Davos n’est plus ce qu’il Ă©tait ?

"Inégalités, exclusion et réchauffement climatique"

Certains le regretteront, d’autres s’en fĂ©liciteront sans doute : a-t-on fait trop grand cas de Davos, cette petite citĂ© helvĂ©tique, tout Ă  tour expression du diable et de tous ses diablotins rĂ©unis pour le malheur de l’humanitĂ© ou au contraire petit nuage peuplĂ© d’anges tout dis... Lire la suite

Éducation : dĂ©sertion en rase campagne

"L’échouage ou les rĂ©cifs, c’est pour bientĂŽt
"

  Un rapport sĂ©natorial fait Ă©tat d’un fait que la ministre Najat Vallaud-Belkacem s’est bien gardĂ©e de diffuser : la dĂ©mission massive des candidats au poste d’instituteur et de professeur. Que sont donc devenus les avantages de la fonction publique ? Ils auraient pourta... Lire la suite

Le grand marchĂ© de la dette a commencé 

"
 sur le dos de nos enfants et petits-enfants"

La zone euro va devoir trouver sur les marchĂ©s environ 900 milliards d’euros en 2017 : « Normal ! », rĂ©pondront les techniciens ; la dette, malgrĂ© le caractĂšre pĂ©joratif du terme, c’est de l’économie tout simplement puisqu’il y a des besoins de financements (États, entreprises) e... Lire la suite

Stigmatiser l’habillement, c’est faire du « sans dents » Ă  l’envers !

"RĂ©ponse d’Olivier Pichon Ă  Nicolas Gauthier sur Philippe de Villiers"

Philippe de Villiers n’est pas un « jeune homme » et il sait se dĂ©fendre tout seul et n’a nul besoin de l’auteur de ces lignes. NĂ©anmoins, Nicolas Gauthier dans la position de Mitterrand pour donner des leçons est assez plaisant, toujours cette fascination pour le vieil archevĂȘqu... Lire la suite

Cette gauche qui n’aime pas la libertĂ©

"Une explication d’ordre anthropologique"

On le sait, le comportement compulsif anti-libertĂ©s de la gauche a quelque chose de congĂ©nital, mais, cette fois, cela relĂšve de la haute trahison : Ă  la veille d’ĂȘtre Ă©cartĂ©e du Pouvoir, la gauche laisse des bombes Ă  retardement. C’est Ă  sa capacitĂ© Ă  les dĂ©samorcer, sans effet ... Lire la suite

Abbaye Notre-Dame de Fontevraud

Fontevraud, le souffle perdu de la culture contemporaine

"La plus grande citĂ© monastique d’Occident"

Une fois n’est pas coutume ! J’aimerais aujourd’hui vous parler d’un monument magistral que les cultureux contemporains s’épuisent Ă  faire vivre par des « animations ». On sait que le mot vient de anima, le souffle, l’ñme aussi, mais la sĂ©mantique est cruelle, point de souffle et... Lire la suite