Étiquette : FLN

30 avril 2021

22 avril 1961 : un dernier baroud d’honneur il y a 60 ans

Le 21 avril quatre généraux prennent le contrôle d’Alger et déclarent : « Le commandement réserve ses droits pour étendre son action à la métropole et reconstituer un ordre constitutionnel et républicain gravement compromis par un gouvernement dont l’illégalité éclate aux yeux de la nation. » Ces généraux que de Gaulle désignera, en faisant une faute sur le terme, du vocable méprisant de « quarteron de généraux en retraite ». Le […]

Partager :
10 avril 2021

France-Algérie : repentance et cinquième colonne

L’avis de Jean-François Touzé La décision surprise et unilatérale prise par le Président algérien Abdelmadjid Tebboune d’annuler le voyage a Alger du Premier ministre Jean Castex évite certes à la France un acte de repentance de plus. Elle témoigne cependant d’une volonté affirmée d’humilier la France de la part de celui qui, il y a quatre jours, affirmait qu’il n’y aurait ni faiblesse ni négociation […]

Partager :
16 mars 2021

Macron, le mauvais génie français !

Un crachat sur l’armée, rien de moins, dernier « mauvais coup » du président contre la république. N’oublions jamais qu’il a été élu par défaut grâce à une manœuvre de dernière minute du Parquet national financier (PNF), qui a disqualifié Fillon ! Emmanuel Macron une fois de plus, une fois de trop, a encore sorti le dossier algérien pour humilier la France et son armée.

Partager :
20 janvier 2021

Nos frères d’armes les Harkis

Entretien avec Philippe de Parseval qui vient de publier Nos frères d’armes les Harkis (éditions Dualpha) (Propos recueillis par Fabrice Dutilleul). Issu d’une famille où depuis des générations il est de tradition d’être soldat ou marin – vous-même êtes sorti de l’École de Saint Cyr en 1963, donc après le cessez-le-feu en Algérie, pourquoi ce livre ? Ce livre fait suite à quelques ouvrages que j’ai […]

Partager :
5 janvier 2021

Diversifier les noms de rue en honorant des personnalités issues de l’immigration

Voilà une idée qu’elle est bonne, comme aurait dit le grand Malherbe ou peut-être même François Mauriac. C’est vrai, il faut parfois accorder quelque satisfecit à nos gouvernants qui, privés de boussole, rament comme ils peuvent sur le radeau improvisé d’une république naufragée. L’initiative d’honorer d’anciens sujets colonisés est parfaitement recevable.

Partager :
15 novembre 2020

Une journée ordinaire de Jean B., journaliste à « la Dépêche de Constantine »

Mercredi 24 avril 1957 De retour dans son bureau après 48 heures passées en reportage dans les Aurès, Jean B. commence sa journée en épluchant les dépêches tombées sur son bureau durant son absence. Elles s’inscrivent pour la plupart dans le chapitre sanglant du terrorisme du FLN. Bône : assassinat de Monsieur Brahimi Brahi, L’Arba : attentat à la grenade, un mort, Jean-Baptiste Mas 67 ans, Bougie : assassinat […]

Partager :
6 novembre 2020

Hommage à « notre » Algérie française

« Dans ma famille, comme dans tant d’autres, les funestes accords d’Évian (18 mars 1962) ont été vécus comme la perte de l’Alsace-Lorraine après la défaite de Sedan » Entretien avec Éric De Verdelhan, auteur d’Hommage à « notre » Algérie française (Propos recueillis par Fabrice Dutilleul)

Partager :
22 octobre 2020

Ils ne passeront pas ! Souvenirs, souvenirs…

« Ils ne passeront pas ! » « La République ne reculera jamais » Quand les gouvernants recourent au style incantatoire, je me précipite sur un flacon d’eau de Lourdes pieusement déposé sur l’étagère de mes illusions perdues. Vade retro Satanas ! De « la France de Dunkerque à Tamanrasset » aux « dix millions de Français à part entière », j’ai déjà donné. Chat échaudé craint l’eau froide, fût-elle bénite. L’Histoire ne se répète […]

Partager :
30 juillet 2020

L’Algérie, ce « poison » tellement français

Une fois de plus, une fois de trop, nous allons parler de cette chère Algérie, « chère » dans tous les sens du terme, qui n’est plus française depuis juillet 1962, tandis que la France devient, petit à petit et de plus en plus « algérienne ». Ce n’est pas nous qui le disons, mais le président algérien lui-même que se sont donné les quelques […]

Partager :
3 juillet 2020

Du racisme au racialisme…

Au secours ! La France ne sait plus à quel « isme » se vouer et à quelle phobie résister. Saint Michel, patron des parachutistes, aide notre pays dont les pépins ne cessent de le mettre en torche. Et toi, Saint Georges protecteur de la Cavalerie, interviens pour arrêter l’attelage du char de l’État, emballé sous l’effet des piqûres infectieuses d’un diabolique Taon qui ne suspend pas son […]

Partager :