Le jeune et fringant Emmanuel avait multipliĂ© les promesses Ă©lectorales, puis avait Ă©tĂ© Ă©lu par un tiers du corps Ă©lectoral –les abstentionnistes ayant fait le jeu de ce brillant jeune homme.

rappeur

Mais dans son super-hyper-extra programme – grĂące auquel il serait facile « de trouver du boulot », dans lequel la « France allait gagner » etc. –, dans ce joli programme, il ne nous avait pas dit que, sous son rĂšgne, il allait cĂŽtoyer la pire racaille immigrĂ©e (des photographies le prouvent) et que la « Justice » allait en profiter pour se moquer ouvertement des « Valeurs de la RĂ©publique »  et allons-y de cette triste rengaine qu’on nous ressasse Ă  longueur de dĂ©bat tĂ©lĂ©visĂ© ou de discours de politicard aveugle et sourd aux vrais problĂšmes de la Nation !

Un demi-fou noir veut Ă  tout prix devenir cĂ©lĂšbre. Il prend un nom amerlocque et appelle Ă  tuer du Blanc, de tous Ăąges, y compris les bĂ©bĂ©s. Ce fou furieux raciste va – selon nos « Valeurs RĂ©publicaines » – rĂ©colter une lourde peine de prison pour « incitation Ă  la haine et Ă  la violence raciale »  c’est normal, c’est Ă©crit dans notre Code pĂ©nal !

Eh bien, NON ! la « Valeur RĂ©publicaine » dans la France macronisĂ©e, la France « niquĂ©e » par les esthĂštes du rap – si l’on prĂ©fĂšre d’honorables « immigrĂ©s venus enrichir notre France de leur diffĂ©rence » – est d’infliger une « amende avec sursis » (le 19 mars 2019).

Et le Lumumba de l’ordure, l’Idi Amine Dada du clip en remet une couche, avec un nouveau clip oĂč « il baise la France jusqu’à l’agonie ». Dans les hĂŽpitaux, on avait connu des dĂ©traquĂ©s sexuels qui s’envoyaient leur chĂšvre ou mĂȘme un cadavre, mais le Nick de ses fesses fait cela avec « les grands-mĂšres »  aprĂšs tout, ça Ă©vite de transformer un viol en naissance indĂ©sirable et puis s’il y a des candidates pourquoi les en priver ?

C’est ce qu’ont dĂ» se dire les nobles juges, garants des « Valeurs de la RĂ©publique », lors de la seconde plainte, induite par son nouveau chef-d’Ɠuvre. Le Nick Conrad a Ă©tĂ© acquittĂ© en cet automne de rĂ©chauffement climatique : « les faits n’étant pas clairement Ă©tablis
 les preuves Ă©tant insuffisantes pour que l’infraction soit constatĂ©e » !

Imaginons le scĂ©nario d’un Blanc ou d’un Jaune ou d’un Vert (paraĂźt que ça existe) qui Ă©ructe, sur scĂšne ou ailleurs, qu’il « baise les imams » (variante : les honorables jeunes filles de l’immigration extra-europĂ©enne qui doivent ĂȘtre fort belles puisqu’elles sont voilĂ©es, ou encore les grands-mĂšres en burkini moulant), que va-t-il se passer avec les « Valeurs RĂ©publicano-macroniennes » ?

La rĂ©ponse est simple : de nouvelles tueries au couteau Ă  cĂ©ramique et des Ă©meutes raciales aux abords des quartiers dits « sensibles ». Et bien sĂ»r, le couple prĂ©sidentiel viendra assurer les ZZ (Z’Honorables Z’ImmigrĂ©s) de leur soutien
 et les « Valeurs RĂ©publicaines » exigeront une lourde condamnation (d’ailleurs justifiĂ©e) du dĂ©linquant.

La seule chose que la Nation est en droit d’exiger du jeune excitĂ© Ă©lu par un tiers de l’électorat, c’est l’Isonomia – soit l’ÉgalitĂ© absolue de tous les citoyens et des rĂ©sidents Ă©trangers devant la Loi.

La « Justice » Ă  la « langue fourchue », celle qui a deux poids et deux mesures, c’est une « Valeur Ripoublicaine ».

Depuis deux annĂ©es, nous sommes non pas gouvernĂ©s, mais ballottĂ©s de dĂ©claration fracassante en promesse sensationnelle, et nous continuons Ă  flirter avec le chiffre de 6 millions de chĂŽmeurs et nous totalisons une quinzaine de millions d’immigrĂ©s d’origine extra-europĂ©enne dont chacun ayant des yeux et des oreilles peut constater qu’ils ne sont pas tous de grands travailleurs ni des prix de vertu.

Une leçon s’impose Ă  tout amateur de « Valeur » europĂ©enne –on se moque qu’elle soit dĂ©mocratique, autocratique, socialiste ou continentaliste – : ne plus voter pour des clowns, pour des gens qui se moquent de la Nation. Exiger le respect de notre race et de notre culture


EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Bernard Plouvier

Ancien chef de service hospitalier, spĂ©cialisĂ© en MĂ©de­cine interne.Il est auteur de nombreux livres historiques (L’énigme Roosevelt, faux naĂŻf et vrai machiavel ; La tĂ©nĂ©breuse affaire Dreyfus ; Hitler, une biographie mĂ©dicale et politique ; Dictionnaire de la RĂ©volution française,
) et d'essais (RĂ©flexions sur le Pouvoir. De Nietzsche Ă  la Mondialisation ; Le XXIe siĂšcle ou la tentation cosmopolite ; Le devoir d’insurrection,
). Il a Ă©tĂ© Ă©lu membre de l’AcadĂ©mie des Sciences de New York en mai 1980.

Articles similaires