En 1983 c’est sous cette appellation  de « Musulmans de France » qu’est fondĂ©e une association proche des frĂšres musulmans. Appellation qui fait florĂšs puisque  aujourd’hui elle est employĂ©e bien davantage que « Français Musulmans », ce qui ne favorise assurĂ©ment pas la lutte contre le sĂ©paratisme islamique, que l’on a osĂ© enfin nommer ! La question n’est pas anodine. Comme je le dĂ©veloppais dans mon dernier livre (1), l’Islam  et sa culture ont deux caractĂ©ristiques : la premiĂšre est son idĂ©ologie  inĂ©galitaire.

Le christianisme, dans son essence est construit sur la reconnaissance de l’Autre,  indĂ©pendamment de son sexe, de sa race, de sa richesse et mĂȘme de sa religion. C’est le fondement mĂȘme de la laĂŻcitĂ©, qui juge sur ce que l’on fait, pas sur ce que l’on est.

Au contraire, l’Islam considĂšre que la sociĂ©tĂ© est fondamentalement inĂ©galitaire et que soutenir le contraire est un leurre. La valeur essentielle en Islam n’est pas la compassion, mais l’honneur qui est le critĂšre de sa supĂ©rioritĂ© morale. Sa vertu principale est le courage.

En contrepartie,  l’égalitĂ© est rĂ©cusĂ©e et le djihad comme outil du prosĂ©lytisme est donc lĂ©gitime et mĂȘme un devoir. Lorsque les musulmans nous retournent l’argument en nous opposant les croisades, il est irrecevable : aprĂšs la destruction de la basilique du Saint SĂ©pulcre, par al-Hakim bi-Amr Allah  qui fait crever les yeux du patriarche de JĂ©rusalem et le dĂ©porte au Caire oĂč il meurt, c’est la prise de JĂ©rusalem en 1078 par les Turcs Seldjoukides qui va atteindre le point de rupture, car dans la foulĂ©e, ils interdisent les pĂšlerinages.

La guerre est inĂ©vitable et le 27 novembre 1095, Urbain II prĂȘche la premiĂšre croisade. Ce n’est pas une volontĂ© de prosĂ©lytisme qui en est Ă  l’origine.

La seconde caractĂ©ristique de tous les Islam, Chiite ou Sunnite est de rĂ©gler par la loi musulmane, la charia, tous les actes de la Vie : L’Islam ne se cantonne pas au seul message spirituel mais toute l’organisation sociale en est partie intĂ©grante et il revendique de la rĂ©genter dans le moindre dĂ©tail. Imaginer pouvoir sĂ©parer les deux est tout simplement inconcevable.

Il englobe toutes les activitĂ©s humaines : la culture, les salutations, l’hygiĂšne personnelle, l’alimentation, la forme et la hiĂ©rarchie des relations notamment avec les femmes. Il est vrai que cette prĂ©tention de la religion Ă  vouloir assujettir la vie profane a Ă©tĂ© une exigence dans toutes les sociĂ©tĂ©s, mais en occident la sĂ©paration s’est accomplie, plus ou moins laborieusement,  considĂ©rant que c’est mĂȘme le critĂšre indubitable pour une vie sociale apaisĂ©e.

On comprend alors que la laĂŻcitĂ© dans sa vision Ă©galitariste et sĂ©parant le profane du spirituel soit Ă©videmment l’idĂ©ologie Ă  abattre. Mais nul besoin du terrorisme, bien trop contre-productif. La laĂŻcitĂ© y suffit : astucieusement retournĂ©e contre nous, la revendication Ă©galitaire lorsque nous dĂ©fendons le multiculturalisme, est Ă©videmment une sottise que nous payons maintenant.

S’il est vrai que les Français musulmans et non, de grĂące !  les « musulmans de France ! » ne sont pas majoritairement des terroristes, pouvoir disposer  dans cette future Grande MosquĂ©e de Mulhouse, d’un concept complet de vie, piscine, (avec bien sĂ»r sĂ©paration des sexes !) salons de coiffures, commerces, bref, toutes choses leur permettant de conforter le sĂ©paratisme et de garantir le « rester  à part » plutĂŽt que le « Vivre ensemble », n’aidera sans doute pas ceux qui la frĂ©quenteront Ă  leur faire accepter une identitĂ© nationale dans un destin partagĂ©.

Note

(1) Les corruptions religieuses, Ă©ditions Dualpha. Voir l’entretien avec Philippe Joutier (cliquez ici).

Les corruptions religieuses. Guerres saintes, antifĂ©minisme et terrorisme (Éd; Dualpha)

Les corruptions religieuses. Guerres saintes, antifĂ©minisme et terrorisme (Éd; Dualpha)

Les corruptions religieuses (Guerres saintes, antifĂ©minisme et terrorisme) (230 pages, 25 euros), Philippe Joutier, Éditions Dualpha, PrĂ©face de Florianne Jeannin, collection « Patrimoine Des Religions », dirigĂ©e par Philippe Randa. Pour commander ce livre, cliquez ici.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Philippe Joutier

Inspecteur, puis Directeur dĂ©partemental au MinistĂšre de la Jeunesse et des Sports. Titulaire d’un DEST de biologie du Conservatoire National des Arts et MĂ©tiers, il est Ă©galement ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de la DĂ©fense Nationale et a fait partie d’un groupe ministĂ©riel de lutte contre les sectes
 Il est l'auteur des livres “Les Extrafrançais” et "Les corruptions religieuses" aux Ă©ditions Dualpha.

Articles similaires