Claude Lazowski, fieffé meneur-massacreur

"Les Européens dans la Révolution française (15)"

Fils d’un cuisinier polonais, passé avec son ex-roi Stanislas Leszczynski à Nancy en 1737, Claude, François Lazowski (1752-1793) devient sujet de Louis XV à la mort de Stanislas, en 1766. Il est soldat puis, à partir de 1782, Inspecteur des manufactures royales par la protection ... Lire la suite

La princesse de Lamballe, une sœur maçonne fidèle à son amie la Reine

"Les Européens dans la Révolution française (14)"

Princesse de la branche cadette de la famille royale de Piémont-Sardaigne, Marie-Thérèse Louise de Carignan-Savoie, princesse de Lamballe, (1749-1792) devient française par son mariage, en 1767, avec Louis-Alexandre de Bourbon-Lamballe (1747-1768), fils très débauché du très pieu... Lire la suite

DĂ©clin et mort des grandes civilisations

"N’y aurait-il pas une leçon à méditer, en notre (triste) époque ?"

C’est un truisme que de comparer le déclin de l’Europe occidentale à la chute de l’Empire romain – ce qui est d’ailleurs une fort mauvaise expression, car sa disparition, loin d’être brutale, fut précédée d’une décadence étalée sur trois siècles, entrecoupée de sursauts, hélas pe... Lire la suite

Les frères « Frey », alias Dobrujka ou Tropuscka, puis « Schoenfeld »

"Les Européens dans la Révolution française (11)"

Moïse, puis Junius (1759-1794) et Emmanuel (1767-1794) « Frey », alias Dobrujka ou Tropuscka, puis « Schoenfeld » sont deux frères juifs, venus de Moravie, qui sont à la fois des financiers, un franc-maçon connu (pour l’aîné, Moïse, devenu Junius) et des espions autrichiens, util... Lire la suite

Jean-Baptiste Fleuriot-Lescot, un idéaliste impitoyable

"Les Européens dans la Révolution française (10)"

Jean-Baptiste, Edmond Fleuriot-Lescot (1761-1794) D’origine bruxelloise, c’est un sculpteur et un architecte, employé au bureau de l’architecte en chef de la ville de Paris, de 1788 à 1791… Il fait un court séjour en sa ville natale pour prendre part à un mouvement indépendant... Lire la suite

Différencier le populisme de « l’extrême droite »

"Sans patronat stupide et arriéré, pas de gauche ni d’extrême gauche !"

Lorsqu’à l’Assemblée, autoproclamée Constituante en juillet 1789, on disposa les places de députés (ceux-là mêmes qui avaient été envoyés aux États Généraux du royaume de France), les réactionnaires, partisans de la poursuite de l’institution monarchique de droit divin, siégèrent... Lire la suite

Un muslim maire de Londres

"Soit une triple réalité : ethnique, religieuse et morale"

Qu’il soit d’emblée évident pour tout lecteur qu’il ne s’agit nullement de mettre en doute l’honorabilité du nouvel élu, avocat et politicien professionnel (engagé dès l’âge de 15 ans dans le Parti travailliste). Très loin d’être une affaire de personne, le titre de cet article s... Lire la suite