Le Covid 19 est merveilleux et possÚde une capacité extraordinaire à régler tous les problÚmes du monde. Bien mieux que tous les brillants dirigeants politiques qui nous gouvernent, ou prétendent le faire.

OĂč sont passĂ©s M. Erdogan et ses millions de migrants qu’il s’apprĂȘtait Ă  faire dĂ©ferler sur l’Europe ? ArrivĂ©s ou pas ?

Des lavandiÚres pendant l'épidémie de typhus Haparanda 1918 (photo de la suédoise Maria Amalia "Mia" Green [1870-1949]).

Des lavandiĂšres pendant l’Ă©pidĂ©mie de typhus Haparanda 1918 (photo de la suĂ©doise Maria Amalia « Mia » Green [1870-1949]).

OĂč sont passĂ©es nos dizaines de milliers de migrants plus ou moins illĂ©gaux agglutinĂ©s dans des « centres de rĂ©tention », et dont certains beaux esprits gĂ©nĂ©reux (dont la Directrice de l’Administration pĂ©nitentiaire) suggĂšrent qu’il faut les libĂ©rer dans la nature avec nos prisonniers ? (Europe 1, le 21 mars).

OĂč sont passĂ©s Daesh, ses terroristes et ses combats au Moyen-Orient ? ConfinĂ©s, eux aussi ?

OĂč sont passĂ©s nos politiques qui se taisent ou se terrent au nom d’une « unitĂ© nationale » de circonstance dont M. Macron utilise les ficelles pour cacher son incurie et son impĂ©ritie ?

OĂč est passĂ©e la superbe triomphante de l’Union europĂ©enne et de ses commissaires tout-puissants et prompts habituellement Ă  imposer leur vision dĂ©lĂ©tĂšre aux peuples europĂ©ens ? Ils n’ont plus d’idĂ©es gĂ©niales ?

OĂč sont passĂ©es cette pauvre Christine Lagarde et sa Banque Centrale europĂ©enne, dĂ©semparĂ©e par des Ă©vĂšnements qui la dĂ©passent et que ses principes mondialisant ne pourront jamais rĂ©gler ?

OĂč est passĂ©e la verve agressive et partisane de nos brillants journalistes de la grande presse officielle, devenus les bĂ©ni-oui-oui du pouvoir en place et de son calamiteux « ComitĂ© scientifique » tout puissant, avares de leur « parole publique », au nom, bien sĂ»r, d’une « unitĂ© nationale » factice et apaisante


OĂč est passĂ© le dĂ©bat – si toutefois il en restait un – devant tous ces Ă©ditorialistes et « personnalitĂ©s » officielles de la TV, de type Olivier Duhamel et consorts, qui rabĂąchent qu’« je prĂ©fĂšre mourir que d’ĂȘtre confiné » (dixit Duhamel !) et que les dĂ©mocraties prouveront qu’elles peuvent mieux vaincre le virus que les rĂ©gimes autoritaires !!!! qui ont, eux, des masques, des tests, des moyens massifs que les grandes dĂ©mocraties n’ont pas. Mais qu’à cela ne tienne ! La dĂ©mocratie est plus forte que tout ! MĂȘme, et peut-ĂȘtre surtout, sans moyens ! OĂč va se nicher la politique de la mauvaise foi ? !

Cela rappelle la fameuse formule triomphante de Paul Reynaud le 9 mai 1940 : « La route du fer est coupĂ©e ». On a vu le rĂ©sultat un mois aprĂšs. Les mĂȘmes grands dĂ©mocrates bĂ©ats ont modifiĂ© la formule en « la route du virus est coupĂ©e », avec pas plus de moyens qu’en 1940
 On voit le rĂ©sultat.

OĂč sont passĂ©s les migrants en MĂ©diterranĂ©e ? Partis comme par enchantement ou alors ils abordent paisiblement en masse sans plus personne pour faire mĂȘme semblant de les arrĂȘter ?

OĂč sont passĂ©s les grands principes Ă©conomiques et financiers qui voulaient qu’on ne PEUT pas dĂ©passer 3 % de dĂ©ficit, qu’on ne PEUT pas financer les hĂŽpitaux, qu’on ne PEUT pas souscrire aux demandes des Gilets jaunes, qu’on ne PEUT pas dĂ©penser 10 millions ici ou lĂ , qu’on ne PEUT pas revenir sur la folle rĂ©forme des retraites qui appauvrit les futurs retraitĂ©s, etc. au risque de tout faire s’effondrer du merveilleux systĂšme macronien pour le bonheur universel de ses 66 % d’électeurs bĂ©ats ? Mais alors, on aurait pu, Ă  voir les annonces rĂ©centes
 mais sĂ»rement provisoires auxquelles succĂ©deront Ă  n’en pas douter de nouvelles mesures encore plus draconiennes qu’avant une fois la crise passĂ©e.

OĂč sont passĂ©s Trump, Poutine et leurs abominations relayĂ©es chaque jour par la grande presse officielle ?

On se demande mĂȘme oĂč est passĂ© le prix du pĂ©trole
 qui s’effondre Ă  nos pompes. Mais comme on ne peut plus conduire
 alors
 c’est sans effet ! C’est de l’essence et non des pĂątes qu’il faudrait stocker aujourd’hui


Vivement la fin de la crise pour que les flĂ©aux du monde redeviennent nos angoisses du jour. Mais dans quel Ă©tat d’avancement ?

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Richard Dessens

Enseignant pendant plusieurs annĂ©es dans une Ă©cole prĂ©paratoire aux concours d’entrĂ©e aux IEP et Écoles de journalisme, Richard Dessens crĂ©e et dirige parallĂšlement une troupe de thĂ©Ăątre dans la rĂ©gion de Montpellier. Docteur en droit, DEA de philosophie et licenciĂ© en histoire, il est l’auteur d’ouvrages de philosophie et d’histoire des idĂ©es politiques, de relations internationale. Il a entres autres livres publiĂ© aux Ă©ditions Dualpha "Henri Rochefort ou la vĂ©ritable libertĂ© de la presse", "La dĂ©mocratie interdite" et "Histoire et formation de la pensĂ©e politique".

Articles similaires