Allez courage Président !

Dans une lettre ouverte adressĂ©e Ă  François Hollande en avril dernier (1), Madame Brigitte Bardot qui dĂ©fend la cause animale depuis plus de 40 ans, lançait un dernier dĂ©fi au PrĂ©sident, toujours aussi silencieux aux courriers qu’elle lui adresse depuis 4 ans.

Elle affirmait Ă  juste titre qu’il n’avait pas rĂ©ussi Ă  amĂ©liorer la vie des Français. Elle l’invitait donc Ă  faire preuve (enfin !) d’un peu d’empathie (au moins !) pour les animaux, considĂ©rĂ©s comme de simples « marchandises de rentabilitĂ©. »

Elle dĂ©nonçait la mafia de la viande, les lobbies de la chasse, les laboratoires d’expĂ©rimentation, la tauromachie, les dĂ©rogations accordĂ©es aux sacrifices rituels dans les abattoirs, la consommation de viande de cheval ou encore la chasse Ă  courre.

Brigitte Bardot a toujours osĂ© avancer sur ce chemin Ă©pineux. Les amis des animaux cumulent dĂ©ception et dĂ©goĂ»t pour ce gouvernement Hollande. Dans cette lettre, supplique intense et urgente, elle rappelait au PrĂ©sident que si « le changement, c’est maintenant », il Ă©tait encore temps pour lui avant de disparaĂźtre, de proposer des lois et de les promulguer avec l’article 49-3 !

Il reste peu de temps Ă  François Hollande. Saisira-t-il au bond l’appel de Brigitte Bardot pour laisser, comme elle le disait, « un souvenir inoubliable » de son septennat fantĂŽme ? Il lui faudrait pour cela avoir de la conscience. Si l’histoire devait retenir quelque chose de commun entre ce PrĂ©sident et ses prĂ©dĂ©cesseurs, c’est le mĂ©pris des animaux !

Mais attention, toutefois, car les dĂ©fenseurs des animaux, nombreux, sont des voix pour les Ă©lections de mars 2017 et il y aurait fort Ă  parier qu’ils tournent eux aussi le dos aux partis politiques traditionnels !

En effet, d’autres futurs candidats possibles Ă  la prĂ©sidentielle commencent Ă  courtiser les dĂ©fenseurs des animaux. Ils dĂ©noncent une politique prĂȘte Ă  tout, cĂ©dant Ă  des groupes de pression. L’infiltration dans notre sociĂ©tĂ© de religions qui acceptent les sacrifices des animaux sous couvert de dĂ©rogations lĂ©gales en est l’exemple.

Encore aujourd’hui, François Hollande reste toujours aux abonnĂ©s absents du 49-3 tout comme le Parlement europĂ©en qui ne prend pas la dimension du droit Ă  la dignitĂ© des animaux (cf mon article sur EuroLibertĂ©s « la charte des droits fondamentaux de l’union europĂ©enne »).

Sait-on jamais, un jour viendra ! Peut-ĂȘtre avec un nouveau PrĂ©sident ?

Note

(1) http://www.letelegramme.fr/france/protection-animale-la-lettre-de-brigitte-bardot-a-hollande-27-04-2016-11045506.php

 

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Marie-Simone Poublon

Marie-Simone Poublon a publiĂ© "Les oiseaux de la colĂšre", prĂ©facĂ© par Philippe Milliau, PrĂ©sident de TVLibertĂ©s (Dualpha), "Les ailes du Paradis", "Revin, le carnet d’une dĂ©couverte" et "Neige et la baleine du Pacifique" (Ă©ditions mariesimone.fr). Elle collabore Ă©galement Ă  la revue "MĂ©thode" des instituts franco-russes de Donetsk. Elle vient de publier "Le dĂ©fi" avec Philippe Randa sur l'aventure du Groupe LibertĂ©s (Dualpha).

Articles similaires