La muflerie empĂȘche-t-elle de bien diriger un pays ?

"« The Donald » n'est pas un gentleman
 et alors ?"

  Dernier scud tirĂ© contre Donald Trump, candidat officiel du Parti rĂ©publicain, la diffusion d’un enregistrement vieux de plus de douze ans des propos pour le moins douteux sur la condition fĂ©minine : « The Donald » ne s’y montre guĂšre un gentleman et il s’en est d’aille... Lire la suite

Primaire à LR : le plus à droite d’entre eux

"Hervé Mariton, un pont entre les droites ?"

La primaire du parti Les RĂ©publicains n’est, rappelons-le, malgrĂ© la prĂ©sence du PCD (Parti chrĂ©tien-dĂ©mocrate) Ă  travers la prĂ©sence de son prĂ©sident, Jean-FrĂ©dĂ©ric Poisson, qu’une primaire d’un parti de droite. L’expression retenue par les mĂ©dias bienveillants de « primaire de ... Lire la suite

Les chefs des « partis de gouvernement » pris de vertige

"Mon Dieu, protĂ©gez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en occupe"

Devant les dĂ©ferlantes populistes qui, Ă  travers l’Europe entiĂšre, s’abattent sur les partis encore dits de gouvernement, il est de notre devoir d’apporter Ă  leurs dirigeants une aide « citoyenne », ne serait-ce qu’en leur rappelant certains principes que, dans ces moments de pan... Lire la suite

Michel Rocard, caution d’un rĂ©gime failli

"Quand Bruxelles libĂ©rait l’élevage français de ses nervis syndicaux
"

Je me souviens du temps ou Michel Rocard prĂ©façait l’ouvrage de Bernard Lambert, qui avait glissĂ©, ce qui est assez dans l’ordre des choses, de la DĂ©mocratie ChrĂ©tienne dans le Marxisme. Rocard se voulait alors, dans le « Parti Socialiste Unifié », le rassembleur des diverses fac... Lire la suite