Ah ! Mesdames les fĂ©ministes militantes


"« L’homme est la seule espĂšce dont le mĂąle tue les femelles ». Tiens donc
"

« L’homme est la seule espĂšce dont le mĂąle tue les femelles ». Tiens donc
 Cet intĂ©ressant slogan, brandi lors d’une rĂ©cente manifestation fĂ©ministe, a rĂ©veillĂ© le bougon qui sommeille en moi, pour dĂ©noncer une fois encore ces prĂ©cieuses ridicules du fĂ©minisme dont le dĂ©nominateu... Lire la suite

Quand on dĂ©passe les bornes, il n’y a plus de limites

"L’institution du mariage tombant en dĂ©suĂ©tude laisse progressivement la place au compagnonnage"

On ne prĂȘte qu’aux riches. C’est sans doute ce qui explique que cette expression qui fait encore florĂšs, soit attribuĂ©e indiffĂ©remment Ă  Alphonse Allais ou Ă  Alfred Jarry. Quoi qu’il en soit, elle reste d’une actualitĂ© brĂ»lante. (suite…)... Lire la suite

Un éloge inattendu de la démocratie


"
 et surtout du suffrage universel"

Les non-initiĂ©s imaginent volontiers un lectorat du quotidien L’Équipe composĂ© d’un ramassis d’« addicts » aux jeux du cirque, incapables de s’extraire des enceintes de ces arĂšnes frelatĂ©es qui les rassemblent. C’est certainement vrai si je me rĂ©fĂšre Ă  mon passĂ© douteux. J’ai... Lire la suite

Sur le chemin de l’école


"Le destin inattendu de la chĂšvre de Monsieur Seguin"

Au cours de la derniĂšre annĂ©e scolaire, une maĂźtresse quelque peu inconsciente crut judicieux de faire appel Ă  la chĂšvre de Monsieur Seguin pour aiguiser l’imagination de ses jeunes Ă©lĂšves et leur inspirer une suite Ă  l’introduction du conte d’Alphonse Daudet. Le dĂ©cor Ă©tant plan... Lire la suite