Russie. Le ministĂšre de la DĂ©fense a annoncĂ© avoir installĂ© des missiles Iskander dans l’enclave de Kaliningrad Ă  la frontiĂšre de la Pologne et de la Lituanie. Et ce en rĂ©ponse aux grandes manƓuvres organisĂ©es par les AmĂ©ricains dans la rĂ©gion avec la complicitĂ© des forces polonaises et lituaniennes.

La meilleure rĂ©colte de blĂ© de toute l’histoire moderne de la Russie, soit 115 millions de tonnes, est attendue en 2016, a annoncĂ© le prĂ©sident Vladimir Poutine Ă  l’occasion du Jour de l’agriculteur et du travailleur dans l’industrie de transformation.

À l’ONU, c’est la cinquiĂšme fois depuis le dĂ©but du conflit en Syrie, en mars 2011, que la Russie bloque un projet de rĂ©solution condamnant le rĂ©gime de Bachar el-Assad. Elle a Ă©tĂ© lĂąchĂ©e par la Chine, qui pour la premiĂšre fois depuis le dĂ©but de la guerre s’est abstenue de la soutenir avec son propre veto.

Enjeu : Alep, la deuxiĂšme ville du pays, est une Ă©tape essentielle dans la stratĂ©gie russe qui vise Ă  aider le rĂ©gime de Bachar al-Assad Ă  reprendre le contrĂŽle d’une grande partie de la Syrie. L’offensive engagĂ©e il y a deux semaines, porte ses fruits sur le plan militaire. Ce qui contrarie Ă©videmment le clan « occidental ». D’oĂč le barrage mĂ©diatique Ă  l’encontre de la Russie.

Face Ă  l’agressivitĂ© de François Hollande, Vladimir Poutine a dĂ©cidĂ© de renoncer Ă  sa venue Ă  Paris pour inaugurer, entre autres, l’église orthodoxe du Quai Branly. L’entourage de Vladimir Poutine serait furieux. Il aurait menacĂ© de ne plus rencontrer François Hollande et d’« attendre l’élection d’un nouveau prĂ©sident. »

Allemagne. Angela Merkel s’est rendue en Afrique et plus particuliĂšrement au Mali et au Niger. Elle veut proposer un « partenariat de migration » au nom de l’UE, de la France et de l’Italie. Et elle compte investir un milliard et demi d’euros dans la sous-rĂ©gion.

Lundi 10 octobre, au Niger, elle sera Ă  Niamey, la capitale, qui sert Ă©galement de base de soutien pour la Luftwaffe, dotĂ©e de 200 soldats et de deux Transall, avant de s’envoler pour sa derniĂšre destination, l’Éthiopie.

Le ministĂšre de la Justice allemand a rĂ©vĂ©lĂ© que, jusqu’au dĂ©but des annĂ©es 1970, plus de la moitiĂ© de sa direction Ă©tait composĂ©e d’anciens membres du Parti nazi. En 1957, la proportion a mĂȘme atteint 77 %.

Angleterre. Sur le marchĂ© noir, le passeport anglais ne fait que grimper comme le souligne une compagnie d’assurance anglaise. DĂ©jĂ , l’annĂ©e 2015 avait Ă©tĂ© marquĂ©e par une recrudescence de 23 % des vols de passeport par rapport en 2014, soit 350 000 sur l’annĂ©e. Mais les premiers chiffres de 2016 sont inquiĂ©tants : au mois d’aoĂ»t, 270 000 passeports ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© dĂ©robĂ©s.

Le nombre de Britanniques qui se dĂ©finissent comme bisexuels a progressĂ© de 45 % en trois ans, selon les derniers chiffrĂ©s publiĂ©s par l’Office national des statistiques du Royaume-Uni. Et pour la premiĂšre fois, davantage de jeunes adultes s’y dĂ©clarent bisexuels plutĂŽt que gays ou lesbiennes.

La dirigeante Ă©cossaise Nicola Sturgeon a annoncĂ© son intention de prĂ©senter la semaine prochaine un nouveau projet de loi pour un rĂ©fĂ©rendum d’indĂ©pendance, estimant que le vote pour le Brexit avait changĂ© les termes d’appartenance au Royaume-Uni. Rappelons que l’Écosse a votĂ© massivement pour le maintien dans l’Europe.

Espagne. Le 12 octobre, jour de la fĂȘte nationale espagnole, a Ă©tĂ© l’occasion Ă  Barcelone de manifestations pour le maintien de la Catalogne au sein du royaume. Une rĂ©action aux derniers sondages selon lesquels les Catalans seraient de plus en plus favorables Ă  l’indĂ©pendance. Un rĂ©fĂ©rendum est annoncĂ© pour septembre 2017.

Hongrie. Le porte-parole du gouvernement hongrois, ZoltĂĄn KovĂĄcs, vient de mettre en cause la maniĂšre dont les mĂ©dias occidentaux couvrent les affaires politiques de la Hongrie. Il les accuse de reproduire sans le moindre recul ni esprit critique les « informations » diffusĂ©es par des mouvements d’opposition trĂšs minoritaires, en manifestant une profonde mĂ©connaissance du pays, notamment Ă  propos du rĂ©fĂ©rendum sur l’immigration.

Vous avez aimé cet article ?

EuroLibertĂ©s n’est pas qu’un simple blog qui pourra se contenter ad vitam aeternam de bonnes volontĂ©s aussi dĂ©vouĂ©es soient elles
 Sa promotion, son dĂ©veloppement, sa gestion, les contacts avec les auteurs nĂ©cessitent une Ă©quipe de collaborateurs compĂ©tents et disponibles et donc des ressources financiĂšres, mĂȘme si EuroLibertĂ©s n’a pas de vocation commerciale
 C’est pourquoi, je lance un appel Ă  nos lecteurs : NOUS AVONS BESOIN DE VOUS DÈS MAINTENANT car je doute que George Soros, David Rockefeller, la Carnegie Corporation, la Fondation Ford et autres Goldman-Sachs ne soient prĂȘts Ă  nous aider ; il faut dire qu’ils sont trĂšs sollicitĂ©s par les medias institutionnels
 et, comment dire, j’ai comme l’impression qu’EuroLibertĂ©s et eux, c’est assez incompatible !
 En revanche, avec vous, chers lecteurs, je prends le pari contraire ! Trois solutions pour nous soutenir : cliquez ici.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.