L’avis de Jean-François TouzĂ©.
Jean-François Touzé, délégué national du Parti de la France aux études et argumentaires, est également le rédacteur en chef de la revue "Confrontations".

Jean-François TouzĂ©, dĂ©lĂ©guĂ© national du Parti de la France aux Ă©tudes et argumentaires, est Ă©galement le rĂ©dacteur en chef de la revue « Confrontations ».

« L’Europe est au bord du prĂ©cipice, et l’OTAN en Ă©tat de mort cĂ©rĂ©brale ».

On sait depuis longtemps Emmanuel Macron atteint de logomachie et personne, ni en France, ni Ă  l’Ă©tranger, n’ignore qu’il souffre d’incontinence verbale. Les rĂ©actions indignĂ©es des dirigeants amĂ©ricains, allemands, canadiens, britanniques et de l’ensemble de l’establishment atlantiste a ses propos publiĂ©s par The Économist montrent que cette fois pourtant, il n’est pas loin d’avoir visĂ© juste quoi que demeurant trĂšs en deçà de la rĂ©alitĂ©.
Impuissante et atone, soumise Ă  tous les vents mauvais de la financiarisation et du totalitarisme des droits de l’homme, assiĂ©gĂ©e par la colonisation migratoire, l’Europe n’est pas au bord du prĂ©cipice, elle est dĂ©jĂ  dans le gouffre.
Quant Ă  l’OTAN, elle ne sera pas en « Ă©tat de mort cĂ©rĂ©brale » tant que Washington continuera d’en faire l’instrument golĂšmique de son hĂ©gĂ©monie politique et le bras armĂ© de ses seuls intĂ©rĂȘts.
Tout est liĂ©. L’Europe ne sortira pas de l’abĂźme tant qu’une volontĂ© politique d’indĂ©pendance, de revendication civilisationnelle et de puissance retrouvĂ©e ne l’animera pas et qu’elle ne se sera pas dotĂ©e des moyens militaires et diplomatiques de l’appliquer. Ces moyens militaires et politiques ne peuvent dĂ©sormais exister qu’en dehors de l’Alliance atlantique.
Parler c’est bien mais agir c’est mieux. Les droites nationales europĂ©ennes en ont bien l’intention.
Article publié sur le site SynthÚse nationale.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99