TrĂšs logiquement, une petite moitiĂ© de l’électorat français – celle qui croit au PrĂ©sident nouveau – a envoyĂ© au Palais Bourbon une Ă©crasante majoritĂ© de dĂ©putĂ©s qui suivent la vague de popularitĂ© d’Emmanuel Macron.

Si le PrĂ©sident est un authentique rĂ©formateur, voire – pourquoi pas ? – cette raretĂ© que l’on nomme un homme d’État, ce peut ĂȘtre une excellente chose. HĂ©las, les prĂ©cĂ©dents historiques n’incitent guĂšre Ă  l’optimisme.

La trĂšs stupide rĂ©action monarchique et clĂ©ricale de la Restauration creva de sa Chambre introuvable, oĂč dominaient les abrutis complets qui n’avaient rien retenu ni rien compris aux Ă©vĂ©nements des trente annĂ©es prĂ©cĂ©dentes.

Plus prĂšs de nous, la Chambre Bleu Horizon de novembre 1919, dont on attendait monts et merveilles, singuliĂšrement des rĂ©formes sociales, Ă  commencer par une moralisation de la vie publique et une dynamisation de la vie Ă©conomique, fut d’une nullitĂ© quasi absolue, jusqu’à ce que Raymond PoincarĂ© redevienne PrĂ©sident du conseil. En rĂ©action, l’électorat envoya une nouvelle majoritĂ© ruiner le pays par l’expĂ©rience du Cartel des Gauches et il fallut en urgence rappeler le grand PoincarĂ©, indisponible Ă  partir de 1929 pour cause de maladie.

En 1945, ce fut la mĂȘme dĂ©sillusion : la Chambre issue de la RĂ©sistance accoucha d’une resucĂ©e de la IIIe RĂ©publique en aussi mĂ©diocre, aussi corrompu, aussi inefficace que ce rĂ©gime balayĂ© au printemps de 1940.

Le triomphe Ă©lectoral gaullien de juin 1968 ne fut que le prĂ©lude au dĂ©part sans gloire du gĂ©nĂ©ral-prĂ©sident, totalement dĂ©phasĂ© de l’opinion publique
 alors que ses idĂ©es de rĂ©gionalisation et d’abolition du SĂ©nat (deux idĂ©es piquĂ©es Ă  l’État français du marĂ©chal PĂ©tain) Ă©taient excellentes, mais abominablement mal prĂ©sentĂ©es.

Les raz-de-marĂ©e socialistes qui ont suivi les deux Ă©lections prĂ©sidentielles de François Mitterrand n’ont apportĂ© que dĂ©sillusions et dĂ©sastre : l’entrĂ©e de la Nation dans l’économie globale et dans la mondialisation de la vie politique, ainsi que la ruine de la culture française.

Le PrĂ©sident Macron est une Ă©nigme. S’il Ă©choue ou s’avĂšre n’ĂȘtre qu’un produit de publicitĂ© mensongĂšre, on ne pourra pas dire que la moitiĂ© de la Nation lui aura mĂ©gotĂ© son soutien, l’autre moitiĂ© s’étant abstenue, par incertitude, prudence ou simple lassitude teintĂ©e de dĂ©rĂ©liction.

Si le nouveau PrĂ©sident est un authentique rĂ©formateur et un gestionnaire avisĂ©, il a toutes les cartes en main. À lui de jouer !

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

A propos de l'auteur

Bernard Plouvier

Ancien chef de service hospitalier, spĂ©cialisĂ© en MĂ©de­cine interne.Il est auteur de nombreux livres historiques (L’énigme Roosevelt, faux naĂŻf et vrai machiavel ; La tĂ©nĂ©breuse affaire Dreyfus ; Hitler, une biographie mĂ©dicale et politique ; Dictionnaire de la RĂ©volution française,
) et d'essais (RĂ©flexions sur le Pouvoir. De Nietzsche Ă  la Mondialisation ; Le XXIe siĂšcle ou la tentation cosmopolite ; Le devoir d’insurrection,
). Il a Ă©tĂ© Ă©lu membre de l’AcadĂ©mie des Sciences de New York en mai 1980.

Articles similaires