Le salazarisme ou l’inspiration d’une voie politique pour demain ?

"Une expérience originale parmi les révolutions nationales du XXe siècle"

Célébrer Salazar en France ? Projet original et des plus hétérodoxes auquel se sont attelés Olivier Dard et sa consœur Ana Isabel Sardinha-Desvignes, tous deux historiens et, respectivement, enseignants à Paris-Sorbonne et à la Sorbonne Nouvelle, à travers un ouvrage consacré au ... Lire la suite

Hyperbolique de la race (II)

"… à l’omniscience de la gnose"

  La société du Spectacle qui se nourrit avidement de sensationnalisme comme du bruit enivrant de sa fatuité narcissique est tombée dans le piège qu’elle s’est tendu. (suite…)... Lire la suite

De l’omniprésence du dogme…

"Hyperbolique de la race (I)"

La désignation de Mathilde Edey Gamassou, de mère polonaise et de père franco-béninois, par le comité des fêtes johanniques en vue d’incarner cette année, à Orléans, sainte Jeanne d’Arc a soulevé, de part et d’autre de la Toile, les plus trépignantes indignations comme les plus e... Lire la suite

L’eurasisme ou le retour du sacré en géopolitique

"Alexandre Douguine, Pour le Front de la Tradition (II)"

Il existe, qui plus est, chez Douguine une dimension eschatologique qui le distingue de tous les nationalistes pan-européistes qui l’ont précédé (l’on pense, par exemple, à Jean Thiriard[1] et à sa Grande Europe islando-touranienne). Conjuguée à un goût très prononcé pour la géop... Lire la suite

Alexandre Douguine, Pour le Front de la Tradition (I)

"L’eurasisme et les sources de la Tradition primordiale"

Le moins que l’on puisse dire est que l’étude d’un auteur comme Alexandre Douguine ne peut laisser le chercheur ou le lecteur indifférent. Pis, la seule mention de son nom dans certains milieux intellectuels ou diplomatiques est à même de provoquer de dérangeantes crises d’urtica... Lire la suite

L’Action française est morte ! Vive le roi (quand même) !

"Davantage qu’une page qui se tourne, un changement d’ère"

Triste début d’année pour la presse française. Avec couronne (mortuaire, celle-là), mais sans fanfare, l’on annonçait la fin de parution de L’Action française, l’un des plus vieux journaux de France (1908) avec Le Figaro (1826) et L’Humanité (1904). (suite…)... Lire la suite

L’impérialisme paneuropéiste

"L’Europe, pas le monde de Georges Feltin-Tracol (III)"

  À cette enseigne, privilégier l’empire, comme unité politique de l’alter-Europe communautarienne, organiciste, fédéraliste et albo-ethnique suggérée par Feltin-Tracol, ne paraît guère incompatible, a priori, avec la haute conscience de soi que requiert toute attitude na... Lire la suite

Prométhéisme européiste versus nationalisme des limites

"L’Europe, pas le monde de Georges Feltin-Tracol (II)"

Le « rêve européen » de Feltin-Tracol qu’il oppose au « cauchemar consumériste », s’il devait être traduit sur le terrain politique, serait immanquablement porteur d’amères déconvenues tant il relève, avant tout, d’une mystique mobilisatrice, de la même façon que le « grève-génér... Lire la suite

De l’introuvable à l’impossible citoyenneté européenne

"L’Europe, pas le monde de Georges Feltin-Tracol (I)"

Le projet européen est une vieille idée neuve que l’on a fourvoyé dans le fourrier des idéologies planétaires-cosmopolites, sans tenir compte de l’âme des peuples qui composent le vieux continent. Telle est, en substance, la thèse défendue par Georges Feltin-Tracol dans son derni... Lire la suite

Jean-Pax Méfret au Casino de Paris

"Les devoirs de mémoire d’un Barrès pieds noirs"

Au Casino de Paris, ce 13 janvier 2018, l’ambiance était tout à la fois décontractée, bon enfant et pleinement française. On annonçait complet. Tandis que la salle se remplissait, ceux qui avaient déjà pris place se remémoraient, chantonnaient, plaisantaient, tout simplement heur... Lire la suite