Étiquette : Henri IV

11 avril 2019

Chassez le naturel !

Faire la guerre aux Habsbourg a été, pour la monarchie française et pour la république après elle, un réflexe spasmodique. Mais les gouvernants aiment donner une noble apparence à leurs obsessions et à leurs ambitions. C’est ainsi que Richelieu conçut la théorie des frontières naturelles.

25 mars 2019

Je ne veux voir qu’une tête

Le second point du programme de Richelieu était de « rabaisser l’orgueil des grands ». Il ne faisait que suivre l’exemple de ses prédécesseurs. Sous les derniers Valois, les princes du sang avaient pris le pas sur les pairs de France. Et Henri IV, en légitimant ses bâtards, leur avait donné, à eux aussi, le pas sur les pairs. Tout pouvoir, toute dignité qui ne procédait pas […]

24 décembre 2018

Concini, c’est fini

La monarchie absolue, c’est bien. Quand il y a un roi. Évidemment, si ce roi décide de faire la guerre, et qu’aucune institution ne peut l’empêcher de prélever l’argent nécessaire à des guerres que seul son caprice justifie, la seule solution est de l’assassiner. C’est ce que fit Ravaillac.

18 décembre 2018

Le sauveur de la France

Henri IV avait passé trente-cinq ans de sa vie à guerroyer, et non sans talent. En 1598, le traité de Vervins mit fin aux guerres extérieures. Toutefois, en 1600, le roi s’offrit une petite guerre qui lui permit de chiper au duc de Savoie ses possessions au-delà du Rhône : la Bresse, le Bugey et le pays de Gex.

1 décembre 2018

Poule au pot, cocotte à la casserole

L’image posthume du « bon roi Henri » fait oublier que ce roi fut, de son vivant, fort impopulaire, tout comme son ministre le duc de Sully. Celui-ci, qui était protestant, ce qui était normal pour un vieux compagnon du roi de Navarre, est connu pour son fameux adage : « Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France », qui préfigure un slogan non moins célèbre : « La […]

12 novembre 2018

Un si bel édit

Avant le retour complet de la paix, Henri IV eut d’abord à combattre les Espagnols, ainsi que le duc de Mercœur, gouverneur de Bretagne et dernier chef ligueur à ne pas s’être soumis. Mais le cœur n’y était plus et, au bout de trois ans d’une guerre sans autre épisode notable que le combat de Fontaine-Française (1595), le traité de Vervins fut signé et le duc […]

16 octobre 2018

Combien de conversions ?

Il est entendu que la vilaine Catherine de Médicis fut le grand fauteur de troubles des guerres de Religion, auxquelles le bon roi Henri IV a mis fin. Voilà qui demande à être vu de plus près.

9 mars 2018

Gian Lorenzo Bernini, célébrissime prince des sculpteurs

Laurent Dandrieu avec Le roi et l’architecte, sous-titré « Louis XIV, le Bernin et la fabrique de la gloire », nous narre cette rencontre manquée entre le roi le plus puissant de son époque et le maître de la splendeur baroque. Pourtant tout commence bien ou presque. Effectivement, le roi de France prend sa plume pour écrire personnellement aux personnes concernées, c’est dire l’importance de l’affaire : « Le […]

9 octobre 2017

Affaire Battisti : « devoir d’oubli plutôt que devoir de mémoire… »

Nicolas Gauthier, chroniqueur politique sur le site BVoltaire, est également sociétaire de l’émission « Bistrot Libertés » sur TVLibertés. Il intervient régulièrement sur RadioLibertés. Que vous inspire le nouveau rebondissement de la cavale de Cesare Battisti, après son interpellation mercredi dans la ville brésilienne de Corumba, à la frontière bolivienne ? Indubitablement, il s’agit de la fin d’une époque : celle des derniers soldats perdus de ce que l’on appelait […]

22 juin 2017

La France vient de se doter d’un « tyran »

  La France vient de se doter d’un tyran. Bien sûr, j’emploie le mot dans son sens antique qui n’était point péjoratif. Aristote en faisait une sorte de monarque non héréditaire dont il écrit : « Ces législateurs choisis par les villes pour mettre fin aux discordes civiles concentraient tous les pouvoirs politiques dans leurs mains. »