Que s’est-il passĂ© en Europe un mois d’aoĂ»t ? L’occasion de se rappeler ou de commĂ©morer les Ă©vĂšnements importants qui ont marquĂ© l’histoire de l’Europe, dans sa grandeur autant que dans ses crises et ses malheurs.

Le mois d’aoĂ»t : Son nom vient du latin Augustus, nom donnĂ© Ă  ce mois en l’honneur de l’empereur romain Auguste en 8 av. J.-C. Avant lui, dans l’ancien calendrier romain, aoĂ»t Ă©tait le sixiĂšme mois de l’annĂ©e et portait le nom de Sextilis (de sextus, sixiĂšme). Il est la rĂ©ponse d’Auguste Ă  CĂ©sar, Ă  l’origine du mois de juillet (Julius).

Dans le calendrier républicain août correspond aux mois de Thermidor (à cheval sur juillet et août) et Fructidor (à cheval sur août et septembre).

Les fĂȘtes « nationales » tout d’abord :

ARYM : « Ancienne RĂ©publique Yougoslave de MacĂ©doine » : Le 2 aoĂ»t est la fĂȘte nationale de l’Ancienne RĂ©publique Yougoslave de MacĂ©doine. Cette fĂȘte commĂ©more le 2 aoĂ»t 1903 connu sous le « Jour de l’insurrection d’Ilinden », date Ă  laquelle les MacĂ©doniens se sont rĂ©voltĂ©s contre la domination Ottomane et rĂ©clamĂšrent leur indĂ©pendance.

Hongrie : le 20 aoĂ»t, le Szent IstvĂĄn ĂŒnnepe (« fĂȘte de saint Étienne », fĂȘte de l’État) cĂ©lĂšbre la fondation de l’État hongrois en 1000.

Liechtenstein : Le 15 aoĂ»t est la fĂȘte nationale du Liechtenstein. Ce jour est l’anniversaire de la naissance de Franz Josef II, qui Ă©tait le souverain bien-aimĂ© du Liechtenstein jusqu’à son dĂ©part en 1989.

FĂȘte nationale du Liechtenstein.

FĂȘte nationale du Liechtenstein.

Moldavie : La Moldavie cĂ©lĂšbre son indĂ©pendance chaque annĂ©e le 27 aoĂ»t. La Moldavie a Ă©tĂ© annexĂ©e Ă  l’Union soviĂ©tique en 1940 aprĂšs la signature du Pacte Ribbentrop-Molotov de 1939. La Moldavie dĂ©clare son indĂ©pendance par rapport Ă  la Russie le 27 aoĂ»t 1991 qui marque ainsi la naissance de la RĂ©publique de Moldavie.

Suisse : La FĂȘte nationale suisse est cĂ©lĂ©brĂ©e le 1er aoĂ»t. Elle rappelle le serment prĂȘtĂ© le 1er aoĂ»t 1291 dans la prairie du GrĂŒtli, par les cantons d’Uri, Schwytz et Unterwald. Ce serment, fondĂ© pour protĂ©ger le pays des menaces extĂ©rieures est devenu l’acte fondateur de la ConfĂ©dĂ©ration suisse.

Ukraine : Le 24 aoĂ»t est la fĂȘte nationale de l’Ukraine. Cette fĂȘte commĂ©more le 24 aoĂ»t 1991, jour de la proclamation par le Parlement ukrainien de l’indĂ©pendance du pays qui Ă©tait sous le contrĂŽle de l’URSS.
AoĂ»t a aussi vu dĂ©filer des Ă©vĂšnements majeurs pour l’Europe :

1346 : 29 aoĂ»t. Le Danemark vend l’Estonie Ă  l’Ordre Teutonique. À partir de 1343, le peuple estonien se rebelle, notamment dans la province d’Harju. Le roi du Danemark Valdemar III, faisant face Ă  des difficultĂ©s financiĂšres et ne souhaitant pas dĂ©fendre ce territoire, dĂ©cide de vendre toute l’Estonie danoise Ă  l’ordre Teutonique pour la somme de 19 000 marks. L’Ordre atteint alors l’apogĂ©e de sa puissance en contrĂŽlant la façade orientale de la mer Baltique.

1530 : Le 25 aoĂ»t naĂźt Ă  KolomenskoĂŻe en Russie celui qui sera surnommĂ© « Ivan le Terrible », Ivan IV de Russie. Fils de Vassili III, Ivan IV succĂšde Ă  son pĂšre comme grand prince de Vladimir et Moscou le 4 dĂ©cembre 1533, alors qu’il n’a que trois ans. Lorsqu’il sera en Ăąge d’exercer son pouvoir, Ivan IV marquera son rĂšgne par sa personnalitĂ© mystĂ©rieuse, impulsive et colĂ©rique. Il dĂ©cĂ©dera en 1584, vraisemblablement empoisonnĂ©.

  1532 : 13 aoĂ»t. Édit d’Union de la Bretagne Ă  la France. L’édit du Plessis-MacĂ©, publiĂ© le 21 septembre 1532, permet Ă  la province d’obtenir le maintien de ses droits, libertĂ©s et privilĂšges. Cette union prendra fin deux siĂšcles plus tard pendant la RĂ©volution française.

1769 : 15 août. Naissance de Napoléon Bonaparte à Ajaccio (Corse). La Corse est française depuis un an.

1772 : Le 5 aoĂ»t, la Russie, la Prusse et l’Autriche signent le traitĂ© de Saint-PĂ©tersbourg qui ratifie le tout premier partage de la Pologne. La Pologne est amputĂ©e d’un tiers de sa population et de 30 % de son territoire. La Prusse rĂ©cupĂšre une grande partie de la Prusse occidentale, la Russie s’empare d’une partie de la Lituanie, et l’Autriche obtient la RuthĂ©nie, et la Galicie, sans Cracovie.

1786 : Le 17 août est la date de la mort de Frédéric II de Prusse. TroisiÚme roi de sa lignée, il se caractérise par un despotisme éclairé, écoutant les conseils de Voltaire. Sous son rÚgne, la Prusse parvient à la hauteur des autres puissances européennes.

1789 : 4 août. Abolition des privilÚges et des droits féodaux.

1789 : 26 aoĂ»t. DĂ©claration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

1806 : 6 aoĂ»t. Fin du Saint Empire Romain germanique. Le Saint Empire romain germanique est dissous lors de la renonciation de François II de Habsbourg Ă  la couronne impĂ©riale. Cet Empire avait Ă©tĂ© fondĂ© par Otton Ier en 962 et comprenait au dĂ©but les royaumes de Germanie, d’Italie et de Bourgogne. Il perdit beaucoup de ses territoires au cours des siĂšcles et ne rĂ©sista pas aux conquĂȘtes napolĂ©oniennes.

1833 : 8 aoĂ»t. Abolition de l’esclavage dans l’Empire britannique.

1864 : 22 aoĂ»t. La premiĂšre convention de GenĂšve est nĂ©e Ă  l’initiative d’Henry Dunant, dĂ©jĂ  Ă  l’origine de la fondation de la Croix Rouge. Elle est signĂ©e par douze pays europĂ©ens. Le texte protĂšge les personnes portant secours aux blessĂ©s sur le champ de bataille, considĂ©rĂ©es comme neutres durant le conflit. La convention marque la naissance officielle du droit international humanitaire.

1919 : 11 aoĂ»t. Constitution de Weimar. AprĂšs la signature de l’armistice mettant fin Ă  la PremiĂšre Guerre mondiale et l’abdication de l’empereur allemand, une RĂ©publique est mise en place en Allemagne. L’AssemblĂ©e rĂ©unie dans la ville de Weimar vote la nouvelle Constitution. Celle-ci crĂ©e une rĂ©publique dĂ©mocratique et parlementaire, composĂ©e de 17 LĂ€nder. L’arrivĂ©e d’Hitler au pouvoir en 1933 mettra fin Ă  ce rĂ©gime politique.

1920 : 10 aoĂ»t. Fin de l’Empire Ottoman

1935 : Le « stakhanovisme ». Dans la nuit du 30 au 31 aoĂ»t 1935, l’ouvrier Aleksei Stakhanov extrait 105 tonnes de charbon en 6 heures de travail de la mine Irmino du bassin houiller de la riviĂšre Donets. La norme est alors fixĂ©e Ă  7 tonnes. La propagande de Staline encourage les SoviĂ©tiques Ă  suivre son exemple.

1940 : 20 aoĂ»t. LĂ©on Trotski est assassinĂ© dans sa maison de CoyoacĂĄn, prĂšs de Mexico. Le rĂ©volutionnaire bolchevik, aprĂšs la mort de LĂ©nine en 1924, a Ă©tĂ© Ă©liminĂ© du pouvoir par le secrĂ©taire du Parti communiste, Staline. Il s’exila en 1928 et continua son combat politique contre le rĂ©gime stalinien. Il Ă©chappa Ă  plusieurs attentats et se fit construire une maison fortifiĂ©e au Mexique. Mais un agent de Staline parvint Ă  y pĂ©nĂ©trer et Ă  lui planter un pic de glace dans la tĂȘte.

1970 : 26 août. Naissance du MLF (Mouvement de Libération de la Femme).

1980 : 1er aoĂ»t. Vigdis Finnbogadottir est la premiĂšre femme Ă©lue Ă  la PrĂ©sidence de l’Islande. Elle est alors la premiĂšre femme au monde Ă  obtenir ce titre au suffrage universel.

Rendez-vous en septembre pour en connaütre l’histoire et ses vicissitudes


EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99