Auteur : Philippe Joutier

Inspecteur, puis Directeur départemental au Ministère de la Jeunesse et des Sports. Titulaire d’un DEST de biologie du Conservatoire National des Arts et Métiers, il est également ancien auditeur de l’Institut des Hautes Études de la Défense Nationale et a fait partie d’un groupe ministériel de lutte contre les sectes… Il est l'auteur des livres “Les Extrafrançais” et "Les corruptions religieuses" aux éditions Dualpha.
23 juin 2016

Géorgie : au secours l’Europe !

Enfin un pays où on aime les Français ! « lls sont cultivés et apprécient le vin ! »… Un cynique y verrait sûrement un manque de discernement, mais il est vrai que sur ce petit territoire asiatique situé au carrefour de trois chocs de civilisations, chiite, sunnite et chrétienne et bordé par les 5 000 mètres de la dorsale Caucasienne, le tourisme n’a pas encore découvert le côté insupportable […]

Partager :
6 mai 2016

Sous-marins d’attaque

Le 26 avril, Malcolm Turnbull, le Premier ministre australien a annoncé le choix australien pour l’avenir de leurs sous-marins, le programme « Sea 1000 » qui porte sur douze bâtiments et un marché de 34 milliards annoncés sur trente ans. Échaudés par le suédois Kockums (groupe SAAB) qui avait construit les Collins, leurs submersibles précédents, mais considérés comme peu fiables, les Australiens ne voulaient plus en entendre parler.

Partager :
27 avril 2016

CRISPR Cas 9 : un enjeu européen

  Tripler l’intelligence (le monde en aurait besoin), allonger la durée de vie, corriger les pathologies congénitales ou dégénératives : un fantastique outil fait depuis deux ans le buzz chez les chercheurs. C’est CRISPR Cas 9, extraordinaire découverte réalisée par les brillantissimes Emmanuelle Charpentier, française en poste à l’université suédoise d’Umeå et Jennifer Doudna biologiste à Berkeley. Cette technologie révolutionnaire est sur le point d’être dérégulée […]

Partager :
19 avril 2016

Canabizness : l’angélisme à l’assaut du marché

Chaque année, avec le printemps, se rejoue le grand happening de la dépénalisation « no cocaïne, no crack ». C’est la Cannabis pride, avec ses panneaux « La Ganja pour tous » et l’argument qu’en dépénalisant, tout serait résolu : plus de délinquance, fini le crack ou l’héroïne, le hasch suffira au total bonheur de l’humanité.

Partager :