Étiquette : socialistes

3 juillet 2021

Espagne – la « loi trans », liberticide et discriminatoire

par Olivier Bault. Tandis que l’UE a les yeux tournés vers la Hongrie et sa loi interdisant la propagande homosexualiste et du genre auprès des mineurs (voir notamment à ce sujet notre entretien avec le journaliste franco-hongrois Ferenc Almássy dans le journal Présent d’hier), d’autres pays européens adoptent des lois qui imposent ce que la Hongrie interdit, avec des effets désastreux et sans que personne à Bruxelles […]

Partager :
23 mai 2021

Naturalisations : NON ferme au droit du sol, aux effets destructeurs à retardement

Depuis des décennies la gauche tente par tous les moyens de ridiculiser, de dénigrer, de relativiser, de réduire à néant la naturalisation et par conséquent de s’en prendre, implicitement, à l’identité nationale, au patriotisme, au sentiment national, à l’attachement à la patrie. Cela est évidemment en rapport avec son internationalisme et son idéologie marxiste, vision politique qui implique en elle-même la relativisation du critère national, […]

Partager :
3 mai 2018

Suisse : vers un contingent imposé de 10 000 réfugiés par année ?

La vidéo de propagande utilisée traite de la situation d’une femme musulmane entourée d’enfants: Prendre les gens pour des imbéciles est visiblement une constante pour ces politiciens et autres officines. À noter que les femmes protestantes et les socialistes sont les mêmes qui exigent le désarmement des Suisses tout en militant pour l’immigration musulmane dans notre pays. * *     * L’Europe se barricade toujours plus, ce qui rend […]

Partager :
9 mars 2018

La gauche européenne enfin à genoux

par Francis Bergeron. LePS français se cherche son Mitterrand du XXIe siècle, et il ne peut offrir, pour l’heure, à ses (derniers) militants que les guère excitantes figures de Luc Carvournas et Emmanuel Maurel, à peu près aussi inconnus l’un que l’autre, Olivier Faure, à peine moins inconnu, et Stéphane Le Foll, qui a le charisme d’un gardien de cimetière, de cimetière socialiste, bien entendu. Ces quatre inconnus […]

Partager :
22 février 2018

Une agitation révolutionnaire non contrôlée

En effet, est survenu à Saint-Pétersbourg le massacre du dimanche 22 janvier 1905 (dans le calendrier grégorien ; il faut décaler de 13 jours les dates russes du calendrier julien qui retarde d’autant). Un pope honnête, ému par la misère du peuple – et nullement indicateur de police, contrairement à la légende bolchevique –, Gueorgui Gapone organise une procession qui est en même temps une manifestation de […]

Partager :
30 septembre 2017

En 1986, Jörg Haider prend le contrôle du parti libéral FPÖ

  En 1986, le parti libéral autrichien FPÖ, héritier de la tradition nationale-libérale issue des révolutions de 1848, est en voie de disparition électorale alors qu’il participe au gouvernement national aux côtés des socialistes du SPÖ et que son président Norbert Steger est vice-chancelier d’Autriche. Le FPÖ est crédité de 3,4 à 4 % des voix dans les sondages d’opinion. En conséquence, lors des scrutins au […]

Partager :
19 juillet 2017

Au président actuel, chef des armées : Monsieur Emmanuel Macron

Monsieur le Président, Je viens d’assister sur le petit écran, aux cérémonies commémoratives de notre fête nationale, et je vous ai quelque reconnaissance de la façon parfaite dont elles se sont déroulées, jusqu’au moment ou vous avez pris la parole pour clôturer les cérémonies. En effet, vous avez cité comme date représentative de ce qu’a voulu le peuple Français, le 14 juillet 1789. Or ce 14 juillet 1789 fut […]

Partager :
29 mai 2017

Les deux leçons à retenir de l’histoire

La candidate du FN a obtenu un score double de celui de son père en 2002. Elle pèse un quart des voix exprimées, ce qui témoigne d’une fidélisation considérable de l’électorat patriote et l’on ne compte plus les imprécateurs et les candidats à sa succession.

Partager :
24 mars 2017

Vers un plébiscite pour les socialistes aux présidentielles

  Par Nicolas Boileau. Je me demande si on ne va pas vers un deuxième tour Macron-Hamon ou même Macron-Macron. Et puisqu’on nous disait que Hollande faisait 4 % de satisfaits et que les insatisfaits étaient si insatisfaits et si nombreux qu’il ne s’est pas représenté, je me demande alors une autre chose : pourquoi nos bons sondés plébiscitent-ils les candidatures socialistes ?

Partager :