Étiquette : gauche

7 octobre 2020

Les animaux sont la plupart de « gauche » !

Oui, des études scientifiques ont montré que dans la nature, les grands singes utilisent leur main gauche de préférence. Lorsqu’ils sont en captivité et près des hommes, c’est plutôt la main droite qui prévaut lorsqu’ils saisissent un objet. Des chercheurs néerlandais affirment que le gène de la mère déterminerait le choix du côté « humain » ou « animal » qui prévaudrait.

Partager :
19 février 2020

L’AfD et l’alliance maudite

Les élections d’octobre 2019 en Thuringe avaient consacré la victoire de l’AfD, comme dans tous les Lander de l’est allemand. Le 5 février, l’élection du Président du Land a provoqué un « séisme » selon le terme consacré, alors que l’AfD a mêlé ses voix à celles de la CDU pour faire élire un Président libéral. Vade retro Satanas ! s’exclama la classe politique allemande (et de toute […]

Partager :
7 janvier 2020

Alliance autrichienne

Après son succès aux élections de septembre 2019 (37 % des voix) le chancelier de la droite autrichienne revient en force avec une alliance inattendue avec les Verts (13,9 % des voix). Le scandale qui avait délégitimé son allié le FPÖ (nationaux-populistes) en mai, s’est traduit dans les urnes par une chute de 26 % à 16 % des voix pour le FPÖ, qui reste tout de même une […]

Partager :
8 mai 2019

Notre Dame de Paris : et si ce n’était pas un accident ?

Lorsque Jospin fut interrogé par la presse pour savoir quel monument de Paris il aurait aimé détruire, il répondit : « Le Sacré-Cœur ! ». Il était en cela fidèle à une gauche extrême qui se proposa de détruire la Basilique après qu’Émile Zola eut déclaré qu’elle était un « non-sens imbécile, un temple idolâtre, une glorification de l’absurde, un soufflet donné à la raison » ! Il y eut même un […]

Partager :
10 mars 2019

Qu’est-ce que le national-collectivisme ?

La mémoire est une faculté qui oublie. Et la mémoire collective n’est malheureusement pas mieux immunisée. Nombre de grands noms, de personnages de valeur ou d’hommes qui marquèrent leur époque ou du moins l’histoire des idées furent ainsi oubliés, victimes de l’érosion lente de notre faculté mémorielle sur laquelle se brisent les vagues de nouvelles informations, parfois sans importance. Pierre Clémenti, né François-Antoine Clémenti, fait […]

Partager :
9 mars 2018

La gauche européenne enfin à genoux

par Francis Bergeron. LePS français se cherche son Mitterrand du XXIe siècle, et il ne peut offrir, pour l’heure, à ses (derniers) militants que les guère excitantes figures de Luc Carvournas et Emmanuel Maurel, à peu près aussi inconnus l’un que l’autre, Olivier Faure, à peine moins inconnu, et Stéphane Le Foll, qui a le charisme d’un gardien de cimetière, de cimetière socialiste, bien entendu. Ces quatre inconnus […]

Partager :
20 janvier 2018

Géopolitique de la conspiration contre les peuples

« C’est le citoyen, en final, qui paye la corruption. Quelle ironie ! »  Entretien avec Gilles Falavigna, auteur du livre Géopolitique de la conspiration contre les peuples (éditions Dualpha) (Propos recueillis par Fabrice Dutilleul).  Les théories du complot foisonnent et certaines touchent le grotesque. Comment peuvent-elles être crédibles ? Il y a un conflit idéologique global, Gauche-Droite, Universalisme-Nationalisme, Matérialisme-Spiritualisme. Alors qu’il est fait sous couvert de la raison, c’est […]

Partager :
23 décembre 2017

Le clivage droite/gauche

Retrouvez les vidéo de “fais passer l’info” en cliquant ici. EuroLibertés : toujours mieux vous ré-informer … GRÂCE À VOUS ! Ne financez pas le système ! Financez EuroLibertés ! EuroLibertés ré-informe parce qu’EuroLibertés est un média qui ne dépend ni du Système, ni des banques, ni des lobbies et qui est dégagé de tout politiquement correct. Fort d’une audience grandissante avec 60 000 visiteurs uniques par mois, EuroLibertés est un acteur incontournable de dissection […]

Partager :
8 octobre 2017

Le mariage Siemens – Alstom

par Robert Bibeau Un média à la solde, la revue Marianne, déconcertée par la délocalisation annoncée de l’industrie « nationale » française, titre rageusement : « France, ton industrie fout le camp! », tentant ainsi de culpabiliser le « peuple citoyen » (ceux d’en bas), pour la concentration de l’économie européenne par en haut. Sur les médias sociaux, des pèquenots reprennent cette sentence et proclament que « Alstom est bradée à l’Allemagne des boches. […]

Partager :