Étiquette : Renaud Camus

14 juin 2019

Le grand remplacement ?

par Claude Janvier (auteur de Coup de Gueule d’un jour, Coup de Gueule toujours ! aux  Éditions du Ver Luisant). Il déchaîne les passions, enflamme les campus et les débats, fait l’objet de nombreux articles et interviews, mais au bout du compte, qu’en est-il réellement ? Un peu d’histoire : « Le “grand remplacement” est présenté comme une théorie complotiste d’extrême droite, selon laquelle il existerait un processus délibéré […]

28 mai 2019

« La vie commence toujours demain… »

par Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale L’Europe a parlé et elle a plutôt bien parlé. Les résultats des élections européennes du 26 mai sont sans équivoque, partout sur notre continent la prise de conscience identitaire pour laquelle nous militons devient une réalité. Sous des formes différentes certes, mais avec un objectif commun, celui de sauver nos nations et notre civilisation, les partis que l’on dit […]

24 novembre 2018

Albert Camus Français d’Algérie

« La menace du Grand remplacement, suivant l’expression de Renaud Camus, donne à ce passé de l’Algérie française une nouvelle actualité, une brûlante actualité, une honteuse actualité, que matérialise la volonté d’un gouvernement français de voir flotter le drapeau fellagha sur les Champs-Élysées ce prochain 14 juillet » Entretien avec Gérard Lehmann, auteur de Albert Camus Français d’Algérie (Propos recueillis par Fabrice Dutilleul pour le […]

10 septembre 2018

Le Grand Épuisement français et européen : réalité ou intox ?

« Si je constate, affligé et impuissant, la grande fatigue de mes contemporains, je n’y souscris guère, néanmoins, à titre personnel » Entretien avec Aristide Leucate, auteur du Dictionnaire du Grand Épuisement français et européen (Éd. Dualpha) Propos recueillis par Fabrice Dutilleul. Votre Dictionnaire du Grand Épuisement français et européen s’inscrit, semble-t-il, dans la poursuite de votre Détournement d’héritages (L’Æncre, 2013)… Pourquoi un dictionnaire ? La forme du […]

1 juin 2018

Europa et Thanatos (I)

La physionomie de l’Europe est en train de changer. C’est une évidence, sinon un truisme que seuls les sophistes ou les aveugles refuseront ou seront incapables d’admettre. Les apports massifs de populations extra-européennes modifient considérablement l’épiderme de l’Europe, au point même que, symptomatiquement, le président de la République, Emmanuel Macron, parlant de « mâles blancs », emploie une terminologie proprement communautariste prenant implicitement acte de la fin […]

6 avril 2018

Quand Europe rime avec civilisation

Il faut déconstruire le déconstructivisme et désarraisonner le monde européen de l’infernale mégamachine turbo-capitalistique. Le « grand ressourcement » que nos contributeurs appellent de leurs vœux, non sans avoir fidèlement et méthodiquement emprunté les sentiers creusés depuis Homère et les sages antiques, est à ce prix. Il importe de re-territorialiser – de ré-enraciner, si l’on préfère – nos plus fondamentales libertés, à commencer par celle de demeurer […]

1 avril 2018

Ce que nous sommes. Aux sources de l’identité européennes (I)

Européens, Français, Breton, Périgourdin, Provençal, qui sommes-nous finalement ? Jadis et encore naguère, la question ne se posait tout simplement pas. Et pour cause, car elle coulait de source. Or, force est de constater, hélas ! trois fois hélas !, qu’à l’heure du mondialisme multiculturaliste nomade triomphant, les réponses des origines ne coulent plus… de source quand son questionnement primordial devient/revient lancinant, répétitif jusqu’à l’angoisse.

10 mars 2018

De l’omniprésence du dogme…

La désignation de Mathilde Edey Gamassou, de mère polonaise et de père franco-béninois, par le comité des fêtes johanniques en vue d’incarner cette année, à Orléans, sainte Jeanne d’Arc a soulevé, de part et d’autre de la Toile, les plus trépignantes indignations comme les plus euphoriques réjouissances.

25 septembre 2017

Pierre Le Vigan et le cataclysme urbain des temps modernes

L’urbaniste Pierre Le Vigan vient de publier un livre intelligent, émouvant, formidablement documenté et surtout très bien écrit (les urbanistes ont souvent un beau style, comme d’ailleurs les mathématiciens). Ma passion pour la ville et l’urbanisme m’a rendue enchantée cette lecture. Dans mon Mitterrand le grand initié, j’avais beaucoup insisté après d’autres sur la ville et les travaux chez cet ancien président de la République […]