Honni des bien-pensants de l’Europe libĂ©rale, attaquĂ© et menacĂ© par l’Union europĂ©enne, Viktor Orban avec le FIDESZ remporte triomphalement ce 8 avril les Ă©lections en Hongrie avec prĂšs de 49 % des voix et une participation de 70 %. Deux records qui laissent atterrĂ©s les commentateurs de la presse officielle europĂ©enne qui se rĂ©pandaient sur une « faible participation », une « victoire difficile pour Orban », et autres dĂ©sinformations dont ils sont coutumiers pour dĂ©lĂ©gitimer leurs adversaires. La politique anti-immigration, le redressement Ă©conomique de la Hongrie et un soutien Ă  Poutine ont portĂ© leurs fruits, Ă  contre-courant total de l’idĂ©ologie de l’UE et de la presse officielle europĂ©enne. Une fois encore, un peuple l’emporte sur l’idĂ©ologie dominante magnifiquement portĂ©e par des dirigeants comme Emmanuel Macron.

AprĂšs la rĂ©Ă©lection de janvier en TchĂ©quie du prĂ©sident de la RĂ©publique Milos Zeman, pro-russe et anti-migrants et un rapprochement renforcĂ© avec la Hongrie, la Pologne et l’Autriche, la rĂ©Ă©lection de Viktor Orban complĂšte le panorama politique d’une Europe centrale au cƓur de tous les espoirs, et exemple pour les peuples europĂ©ens.

Milos Zeman et Vladimir Poutine.

Milos Zeman et Vladimir Poutine.

D’autant que derriĂšre cette Ă©lection, ce sont des enjeux beaucoup plus globaux qui se profilent, et des clivages de plus en plus clairs qui se rĂ©vĂšlent.

D’un cĂŽtĂ©, on assiste Ă  une offensive puissante des europĂ©istes bĂ©ats, soutenus par de vieilles puissances d’obĂ©diences financiĂšres et idĂ©ologiques connues et aux desseins clairs : faire de l’Europe un melting-pot mondialisĂ©, creuset de toutes les migrations dans un reniement des valeurs civilisationnelles de l’Europe. Comme Emmanuel Macron affirmant « il n’y a pas de culture française. Il y a une culture en France. Elle est diverse », il ne doit pas y avoir de culture ni de traditions europĂ©ennes, mais une « diversité » de cultures « en Europe », grĂące aux mille bienfaits de la mixitĂ© et des apports invasifs extra-europĂ©ens. VoilĂ  les Ă©lĂ©ments de langage. VoilĂ  le projet.

Projet issu de l’idĂ©ologie de la synarchie, dont Jacques Attali, parrain d’Emmanuel Macron, est le chantre.

Projet relancĂ© sans cesse et notamment par George Soros, milliardaire US d’origine hongroise, fondateur de l’Open Society Foundation en 2010, dont l’objectif affichĂ© est de promouvoir le « dĂ©veloppement des sociĂ©tĂ©s dĂ©mocratiques et ouvertes »*, grand spĂ©culateur sur les devises, chouchou de Bruxelles, adversaire affichĂ© de la Russie, enfin autre parrain de Macron, dĂ©cidĂ©ment trĂšs bien entourĂ© et conseillĂ©. Soros mise sur l’Ukraine pour les prochaines Ă©lections de 2019, qu’il faut soutenir financiĂšrement massivement afin d’entretenir un adversaire farouche face Ă  la Russie.

Ce projet global et bien orchestré a contribué à mettre en selle Emmanuel Macron, à maintenir Angela Merkel, mais a échoué en Italie.

Car d’un autre cĂŽtĂ©, des pays Ă  forte identitĂ© regroupĂ©s dans le « Groupe de Visegrad » (Pologne, Hongrie, RĂ©publique tchĂšque, Slovaquie), l’Autriche, l’Italie du Nord, dans cette Mitteleuropa dilatĂ©e, tentent de conserver ce qui reste d’une civilisation dont d’autres ont jurĂ© la perte et la honte au nom Ă  la fois de l’idĂ©ologie mondialiste et de leurs objectifs financiers illimitĂ©s.

Pots de terre contre pots de fer ; que pĂšsent les petits pays de l’Europe centrale face aux poids lourds franco-allemands, soutenus par des financiers internationaux aux visĂ©es politiques claires, tels que George Soros, entre bien d’autres ?

L’ex-Europe de l’Ouest reste encore sous domination US, anti-russe et ultralibĂ©rale mondialisĂ©e. Allons-nous vers une nouvelle Europe coupĂ©e en deux reproduisant l’ancienne cĂ©sure entre « est » et « ouest », ou bien les forces vives de l’Europe parviendront-elles Ă  rejoindre l’exemple de cette Mitteleuropa, libĂ©rĂ©e de tous les jougs et prĂȘte Ă  remodeler une Europe des peuples, fiers de leurs identitĂ©s ?

*On notera la formule : il ne s’agit plus de « peuples » ou de « pays », mais de « sociĂ©tĂ©s », terme globalisant qui supprime toutes racines aux connotations honnies et dĂ©passĂ©es. Ces sociĂ©tĂ©s doivent ĂȘtre en outre « ouvertes », c’est-Ă -dire sans frontiĂšres matĂ©rielles ou immatĂ©rielles. SociĂ©tĂ©s mondialisĂ©es en quelque sorte. Les mots ont le sens des intentions de ceux qui les emploient


EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99

A propos de l'auteur

Richard Dessens

Enseignant pendant plusieurs annĂ©es dans une Ă©cole prĂ©paratoire aux concours d’entrĂ©e aux IEP et Écoles de journalisme, Richard Dessens crĂ©e et dirige parallĂšlement une troupe de thĂ©Ăątre dans la rĂ©gion de Montpellier. Docteur en droit, DEA de philosophie et licenciĂ© en histoire, il est l’auteur d’ouvrages de philosophie et d’histoire des idĂ©es politiques, de relations internationale. Il a entres autres livres publiĂ© aux Ă©ditions Dualpha "La dĂ©mocratie interdite", "Les grands enjeux du XXIe siĂšcle" et "Henri Rochefort ou la vĂ©ritable libertĂ© de la presse"

Articles similaires