Étiquette : René Guénon

5 février 2021

Ces « Supérieurs inconnus » qui nous mettent en esclavage

Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Qui sont ces lâches qui tirent les ficelles à distance ? Pour répondre à ces questions, il faut avoir à l’esprit les événements du passé et ceux du présent. Citons ici en son temps René Guénon (1886-1951), auteur français, qui avec son étude sur les 9 Supérieurs inconnus, interpelle encore dans le contexte de la mondialisation.

Partager :
24 novembre 2020

Les Maîtres Invisibles : L’Europe dans le labyrinthe de la spiritualité asiatique (1900-1945)

Entretien avec Richard Raczynski, auteur de Les Maîtres Invisibles, Dualpha, collection « Insolite », 230 pages, 27 euros. (Propos recueillis par Fabrice Dutilleul). Cet essai décrit la personnalité très atypique du peintre allemand Bô Yin Râ (Joseph Anton Schneider-Franken, 1876-1943), véritable fil conducteur d’une période de fascination pour une forme de mysticisme asiatique sublimé, allant des années 1900 jusqu’à la fin du second conflit mondial. On y découvrira […]

Partager :
3 janvier 2020

Autour de René Guénon avec l’écrivain Philippe Bergeron

L’émission “Synthèse” sur Radio Libertés avec l’écrivain Philippe Bergeron à propos de son livre sur René Guénon René Guénon et les signes des temps, Philippe Bergeron, Éditions Dualpha, collection « Grande Hiérophanie », dirigée par Michel Gaudart de Soulages, préface de Nathalie Joron, 108 pages, 17 euros. Pour commander ce livre, cliquez ici. EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS ! Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés ! EuroLibertés ré-informe parce […]

Partager :
6 octobre 2019

René Guénon et les signes des temps

 Entretien avec Philippe Bergeron, auteur de René Guénon et les signes des temps, Éditions Dualpha, collection « Grande Hiérophanie », dirigée par Michel Gaudart de Soulages, préface de Nathalie Joron, 108 pages, 17 euros. Aujourd’hui, le nom de Guénon est surtout associé à l’islam, qu’en pensez-vous ? C’est à la fois une vision réductrice et un vrai débat. Une vision réductrice parce que l’islam joue un rôle somme […]

Partager :
20 avril 2019

Francis Parker Yockey et la machine américaine à uniformiser

René Girard a parlé de l’Amérique comme puissance mimétique. En effet, beaucoup veulent devenir américains, y compris quand il s’agit de payer des études à quarante mille euros par an, des opérations à 200 000 euros, devenir obèse et même abruti par la consommation de médias et d’opiacés…

Partager :
15 avril 2019

Ernst Jünger ou les figures de la haute tenue

Né en 1895, décédé à presque 103 ans en 1998, Ernst Jünger peut être qualifié sans hésitation de « grande conscience européenne », non pour un pseudo-message qu’il aurait à délivrer aux générations actuelles et à venir, mais pour son maintien droit et stoïque face aux événements, au monde et aux hommes. En cela, il est un modèle, une de ces falaises de marbre souffrant à peine […]

Partager :
24 octobre 2018

La Fraternité des Polaires

Entretien avec Richard Raczynski, auteur de La Fraternité des Polaires aux éditions Dualpha. (propos recueillis par Fabrice Dutilleul). Qu’est-ce que cette étrange association « la Fraternité des Polaires » (ou Fraternité Polaire) ? Cette communauté (ou secte, selon ses détracteurs de l’époque) devait initialement prendre le nom de « Rome de la Fraternité Polaire ». Les Polaires se disaient dépositaires de la tradition boréale du royaume mythique de Thulé. La […]

Partager :
13 juin 2018

Les mystères de l’Eurasie

  Quiconque s’intéresse à la géopolitique ne peut ignorer la pensée d’Alexandre Douguine, le chef de file de l’eurasisme. Son œuvre s’est répandue en Occident et a même traversé l’Atlantique, notamment grâce aux Éditions Arktos qui ont publié plusieurs de ses œuvres dans la langue de Shakespeare.

Partager :
23 février 2018

Alexandre Douguine, Pour le Front de la Tradition (I)

Le moins que l’on puisse dire est que l’étude d’un auteur comme Alexandre Douguine ne peut laisser le chercheur ou le lecteur indifférent. Pis, la seule mention de son nom dans certains milieux intellectuels ou diplomatiques est à même de provoquer de dérangeantes crises d’urticaire. Lors de la « crise ukrainienne », les États-Unis, tout à leur habitude « buschienne » de taxinomie démonologique, ne l’ont-ils pas inscrit sur […]

Partager :