2 avril 2018

Chronique européenne n° 8

Par Richard Dessens

 

Que s’est-il passé en Europe un mois d’avril ? L’occasion de se rappeler ou de commémorer les évènements importants qui ont marqué l’Histoire de l’Europe, dans sa grandeur autant que dans ses crises et ses malheurs.

Les fêtes « nationales » tout d’abord :

Pays-Bas, le 27 avril. Depuis 2014, le roi Willem-Alexandre intronisé le 30 avril 2013, en honneur aux deux Reines précédentes, a décidé de changer la date de la fête nationale pour le 27 avril (au lieu du 30), jour de son anniversaire.
Avril a aussi vu défiler des évènements majeurs pour l’Europe :

21 avril -753 : Fondation de Rome (on compte les années « ab urbe condita »)

7 avril 30 : Crucifixion de Jésus

6 avril 1199 : Mort à Chinon de Richard Cœur de Lion

12 avril 1229 : « Accord » forcé entre le comte de Toulouse et la régence de Louis IX qui met fin à la guerre contre les Albigeois (Cathares). Le Bûcher de Montségur en 1244 y mettra le terme réel et sanglant (champ des « Crémats »).

20 avril 1233 : Début de l’Inquisition, et de ses tribunaux, en France. Elle perdure aujourd’hui… sous d’autres formes…

11 avril 1241 : Les Mongols conduits par le petit-fils de Gengis Khan, Batû Khan, écrasent les troupes hongroises du roi Bela IV à Mohi. Depuis 1237 la « Horde d’Or » mongole a entrepris de s’emparer de l’Europe. Avant la Hongrie, elle a ravagé l’Ukraine, la Pologne et une partie de la Russie. L’Europe occidentale échappera à la terrible invasion mongole.

Batû Khan.

Batû Khan.

3 avril 1349 : mort mystérieuse de Guillaume d’Ockham, grand philosophe anglais et critique du Pape

6 avril 1453 : début du siège de Constantinople par les Ottomans de Mehmet II. La capitale de l’Empire romain d’Orient tombera le 29 mai.

18 avril 1506 : Première pierre de la Basilique Saint Pierre de Rome.

5 avril 1588 : naissance de Thomas Hobbes, grand philosophe politique anglais auteur du célèbre « Léviathan » et partisan d’un État fort, opposé à son contemporain John Locke, « père » du libéralisme.

13 avril 1598 : Édit de Nantes accordant la liberté de conscience aux Protestants.

12 avril 1606 : le Royaume Uni adopte le premier « Union Jack » comme drapeau « national » auquel se joindra l’Irlande en 1800 avec la croix de Saint Patrick.

4 avril 1654 : l’Ordre des Hospitaliers (Ordre de Malte) défait dans une bataille navale les Ottomans au large de l’Île de Rhodes.

17 avril 1663 : l’armée de l’Empire Ottoman attaque l’Autriche et envahit la Silésie (région s’étalant sur la Pologne, l’Allemagne et la République Tchèque). S’en suit alors une guerre réunissant toute l’Europe. Les soldats Impériaux et leurs alliés sont au nombre de 25 000 et doivent faire face aux 200 000 hommes du grand vizir Ahmed Köprülü.

25 avril 1792 : Première utilisation de la guillotine (la dernière aura lieu en 1977).

5 avril 1794 : Danton, Fabre d’Églantine et Desmoulins, les « indulgents » pour Robespierre, sont guillotinés

7 avril 1795 : adoption du système métrique en France.

6 avril 1814 : Première abdication de Napoléon 1er (les adieux de Fontainebleau) qui part en exil à l’Île d’Elbe.

30 avril 1863 : Fête annuelle de la Légion étrangère. À l’auberge de Camerone, le Capitaine Danjou décide de se retrancher pour fixer l’ennemi mexicain. Il répond ainsi au militaire le sommant de se rendre : « Nous avons des cartouches et ne nous rendrons pas ». Puis, levant la main, il jure de se défendre jusqu’à la mort et fait prêter à ses hommes le même serment. Ses soixante hommes résistent à deux mille Mexicains. À midi, le capitaine Danjou est tué d’une balle en pleine poitrine. Il y aura 6 survivants au soir du 30 avril.

21 avril 1889 : naissance d’Adolf Hitler à Braunau sur l’Inn (Autriche).

16 avril 1917 : Lénine rentre en Russie après 10 ans d’exil (« Thèses d’avril »). La révolution bolchevique est en marche.

3 avril 1922 : Joseph Staline est élu Premier Secrétaire du PC soviétique.

6 avril 1924 : Mussolini remporte les élections législatives (par 372 sièges contre 144).

7 avril 1930 : création du Goulag dépendant du NKVD : Glavnoïe Oupravlenié Lagereï (Direction générale des camps).

1er avril 1939 : Fin de la Guerre Civile d’Espagne (« nuestra guerra ») par la victoire du général Franco et son entrée dans Madrid.

30 avril 1945 : à 15 h 30 Adolf et Eva Hitler se suicident dans le bunker de la Chancellerie.

13 avril 1946 : Fermeture des maisons closes (loi Marthe Richard).

4 avril 1949 : signature du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) à Washington.

18 avril 1949 : Proclamation de la République d’Irlande.

17 avril 1961 : débarquement raté de la Baie des Cochons à Cuba, organisé par la CIA.

21 avril 1961 : début du « Putsch des généraux » (le « quarteron » de de Gaulle) en Algérie.

21 avril 1967 : le « Régime des Colonels » s’installe en Grèce, chassant le roi Constantin II. Il s’achèvera en juillet 1974.

5 avril 1971 : « Manifeste des 343 » femmes se glorifiant d’avoir avorté, dans le Nouvel Observateur. La loi Veil autorisera l’avortement en 1975.

25 avril 1974 : « Révolution des Œillets » au Portugal qui mit fin au régime de Salazar (né un 28 avril 1889) mort en 1970, mais continué par son successeur Marcelo Caetano.

Rendez-vous en mai pour en connaître l’histoire et ses vicissitudes…

EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection des politiques européennes menées dans les États européens membres ou non de l’Union européenne.

Ne bénéficiant d’aucune subvention, à la différence des médias du système, et intégralement animé par des bénévoles, EuroLibertés a néanmoins un coût qui englobe les frais de création et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les déplacements indispensables pour la réalisation d’interviews.

EuroLibertés est un organe de presse d’intérêt général. Chaque don ouvre droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une déduction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coûte en réalité que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertés.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertés (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigé vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sécurisée.
 

3 : Faire un don par chèque bancaire à l’ordre d’EuroLibertés

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-Bicêtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99