Étiquette : Bernard Plouvier

5 octobre 2020

La torture chinoise au XXIe siècle : le port obligatoire du masque

La Covid-mania de l’An 2020 aura permis de faire croire en l’utilité des géniaux « experts » de l’OMS (l’Organisation Mondiale de la santé, dont les dirigeants ne sont que des politiciens aux ordres de super-politiciens, eux-mêmes tout dévoués aux demi-dieux de l’économie), d’éviter de stigmatiser la Chine pour la médiocrité extrême de l’hygiène publique de ses populations rurales et urbaines pauvres (70 % de la population) et […]

Partager :
31 mai 2020

« Big Pharma » ! Phantasme complotiste ou réalité ?

La gestion autoritaire en France et d’une stupidité hilarante un peu partout sur la planète de la réelle, mais peu meurtrière pandémie de coronavirus dit Covid-19 a bien sûr réveillé les fantasmes – ou phantasmes : soit des rêves éveillés – des admirateurs d’Erich Blair, célèbre sous le pseudonyme de « George Orwell ».

Partager :
7 avril 2020

Grands Gourous et solutions miraculeuses !

Dans la traversée de sa Vallée de larmes, l’humanité espère depuis l’aube des temps préhistoriques – et espérera toujours, car la nature humaine est perpétuellement demanderesse de solutions exceptionnelles – qu’un génie ou qu’un grand initié en communication avec l’au-delà le guérisse des maux… même lorsque l’imprévoyance, l’irréflexion, l’avidité sont les principaux responsables du fléau.

Partager :
22 mars 2020

L’Occident et le reste du monde : les épidémies meurtrières

L’histoire de l’Europe fut et reste une suite d’invasions en provenance des autres continents. Mais ce fut aussi une histoire d’épidémies parfois très meurtrières en provenance « d’ailleurs » et cela reste le cas de nos jours. Les exemples d’épidémies de maladies bactériennes, prenant l’allure d’un cataclysme pour notre continent, sont connus depuis l’Antiquité.

Partager :
6 janvier 2020

Les Français vont-ils être capables de se supporter ?

Dans la Rome antique, après chaque époque de guerre civile, on décrétait une Indulgentia perfecta. Non pas cette « indulgence plénière », cette « absolution » laxiste de ceux qui ont ensuite dominé l’Urbs, prenant (fort mal) le relais des grands républicains, puis des empereurs les plus efficaces, mais l’amnistie pour tous les délits et une peine modérée pour les crimes politiques d’une époque terminée (per-fecta : une fois les […]

Partager :