Je revoyais le film de Peter Bogdanovitch sur John Ford et je tombai sur cette juste observation de Spielberg : le cinéma de John Ford est un cinéma de rituel. Ayant écrit un livre sur le folklore au cinéma et un autre sur les westerns, je ne peux que souscrire à cette assertion (les bals, les chants irlandais, les marches militaires, la hiérarchie, la courtoisie, le monde indien, la cavalerie, etc.).

Revoyant aussi Eyes Wide Shut, je suis restĂ© Ă©tonnĂ© par la force des images de masques dans le chĂąteau des Rothschild (Mentmore Towers – Polanski a tournĂ© la neuviĂšme porte Ă  FerriĂšres, autre demeure Rothschild) et celle, dans la salle de billard, oĂč Tom Cruise se couvre la partie infĂ©rieure du visage de sa main, Ă©minent signe de rituel maçonnique. Il montre sa soumission au moment oĂč Ziegler confesse ses crimes d’un air ennuyĂ© et entendu – en lui offrant une caisse de whisky, la Wise key de nos initiĂ©s de Seagram (les Bronfman-ADL) qui dirigent le monde avec une poignĂ©e de milliardaires et de vaccinateurs branchĂ©s mineures et rituels.

C’est pour cela que j’écris des livres sur le cinĂ©ma, pour montrer que comme les hexagrammes de mon Yi King, les films trouvent souvent dans la rĂ©alitĂ© une manifestation grossiĂšre, matĂ©rielle, massifiĂ©e et bien sĂ»r politique. Revoyons donc ce que nous avons vĂ©cu depuis peu, et qui va Ă  une vitesse extraordinaire – mĂȘme si les protocoles ont Ă©tĂ© Ă©crits il y a cent vingt ans – et que l’on peut se demander ce que les Elders ont fait depuis. Tout n’était-il pas nĂ©crosĂ©, hiĂ©rarchisĂ© et bloquĂ© depuis la fin du XIXe siĂšcle ? Relisez Drumont, Hobson, Eco, DostoĂŻevski pour le comprendre. Nos tout-puissants n’avancent pas si vite qu’ils le croient. Ils patinent.

Mais voyons la symbolique de ce qui nous arrive, qui a été recensée par Henry Makow sur son site.

On a donc commencĂ© par un grand confinement et on s’est tous retrouvĂ©s coincĂ©s devant un Ă©cran. Cette opĂ©ration maçonnique se nomme cabinet de rĂ©flexion et elle prĂ©cĂšde la grande sortie vers la lumiĂšre pour le futur initiĂ© (pensez Ă  Jack Lang et Ă  Mitterrand au PanthĂ©on, voyez mon livre sur ce maĂźtre en manipulation de symboles). On est entourĂ© d’objets comme le sablier, le crĂąne (vanitĂ©, symbole de la mort, via le terrorisant virus), le miroir (l’écran, comme dans la Belle et la BĂȘte de Cocteau), et on se prĂ©pare.

Ensuite on sort et on doit ĂȘtre Ă©quipĂ© et surtout briefĂ©. L’espace est compartimentĂ© et rĂ©glementĂ© et nos maĂźtres de cĂ©rĂ©monie nous expliquent comment nous nous disposons dans cet espace que l’on nommait la terre et qui devient un temple maçonnique, une simple loge oĂč l’on s’exĂ©cute avant de livrer ses enfants. Dans cet espace on porte un masque, qui couvre la partie infĂ©rieure du visage, nouvelle marque de soumission (cf. Tom Cruise). Le bal masquĂ© au dix-neuviĂšme siĂšcle (voyez le bal Rothschild – toujours eux, mais qu’y faire ? – avec Audrey Hepburn) a des connotations symboliques et contre-initiatiques trĂšs fortes, que j’ai recensĂ©es dans mon livre sur le maĂźtre des maĂźtres Kubrick.

On trouve aussi dans la lĂ©gendaire sĂ©rie Le Prisonnier (d’actualitĂ© puisqu’on ne peut plus sortir du village et que les masquĂ©s nous font la chasse) un Ă©pisode sur un bal masquĂ© (Dance of dead) et un autre sur le harcĂšlement (Change of mind). Dans le film de Kubrick le masque est aussi un signe d’appartenance Ă  la communautĂ© des censeurs et des maĂźtres. Dans mon bled en Espagne les masquĂ©s sont de plus en plus autoritaires, arrogants, haineux, et je prĂ©sume que ce fanatisme dĂ©masquĂ© procĂšde ainsi partout. J’oubliais que les maçons comme les masquĂ©s portent des gants (revoyez encore la Belle et la BĂȘte, c’est une mine ce film/conte).

Le tout sert Ă©videmment Ă  accĂ©der Ă  une nouvelle rĂ©alité : une rĂ©alitĂ© avec plus de lumiĂšre, moins de pollution, et aussi moins de gens –les non-initiĂ©s – car on veut les exterminer ces gens et ils ont Ă©tĂ© tellement hypnotisĂ©s depuis si longtemps qu’ils ne s’en rendront mĂȘme pas compte (voyez la bande au colonel Kurz dans Apocalypse now qui finit noyĂ©e sous les bombes tout de mĂȘme). J’ai Ă©voquĂ© ailleurs le film de Don Siegel l’invasion des profanateurs de sĂ©pulture qui montre le grand remplacement de nos Ăąmes et de nos corps par des entitĂ©s extraterrestres qui passent par des pods (cosses en anglais). Aujourd’hui la smart (douleur, mort) faune a permis de vider ce qui pouvait rester d’esprit aux gens, et fissa (vite, en arabe) en plus, comme on dit chez moi.

Et puis sont arrivĂ©es les Ă©meutes. Je m’y attendais car on aime en haut lieu appliquer la formule : ordo ab chaos. Elles ne sont pas antigouvernementales – ils sont tous bien soumis nos « mutins de Panurge » – mais racistes anti-blanches. DĂ©truire ce qui reste d’ordre blanc, de classe moyenne de fond chrĂ©tien (avec ce pape maçon, dĂ©iste et je-m’en-foutiste, comme c’est facile) et amener un chaos mondialiste qui permettra de promouvoir l’ordre nouveau voulu par Gates, Soros et tous nos susnommĂ©s. C’est ce que j’appelle la thĂ©orie de la constatation.

Henry Makow a admirablement montrĂ© le contenu maçonnique des grotesques manifestations planĂ©taires d’agenouillement. Le kneeling est expliquĂ© et commentĂ© dans tous les dictionnaires maçonniques et il a Ă©tĂ© imposĂ© comme par enchantement Ă  tous les crĂ©tins de la planĂšte (chez lesquels on trouve comme chez nos mĂ©decins plastifiĂ©s du virus pas mal d’acteurs tout de mĂȘme). Le kneeling a Ă©tĂ© ritualisĂ© comme les cĂ©rĂ©monies de pardon, comme aussi les tas de briques au beau symbolisme maçonnique (revoyez les dix commandements pour vous amuser avec ces histoires de briques) soigneusement prĂ©parĂ©s pour dĂ©truire ce qui reste de petits et moyens commerces, ces symboles des blancs, invitĂ©s Ă  disparaĂźtre dans la propagande maoĂŻste du frĂšre Biden. Ce n’est pas que le Trump vaille mieux, il est leur idiot utile, leur faire-valoir, et si la sorciĂšre Hilary n’avait pas Ă©tĂ© volĂ©e de son Ă©lection et avait Ă©tĂ© Ă©lue on n’en serait certainement pas lĂ , mais Ă  des annĂ©es-lumiĂšre – sic. Trump a servi Ă  bloquer, anesthĂ©sier notre rĂ©sistance.

Le kneeling a été ritualisé comme les cérémonies de pardon


Le kneeling a été ritualisé comme les cérémonies de pardon


Tout de mĂȘme ce qui m’émerveille –et je m’arrĂȘte lĂ , sachant que le smart faune empĂȘche de se concentrer plus de neuf secondes, faisant de nos cervelles celles de poissons rouges– c’est la facilitĂ© avec laquelle 90 % des gens, comme dans le test de Milgram, vont se soumettre et coopĂ©rer. Des kapos et des zombis, comme a dit un lecteur. C’est GuĂ©non qui a parlĂ© du caractĂšre hallucinatoire du monde moderne.

Bibliographie

Nicolas Bonnal – Kubrick (Dualpha), Mitterrand (Dualpha).

Plusieurs livres de Nicolas Bonnal sont édités aux éditoons Dualpha, disponibles sur le site www.francephi.com

EuroLibertĂ©s : toujours mieux vous rĂ©-informer 
 GRÂCE À VOUS !

Ne financez pas le systÚme ! Financez EuroLibertés !

EuroLibertĂ©s rĂ©-informe parce qu’EuroLibertĂ©s est un mĂ©dia qui ne dĂ©pend ni du SystĂšme, ni des banques, ni des lobbies et qui est dĂ©gagĂ© de tout politiquement correct.

Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertĂ©s est un acteur incontournable de dissection des politiques europĂ©ennes menĂ©es dans les États europĂ©ens membres ou non de l’Union europĂ©enne.

Ne bĂ©nĂ©ficiant d’aucune subvention, Ă  la diffĂ©rence des mĂ©dias du systĂšme, et intĂ©gralement animĂ© par des bĂ©nĂ©voles, EuroLibertĂ©s a nĂ©anmoins un coĂ»t qui englobe les frais de crĂ©ation et d’administration du site, les mailings de promotion et enfin les dĂ©placements indispensables pour la rĂ©alisation d’interviews.

EuroLibertĂ©s est un organe de presse d’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral. Chaque don ouvre droit à une dĂ©duction fiscale Ă  hauteur de 66 %. À titre d’exemple, un don de 100 euros offre une dĂ©duction fiscale de 66 euros. Ainsi, votre don ne vous coĂ»te en rĂ©alitĂ© que 34 euros.

Philippe Randa,
Directeur d’EuroLibertĂ©s.

Quatre solutions pour nous soutenir :

1 : Faire un don par virement bancaire

Titulaire du compte (Account Owner) : EURO LIBERTES
Domiciliation : CIC FOUESNANT
IBAN (International Bank Account Number) :
FR76 3004 7140 6700 0202 0390 185
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFRPP

2 : Faire un don par paypal (paiement sécurisé SSL)

Sur le site EuroLibertĂ©s (www.eurolibertes.com), en cliquant, vous serez alors redirigĂ© vers le site de paiement en ligne PayPal. Transaction 100 % sĂ©curisĂ©e.‹ 

3 : Faire un don par chĂšque bancaire Ă  l’ordre d’EuroLibertĂ©s

à retourner à : EuroLibertés
BP 400 35 – 94271 Le Kremlin-BicĂȘtre cedex – France

4 : Faire un don par carte bancaire

Pour cela, téléphonez à Marie-France Marceau au 06 77 60 24  99