Le site Breizh-info publie le 16 août 2016 quelques-unes des révélations parues sur le site web Soros DC leaks, consacré aux générosités fort ciblées de la Fondation du grand homme.

Entre bien d’autres exemples possibles, l’étude des interventions du multimilliardaire cosmopolite (condamnĂ© en France pour dĂ©lit d’initiĂ©) lors de l’annĂ©e 2014 – annĂ©e d’élections municipales et europĂ©ennes qui virent le triomphe, en suffrages exprimĂ©s, du Front National – permet d’évaluer la conception qu’a de Dame DĂ©mocratie cet honorable requin d’affaires.

On imagine que les textes Ă©mis par sa Fondation sont soumis Ă  son approbation, selon l’adage : « Qui paie dĂ©cide ». C’est ainsi que l’actuelle immigration-invasion africaine, moyen- et proche-orientale, Ă  trĂšs fort relent d’islamisme – problĂšme majeur de l’Europe – Ă©tait, en 2014, considĂ©rĂ©e par lui (ou son rĂ©dacteur de messages) comme « un grand moment de dĂ©mocratie transnationale. »

Depuis l’An 2014, se sont effectivement multipliĂ©s les viols en sĂ©rie, les attaques contre les personnes et les biens, et – cerise sur le gĂąteau moisi – les attentats aussi meurtriers que spectaculaires
 « DĂ©mocratie transnationale », c’est l’euphĂ©misme Ă  retenir, puisque c’est la formule choc destinĂ©e Ă  imposer Ă  la foule des gogos le grand remplacement de populations dominantes en Europe.

Et ça ne coĂ»te pas trĂšs cher (du moins pour un multimilliardaire) : 50 000 $ pour le Collectif Contre l’Islamophobie en France ; 66 000 $ pour la Ligue des droits de l’Homme afin de « lutter contre l’extrĂȘme droite » (on ne peut pas demander Ă  un « Soros » de connaĂźtre le terme de populisme et sa signification hautement dĂ©mocratique) lors de la pĂ©riode Ă©lectorale ; 130 000 $ pour « lutter contre l’explosion de crimes de haine en Europe »  À quand et pour qui la subvention, Ă  gros effet symbolique, de 666 dollars ?

Et l’on en passe (notamment le financement des ligues homosexuelles, des associations de soutien aux Roms ou de lĂ©galisation de l’usage du cannabis). Le bon apĂŽtre arrose prĂ©fĂ©rentiellement, en nos annĂ©es 2015-2016, les mĂ©dias collaborationnistes de l’immigration-invasion en France, en Italie et en Hongrie. Cet argent, aprĂšs tout, c’est du fric qui entre en Europe, ce qui fait marcher le commerce et, selon ce bon Vespasien, l’argent n’a pas d’odeur, mĂȘme venant d’un financier condamnĂ© par la Justice française. Toutefois, ces « dons » et leur motivation font naĂźtre quelques remarques.

GrĂące Ă  « Soros », l’on a dĂ©sormais la certitude que la propagande antipopuliste est financĂ©e par l’étranger, de la mĂȘme façon que le PCF d’illustre mĂ©moire Ă©tait financĂ© par l’argent de Moscou, au bon temps des tsars rouges. L’antipopulisme est entretenu, soutenu, cajolĂ© par le fric cosmopolite. De mĂȘme, l’immigration-invasion, la promotion de cet islam conquĂ©rant, ravageur, barbare et rĂ©trograde qui fait la joie de notre bon pape et de la chanceliĂšre Merkel, sont Ă©galement soutenues par ce bel argent.

Pour « Soros », « l’explosion de crimes de haine en Europe », ce n’est pas l’ahurissante collection de viols et d’assassinats, d’incendies volontaires et de pillages, d’attentats contre les biens et les personnes commis par les innombrables fruits pourris de l’immigration-invasion islamique. Non ! Les « crimes de haine », ce sont des slogans contre l’islam djihadiste ou l’indignation d’EuropĂ©ens contre les us et coutumes mĂ©diĂ©vaux et africano-orientaux de trĂšs nombreux migrants.

AprĂšs les tant cĂ©lĂ©brĂ©es Croisades pour le Droit et la DĂ©mocratie du XXe siĂšcle, on nous vend une Croisade pour l’islam et pour le changement de populations dominantes en Europe
 En rĂ©alitĂ©, pour assurer la domination planĂ©taire de longue durĂ©e des milliardaires de l’économie globale.

Que des EuropĂ©ens prennent le fric offert par « Soros » et ses semblables, pourquoi pas ! Mais il faut dissocier les dollars de ces beaux messieurs de leurs arguments grotesques, qui n’ont pour finalitĂ© que de mĂ©tisser les Nations europĂ©ennes et de dĂ©truire l’élite occidentale, trop peu sensible aux charmes du crĂ©tinisme mondialiste.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.