Allemagne. Le ministĂšre public allemand se dit favorable Ă  l’extradition de l’ancien prĂ©sident indĂ©pendantiste catalan Carles Puigdemont, rĂ©clamĂ©e par l’Espagne. Le parquet demande Ă©galement le maintien en dĂ©tention de Carles Puigdemont pour prĂ©venir tout risque de fuite.

Manifestations dans le bourg de Kandel, Ă  une dizaine de kilomĂštres de la frontiĂšre française. Une jeune allemande de 15 ans a Ă©tĂ© poignardĂ©e dans une parapharmacie de la ville par un Afghan dont on apprendra qu’il n’a pas 15 ans mais trois fois plus.

De nombreux collectifs ont rĂ©agi avec des slogans « Stop au multiculturalisme », « L’islam ne fait pas partie de l’Allemagne », « Les expulsions, maintenant » ou « L’Allemagne d’abord » 

Au final les autoritĂ©s allemandes ont refusĂ© d’extrader l’ex-prĂ©sident de la Catalogne, Carles Puigdemont pour « rĂ©bellion ». Il a Ă©tĂ© placĂ© en libertĂ© sous contrĂŽle judiciaire mais reste sous mandat d’arrĂȘt international pour dĂ©tournement de fonds. Et moyennant le versement de 75 000 € de caution.

Angleterre. David Matthews, 74 ans, le beau-pĂšre de Pippa Middleton, sƓur de Kate Ă©pouse du prince William, a Ă©tĂ© mis en examen Ă  Paris « pour viol sur mineure par personne ayant autorité ». Les faits prĂ©sumĂ©s auraient Ă©tĂ© commis sur l’une de ses niĂšces et remonteraient Ă  1998-1999, durant des vacances en France, selon le Daily Mail. Une plainte avait Ă©tĂ© dĂ©posĂ©e en 2017.

Un directeur du laboratoire de Porton Down affirme qu’il Ă©tait impossible de dĂ©terminer la provenance du Novichock employĂ© contre le pĂšre et la fille (toujours en vie) Skripal. Inutile de dire que les Russes sont montĂ©s au crĂ©neau pour dĂ©noncer ces enfoirĂ©s de la perfide Albion.

Pologne. AprĂšs plusieurs annĂ©es de nĂ©gociations avec l’AmĂ©ricain Raytheon et le Français ThalĂšs, le ministre de la DĂ©fense polonais Andrzej BƂaszczak devait signer le contrat pour la premiĂšre phase d’acquisition du systĂšme antimissile amĂ©ricain Patriot.

Roumanie. DĂ©corĂ© en 2009 pour son activitĂ© universitaire, l’eurodĂ©putĂ© Cristian Preda est aujourd’hui accusĂ© d’avoir diffamĂ© son pays. Fin novembre, devant le Parlement europĂ©en, Preda exprimait son inquiĂ©tude face aux dĂ©rives de la majoritĂ© socialiste au pouvoir Ă  Bucarest depuis un an, accusĂ©e de mettre en pĂ©ril l’État de droit.

Ce qui se joue est un cas unique dans l’UE. Le Parti social-dĂ©mocrate au pouvoir travaille sur un projet de loi visant Ă  punir toute personne qui donnerait une mauvaise image de la Roumanie, y compris les Ă©trangers.

Russie. Moscou a dĂ©cidĂ© d’expulser quatre diplomates français ainsi que quatre diplomates allemands en rĂ©ponse Ă  la dĂ©cision de Berlin et de Paris de renvoyer chez eux des agents de la mission russe en Allemagne et en France.

Le prĂ©sident russe Vladimir Poutine, en visite de deux jours en Turquie, a assistĂ© mardi 3 avril en vidĂ©oconfĂ©rence Ă  la cĂ©rĂ©monie de pose de la premiĂšre pierre de la centrale nuclĂ©aire d’Akkuyu, qui sera construite par des spĂ©cialistes du groupe russe Rosatom dans la province de Mersin.

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99