuent de monter des spectacles sur ses textes » (suite…)... Lire la suite

De Gaulle face aux agressions de l’empire anglo-saxon

"Le mystÚre du déclin français sous nos républiques"

À la LibĂ©ration, le gĂ©nĂ©ral de Gaulle a fort Ă  faire avec nos alliĂ©s anglo-saxons (nos « fous alliĂ©s », pour certains). Dans le tome trois des MĂ©moires de guerre, qui reste le moins lu, on trouve cette jolie phrase digne de son style admirable, rarement poĂ©tique dans les mĂ©moires... Lire la suite

Le MĂ©morial de Kountsevo, Serge Vermain dit des ArgĂ©las d’Arbouse (Ă©ditions Dualpha).

Et si Hitler avait été capturé par Staline ?

"Entretien avec Serge Vermain dit des ArgĂ©las d’Arbouse, auteur du "MĂ©morial de Kountsevo" "

  « Si Hitler avait survĂ©cu, aurait-il dictĂ© comme NapolĂ©on l’a fait, une sorte de mĂ©morial de Sainte HĂ©lĂšne afin de justifier, expliquer et regretter aux yeux de l’histoire, les actions qui l’ont conduit au triomphe, puis Ă  la dĂ©faite totale  » Entretien avec Serge ... Lire la suite

Logo abominable hist France

Cro-Magnon, ce n’est pas du bidon

"Abominable histoire de France n° 1"

La prĂ©histoire, ce n’est pas encore l’histoire. Mais comme il faut bien commencer quelque part, autant aller chercher le commencement le plus loin possible. Ça fait toujours plus sĂ©rieux. Et, quand on raconte l’abominable histoire de France, que peut-on trouver de plus abominable... Lire la suite

Weidmann, le tueur aux yeux de velours

Weidmann, la banalité du mal ou un Aryen à Paris

"« Il a vécu comme un monstre, il est mort comme un saint »"

  La toute jeune maison d’édition French Pulp vient de rĂ©Ă©diter Weidmann, le tueur aux yeux de velours de Philippe Randa. Dans le style vif, alerte et direct qu’on lui connaĂźt, l’auteur, avec la distance sereine de l’entomologiste nĂ©anmoins passionnĂ©, retrace l’itinĂ©raire... Lire la suite

PĂąques de la sainte Russie.

PĂąques de la Sainte Russie

"GĂ©rard Letailleur vient de publier un recueil de contes"

Les contes russes constituent un vaste univers dont les racines remontent aux temps les plus reculés. Ils ont conservé leur symbolique dans la mémoire populaire grùce à la riche palette de leurs couleurs, leur sens du mouvement, leurs nobles sentiments, et parfois leur charmante ... Lire la suite

L’ombre du sombre Orient de 	
Ferdinand Antoni Ossendowski (Éditions DĂ©terna)

À l’aube du XXe siùcle, la Russie formait une exception

"Ferdinand Antoni Ossendowski nous a livré une vision surprenante de la terre des Tsars"

Entretien avec Philippe Randa qui vient de rĂ©Ă©diter L’ombre du sombre Orient de Ferdinand Antoni Ossendowski aux Éditions DĂ©terna.  (Propos recueillis par AliĂ©nor Marquet) Qui est l’auteur, Ferdinand Antoni Ossendowski ? NĂ© en 1876, mort en 1945, c’est un Ă©crivain polo... Lire la suite