Étiquette : Joseph Staline

19 décembre 2021

Chasse ouverte aux anti-communistes !

Si la musique adoucit (parfois !) les mœurs, la littérature exacerbe (souvent !) les humeurs, surtout lorsque celles-ci sont politiques. Ainsi l’élection en novembre dernier de Mario Vargas Llosa à l’Académie française, au fauteuil de Michel Serres,  qui « indigne » des « chercheurs français », soit un collectif de professeurs et de chercheurs universitaires « stupéfaits » de l’indifférence que cette élection suscite !

Partager :
24 avril 2020

Pandémie : Mais qui sont les supporters ?

Réflexion intense et bénéfique sur fond de délire confinatoire. Rien de tel qu’une déconnexion des médias mainstream et de leur propagande vomitive nuisant gravement à la santé d’esprit. Instiller la peur, distiller le chaos, telle est leur devise. Ils obéissent aux ordres d’une clique qui font la pluie et le beau temps sur la planète. Bienvenue dans le monde glauque du Bohemian Club, du Skull […]

Partager :
2 avril 2018

Chronique européenne n° 8

  Que s’est-il passé en Europe un mois d’avril ? L’occasion de se rappeler ou de commémorer les évènements importants qui ont marqué l’Histoire de l’Europe, dans sa grandeur autant que dans ses crises et ses malheurs.

Partager :
15 décembre 2017

L’ultime vestige du Saint-Empire romain germanique

  Le 6 août 1806, sur un ultimatum de Napoléon Ier, l’empereur François II de Habsbourg signait la dissolution du Saint-Empire romain germanique, proclamait l’Empire d’Autriche et prenait le nom de François Ier. Cette décision forcée mettait un terme définitif aux 1 200 – 1 300 entités souveraines de cette étonnante structure géopolitique mitteleuropéenne.

Partager :
5 décembre 2017

« C’était en décembre »

  Que s’est-il passé en Europe un mois de décembre ? L’occasion de se rappeler ou de commémorer les évènements importants qui ont marqué l’Histoire de l’Europe, dans sa grandeur autant que dans ses crises et ses malheurs.

Partager :
22 mars 2017

Et si Hitler avait été capturé par Staline ?

  « Si Hitler avait survécu, aurait-il dicté comme Napoléon l’a fait, une sorte de mémorial de Sainte Hélène afin de justifier, expliquer et regretter aux yeux de l’histoire, les actions qui l’ont conduit au triomphe, puis à la défaite totale… » Entretien avec Serge Vermain dit des Argélas d’Arbouse, auteur de Le Mémorial de Kountsevo (éditions Dualpha) (propos recueillis par Fabrice Dutilleul).   Tout d’abord, qu’est-ce […]

Partager :