Étiquette : Ve République

8 février 2020

Macron veut brader notre dissuasion nucléaire

L’avis de Jean-François Touzé. En proposant aux pays de l’UE un “dialogue stratégique” sur l’emploi de la force nucléaire française, et en envisageant d’étendre notre notion d’intérêts vitaux à nos voisins, Emmanuel Macron se comporte en petit fourrier de Washington. Si l’idée de la constitution un jour d’une défense européenne crédible, construite à partir des armées nationales de chaque État, dans une vision de puissance […]

Partager :
4 février 2020

Un savoureux paradoxe

Les syndicats les plus hostiles à la réforme des retraites d’Emmanuel Macron et d’Édouard Philippe, à savoir la CGT, Force Ouvrière, la FSU, la CFE – CGC et SUD – Solidaires, suscitent à leur insu un plaisant paradoxe politico-historique. Hormis peut-être le « cadre en chef » François Hommeril, Philippe Martinez, Yves Veyrier et Benoît Teste qu’on peut avec raison ranger à gauche et à l’extrême gauche défendent avec […]

Partager :
17 octobre 2019

Vers quelle Aurore ?

Le Pape Pie XI, dont la politique fut très contestable, avait eu cependant une vision funeste de l’avenir, ce qui lui avait fait déclarer : « Viendra le temps des crimes légitimés ; des crimes sans assassins, des effets sans cause ! » Nous en sommes là.

Partager :
5 juillet 2019

Qu’est-ce qu’un Homme d’État ?

Aucun être humain ne doit être calomnié. Mais tout homme public peut et doit être jugé, par ses contemporains d’abord, par la postérité ensuite. Cela ne signifie pas qu’il doive être vilipendé s’il s’est trompé de bonne foi. S’il s’est avéré médiocre, voire nul, il doit être dénoncé comme tel. S’il est prouvé qu’il a nui à sa nation ou à d’autres, sa mémoire doit […]

Partager :
1 juillet 2019

À l’écoute de Stendhal

Toutes choses égales par ailleurs, j’ai toujours préféré Henri Beyle à Stendhal son double. Allez donc savoir pourquoi. Peut-être parce que le premier était plus sincère et plus émouvant que le second, un tantinet prétentieux, soucieux de paraître autrement qu’il n’était, et surtout fort prudent dans ses rapports avec les autorités du moment. Ne suspendit-il pas la parution de son Lucien Leuwen, abandonné en l’état, au […]

Partager :
21 juin 2019

Michel Serres, un infatigable sherpa de l’Europe en marche

Il est rare que la disparition d’un écrivain suscite pareille unanimité. Des plus influents représentants de l’État, aux Français les plus moyens, Michel Serres incarnait un optimisme inoxydable, permettant à l’insomniaque, tordu par l’angoisse des lendemains incertains, de retrouver un sommeil de bébé. Incontestablement les livres de Michel Serres auraient mérité un remboursement par la Sécurité Sociale, pour avoir contribué au comblement du trou comptable […]

Partager :
8 mai 2019

Notre Dame de Paris : et si ce n’était pas un accident ?

Lorsque Jospin fut interrogé par la presse pour savoir quel monument de Paris il aurait aimé détruire, il répondit : « Le Sacré-Cœur ! ». Il était en cela fidèle à une gauche extrême qui se proposa de détruire la Basilique après qu’Émile Zola eut déclaré qu’elle était un « non-sens imbécile, un temple idolâtre, une glorification de l’absurde, un soufflet donné à la raison » ! Il y eut même un […]

Partager :
8 avril 2019

Au-dessus de l’État est la Nation

En un moment où la souffrance de la Nation française est brutalement assénée à la classe politique – qui s’en moque et réplique par le mensonge et une violence illégitime – et où se multiplient les doctes publications où l’on explique, en un style compassé, ce que devrait être le Bon gouvernement et la nocivité du capitalisme tel qu’il est pratiqué depuis les années 1830 […]

Partager :
29 janvier 2018

Triste période !

La jonction 2017-2018 a été fêtée à sa façon par la racaille de nos cités : 40 % de voitures brûlées de plus qu’un an plus tôt. Et cela mérite quelques réflexions.

Partager :
5 janvier 2018

Super-Macron et les fausses nouvelles

Par son nouvel effet d’annonce, notre Super-Président veut pourfendre les fake news d’internet (en français courant : les fausses nouvelles des réseaux sociaux). Comme disait le général de Gaulle : « Vaste problème ! ».

Partager :